• Les trois Ours

     

    Voir des Ours est un rêve pour la plupart des visiteurs des Parcs Nationaux de l'Ouest américain. Rêve qui ne se concrétise pas toujours car la plupart des Ours sont farouches et craignent la rencontre avec les humains. Et c'est tant mieux, parce qu'un Grizzli qui ne craint plus l'homme est un danger pour les visiteurs et le personnel des parcs, mais aussi pour lui même.

    C'est donc sans attente particulière que ce matin là nous prenons la route vers Many Glacier au cœur du Parc National de Glacier. J'avais lu quelque part que souvent des Ours y étaient aperçus, se régalant de baies le long de la route, alors peut-être avec de la chance pourrait-on en voir un ? Alors bien sûr, lorsque nous tombons sur une voiture de rangers garée sur le bord de la route, entourée de touristes avec longue-vues et téléobjectifs, nous nous arrêtons sans hésitation. Les Ours sont là, une maman Grizzli (Ursus arctos) et ses deux oursons, à une bonne centaine de mètres de la route, se délectant de baies. Un spectacle incroyable (les photos le sont un peu moins, distance et contre-jour n'étaient pas en notre faveur), dont nous avons pu profiter en toute sécurité grâce à la présence des rangers et au respect de la distance préconisée (90 m) par tous les spectateurs.

    Les trois Ours

     

    Le Grizzli est considéré comme une sous espèce de l'Ours brun, il appartient à la même espèce que les Ours que l'on trouve dans nos Pyrénées. Aux Etats-Unis, deux espèces d'Ours coexistent : l'Ours noir, plus petit, qui vit dans de nombreuses régions du Canada jusqu'au Mexique en passant par la Louisiane et même la côte Alantique des USA, et le Grizzli, plus rare, que l'on ne trouve qu'en Alaska, dans l'ouest du Canada et le nord-ouest des Etats-Unis. Le Parc National de Glacier est l'endroit où l'on trouve le plus de Grizzli aux Etats-Unis hors Alaska. L'Ourse que nous avons observée était équipée d'un collier muni d'un GPS, dans le cadre d'une étude menée pour comprendre la dynamique de la population de Grizzli dans le parc.

    Les trois Ours

     

    Les oursons si mignons ne doivent pas faire oublier que le Grizzli est un animal puissant et imprévisible : le mâle adulte peut peser jusqu'à 200 kg, et mesurer plus de 3 mètres lorsqu'il se dresse sur ses pattes arrières. Il est armé de griffes puissantes et peut courir à une vitesse de 60 km/h. Autant dire que si on énerve un Ours on a peu de chance de s'en sortir. C'est pourquoi des mesures de sécurité s'imposent à tous les visiteurs des parcs nationaux fréquentés par les Ours, pour qu'on puisse continuer à les observer en les laissant vivre en paix : respecter une distance de 90 m entre les humains et les animaux, transporter et stocker la nourriture et les déchets dans des contenants appropriés, se déplacer en groupe en faisant du bruit surtout lorsque la visibilité est réduite (je sais, ce n'est pas tellement compatible avec l'observation des oiseaux par exemple), ne jamais s'intercaler entre une Ourse et ses petits, ne pas couper la route à un Ours, et se munir d'un répulsif anti-Ours (sorte d'aérosol au poivre) à n'utiliser qu'en cas d'attaque.

    Les trois Ours

     

    Les trois Ours

     

    Les trois Ours

     

    Les trois Ours

     

    La famille Ours a fini par s'en aller plus bas dans la vallée. Tous le monde a rangé jumelles et appareils photos, remercié les rangers et repris sa voiture en direction de Many Glacier, d'où nous ferons une petite randonnée à la découverte d'autres facettes du parc.


  • Commentaires

    1
    Dimanche 26 Avril à 07:08
    Passtelle

    Quelle belle rencontre quels jolis souvenirs ça fait... 

    2
    Dimanche 26 Avril à 08:14

    bonjour Régine

    j'aime la position debout a te regarder avec ce regard inquisiteur !!!

    bonne journée, bises, maurice

     

    3
    Dimanche 26 Avril à 11:21

    BONJOUR

    Quelle belle rencontre que tu a fait la ,c'est la chance qui était avec toi

    merci du partage de ses très belles photos souvenirs

    bon dimanche bisous

    4
    Dimanche 26 Avril à 17:23

    Tu fais vraiment de très belles rencontres... et quand ce n'est pas spécialement prévu, la joie en est d'autant plus forte. J'aime tes photos en milieu naturel, merci du partage Régine.

    5
    Lundi 27 Avril à 22:37

    Oh qui ne rêve pas de voir un ours ? Même un bien français de chez nous ;-)

    Ce doit être assez époustouflant d'être face à tant de forces et pourtant ils semblent si gentils de loin. Surtout les oursons. Quelles trombines ! J'imagine bien votre joie. 

    J'espère que tout va mieux maintenant. Je t'embrasse et te souhaite une bonne soirée. 

     

      • Lundi 27 Avril à 22:53

        Coucou Nath, 

        J'ai lu que dans les Pyrénées il y a maintenant plus de 50 ours, parfois même en ce moment il y a de bonnes nouvelles. Alors même en restant chez nous, rien n'est impossible. Oui ça va bien maintenant, mais hâte de pouvoir circuler sans avoir à remplir un papier à chaque fois ;-). Bises et bonne soirée.

    6
    Vendredi 1er Mai à 10:29

    Un répulsif au poivre peut-il suffire à éloigner un tel colosse prêt à attaquer ?... Mieux vaut respecter scrupuleusement les consignes de sécurité plutôt que d'avoir à vérifier...

    Tu as eu la chance de rencontrer cette famille grizzli, et l'on en profite à travers tes photos. Elles sont forcément prises d'un peu loin, mais le charme opère !! Merci pour le partage :-)

      • Samedi 2 Mai à 23:03

        Il vaut mieux éviter d'être dans la situation d'utiliser le répulsif au poivre, c'est en dernier recours avant de se coucher à plat ventre ou pire de se battre si jamais l'ours arrive à nous retourner... L'inventeur de ce répulsif a eu la vie sauve en lançant le contenu de sa poivrière à la face d'un ours, ce qui lui a donné l'idée de commercialiser ce type de dispositif, qui maintenant est recommandé par les rangers des parcs nationaux... Dans un hôtel nous avons vu un grizzli empaillé, franchement vu la hauteur de la bête debout, la largeur des pattes et la taille des griffes, il vaut mieux les observer à distance !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :