• Actualités

  •  

    De passage à Angoulême, début avril, une petite pause sur les bords de la Charente m'a permis d'observer un canard que l'on ne trouve pas dans les guides des oiseaux d'Europe, et pour cause, il s'agit d'un Canard de Chiloé (Mareca sibilatrix), une espèce originaire d'Amérique du Sud.

    Le spécimen que j'ai photographié s'est certainement échappé d'un élevage ou d'une collection, sur certaines photos on peut voir qu'il porte une bague. Aussi appelé Siffleur du Chili, c'est un canard facile à élever, proche de notre Canard siffleur européen. Comme lui il se nourrit de végétaux aquatiques et d'herbe qu'il broute à la manière des oies. Ses belles couleurs, le côté graphique de son plumage et son bec bleu clair explique son succès chez les amateurs d'anatidés d'ornement. 

    Canard de Chiloé - Angoulême

     

    Canard de Chiloé - Angoulême

     

    Canard de Chiloé - Angoulême

     

    Canard de Chiloé - Angoulême

     

    Canard de Chiloé - Angoulême

     

    Images printanières - à Angoulême

     

    Château d'Armentières-sur-Ourcq

     

    Canard de Chiloé - Angoulême

     

    Peut-être en fin de compte s'est-il échappé d'une bande dessinée, à Angoulême quoi de plus normal, le Musée consacré au neuvième art étant à deux pas de là ?  


    7 commentaires
  •  

    Pour ceux qui ne connaissent pas, LADeL (Les Amis de Lazare) est une association entièrement dédiée à la protection des Corvidés (Corbeaux, Pies, Geais, Corneilles, Choucas ...).

    Véronique, fondatrice de l'association, aidée du corbeau Lazare, fait un fantastique travail de promotion, de conseil et de sauvegarde pour ces oiseaux mal aimés et mal connus : site Web très documenté sur les corvidés, conférences sur demande, conseils aux particuliers et aux communes qui subissent des nuisances (supposées ou réelles) dues au Corvidés (en particulier les colonies de Corbeaux freux), conseils aux personnes qui trouvent un oisillon ou un oiseau blessé, accueil de Corvidés imprégnés ou blessés au sanctuaire (un refuge créé exprès pour eux).

    Véronique et Lazare ont besoin d'aide pour continuer leur mission : la volière de Lazare, l'ambassadeur de l'association, et celles des Corvidés recueillis au sanctuaire doivent être rénovées, car elles sont vétustes et à la merci des rats depuis que des chasseurs ont éliminés la renarde qui régulait la population locale de rongeurs.

    Pour contribuer c'est ici : https://www.leetchi.com/c/la-maison-de-lazare. Reçu fiscal sur demande (il ne vous reste que quelques jours pour déduire votre dons de vos impôts 2017). Vous pouvez aussi acheter le calendrier 2018 de Lazare ici http://www.ladel.fr/calendrier-lazare/, les bénéfices sont pour l'association.

    Ci-dessous quelques photos de Corvidés européens (la plupart prise en ville, car c'est là qu'ils sont le moins persécutés et donc le moins farouches) :

    Corbeaux freux - Varsovie

    Corbeau freux - Varsovie

     

    Corneille noire - Jardin des Plantes

     Corneille noire - Paris

     

    Choucas des tours

    Choucas des tours - Varsovie 

     

    Corneille mantelée - Berlin

     Corneille mantelée - Berlin

     

    Chocard à bec jaune - Devoluy

     Chocard à bec jaune - Hautes-Alpes

     

    Pie bavarde - Parc de Bercy

     Pie bavarde - Paris

     

    Geai des chênes - Jardin des Plantes

     Geai des chênes - Paris

     

    Merci à tous ce qui pourront aider, pour que Les amis de Lazare puissent continuer leur mission en 2018, et merci de faire connaître autour de vous ces merveilleux oiseaux que sont les corvidés. 

     

     


    1 commentaire
  •  

    Fête de la Nature 2017

     

    Je vous avais parlé de la Fête de la Nature 2017 en début d'année dans l'article Objectifs et projets pour 2017.

    Et bien ça y est c'est fait : j'ai soumis au comité de la Fête de la Nature un projet de manifestation, et il a été labellisé.

    Nous avons donc le plaisir de vous annoncer que notre refuge LPO situé à Grand-Rozoy dans l'Aisne sera ouvert au public pour la Fête de la Nature 2017, les samedi 20 et dimanche 21 mai de 10h à 18h.

    Tous les détails sont sur le site de la Fête de la Nature ici : http://www.fetedelanature.com/espace-acteurs/refuge-lpo-du-chac-teau-de-grand-rozoy/portes-ouvertes-au-refuge-lpo-de-grand-rozoy.

    Maintenant il ne me reste plus qu'à préparer les panneaux explicatifs sur les oiseaux et les arbres du parc !

    Alors si vous êtes dans la région à cette période là, n'hésitez pas à venir faire un tour, découvrir nos amis les corvidés, les hirondelles, les chouettes, les abeilles et tous les habitants du platane bicentenaire. Si vous le souhaitez, possibilité de pique-niquer sur la pelouse.

     

    Fête de la Nature 2017

     

    Si vous n'êtes pas dans l'Aisne, vous trouverez la liste des manifestations de votre région ici : http://www.fetedelanature.com/recherche-de-manifestation

    Belle fête de la nature à tous. 


    8 commentaires
  •  

    Depuis le début de cette année 2017, je participe à l’événement interblogueurs #CoulissesDuBlog créé par Mia, du blog Trucs de Blogueuse. Il y a un thème par semaine, traitant de différents aspects de notre blog vu de l'intérieur, ce qui suppose d'écrire un article par semaine pour le challenge interblogueurs, en plus bien sûr des articles habituels du blog. Un moyen de se forcer à être régulière et à produire plus d'articles, et aussi il ne faut pas se le cacher d'attirer plus de lecteurs sur le blog. Justement cette semaine le thème de #CoulissesDuBlog est le trafic. Pour lire les autres participations de la semaine c'est ici : http://www.trucsdeblogueuse.com/coulissesdublog5

    Cela fait un mois que le challenge a commencé, un peu tôt pour faire un bilan, mais déjà une tendance intéressante : en 2016 j'avais écrit environ 2 articles par mois (voir l'article Rétrospective 2016), et là sur janvier 2017 il y en a déjà 6 dont 3 dans la thématique de ce blog, principalement l'ornithologie, la nature, la protection de la faune sauvage et aussi les voyages avec toujours une touche de faune locale. Pour le mois de janvier on est resté à Paris, avec Les Cormorans du Pont d'Austerlitz et Les rats volants de Beaubourg, et dans notre refuge en Picardie avec Il fait froid, remplissez les mangeoires !. En février on bougera un peu plus. 

    Est-ce que l'augmentation du nombre d'articles publiés entraîne une augmentation du nombre de visites ? C'est bien possible, mais je n'en sais trop rien : les statistiques d'Eklablog sont assez succinctes, et je suis loin d'être une spécialiste de Google Analytics.

    L'important n'est pas de toute façon d'avoir beaucoup de visiteurs, mais d’apporter quelque chose à ceux qui viennent et donc de cibler les lecteurs qui peuvent être intéressés par mes articles (peut-être vous ?), afin de partager avec eux sur des passions communes. D’où l'idée de créer une page Facebook pour le Pigeon migrateur. Vous pouvez la retrouver ici : https://www.facebook.com/LePigeonmigrateur/. Et voici un petit aperçu :

    Le Pigeon migrateur est sur Facebook

    Que pourrez-vous trouvez sur cette page ? Tout d'abord des liens vers les articles du blog, mais aussi des photos inédites, des infos sur les thèmes du blog, des liens vers d'autres sites et d'autres blogs qui me paraissent intéressants à partager avec vous.

    Si vous avez un peu suivi l'événement #CoulissesDuBlog, vous aurez remarqué que je me suis débrouillée pour faire 2 articles en un, en effet le thème de la semaine dernière était Facebook ! C'est ce qui m'a donné l'idée de créer la page.

    Vous pouvez lire les autres participations sur ce thème ici : http://www.trucsdeblogueuse.com/coulissesdublog4.

    Et pour participer à cet événement, voici les conditions : http://www.trucsdeblogueuse.com/evenement-coulisses-du-blog-2017.

    A très bientôt sur le Pigeon migrateur et sur sa nouvelle page Facebook.


    6 commentaires
  •  

    Cet article fait partie de l’événement interblogueurs #CoulissesDuBlog créé par Mia, du blog Trucs de Blogueuse. Cette semaine le thème est l’orthographe.

    J'aurais pu vous parler seulement des fautes d'orthographe, et d'autres petites choses comme les erreurs de typographie, mais j'ai en plus voulu étendre le sujet vers le principal thème de mon blog : l'ornithologie. Vous ne voyez sans doute pas le rapport pour l'instant ...

    Pour moi, une orthographe correcte est indispensable, d'une part par respect pour le lecteur, et d'autre part parce que l'orthographe permet à tous ceux qui communiquent par écrit dans la même langue de se comprendre facilement. Bien sûr, tout le monde peut faire des fautes de temps en temps mais certains ne font aucun effort pour ne pas en faire en particulier sur les réseaux sociaux. Trop de fautes nuisent à la compréhension du message, et dans ces conditions j'ai tendance à ne pas lire. C'est celui qui émet un message qui doit s'assurer qu'il est intelligible.

    En plus de l'orthographe, il y a 2 choses qui m'agacent particulièrement sur les réseaux sociaux et certains sites Internet : les fautes de typographie (par exemple en français on ne met pas d'espace avant une virgule, par contre on en met une avant le point d'exclamation et avant les deux-points) et l'écriture dite "non sexiste" (comme ce début de phrase trouvée sur le site d'une université parisienne : "Futur.e.s bachelier.e.s ou étudiant.e.s [...] vous êtes amené.e.s à saisir vos vœux") que je trouve totalement grotesque et illisible.

    Comme je l'ai écrit plus haut, l'orthographe est donc un langage commun que nous partageons avec ceux qui nous lisent.

    Pour décrire le vivant et les différentes espèces de plantes et d'animaux, les scientifiques ont aussi adopté un langage commun (et international) : la classification binomiale, formée à partir du Latin. Chaque espèce possède un nom composé de 2 mots, le premier désigne le genre et prend forcément une majuscule, le second désigne l'espèce et commence par une minuscule.

    Par exemple les 2 espèces de Pinson que l'on observe en France, le Pinson des arbres (sédentaire) et le Pinson du Nord (hivernant) sont cousin et appartiennent au même genre (Fringilla) mais pas à la même espèce :

    Noms d'Oiseaux

    Pinson des arbres - Fringilla coelebs

     

    Noms d'Oiseaux

    Pinson du Nord - Fringilla montifringilla

     

    Comment nommer les sous-espèces ?

    Les populations de certaines espèces d'êtres vivants séparées à un moment donné de leur évolution par une barrière géographique peuvent avoir donné naissance à des sous-espèces. Le nom de la sous-espèce est ajouté après le nom de l'espèce, en 3ème position.

    Généralement la première sous-espèce décrite par les scientifiques porte un nom de sous-espèce identique à celui de l'espèce, on dit que c'est la sous-espèce nominale. Par exemple Aegithalos caudatus caudatus désigne la sous-espèce nominale de la Mésange à longue queue. Cette espèce a été décrite par Linné en 1758. C'est ce même Linné, naturaliste Suédois, qui a fondé les bases du système moderne de la nomenclature binominale. En Suède les Mésanges à longue queue ont la tête toute blanche, ce sont celles décrites par Linné :

    Orthographe et Noms d'Oiseaux

    Mésange à longue queue "Nordique" - Aegithalos caudatus caudatus

     

    Parfois ces Mésanges à longue queue dites "nordiques" nous rendent visite en France durant l'hiver (c'est la cas de celle ci-dessus photographiée au Jardin des Tuileries à Paris en janvier 2011), mais la sous-espèce de Mésange à longue queue que l'on rencontre normalement chez nous a elle la tête barrée d'un large bandeau noir, et se nomme Aegithalos caudatus europaeus :

    Noms d'Oiseaux

     Mésange à longue queue "Européenne" - Aegithalos caudatus europeus

     

    Cette nomenclature commune à tous les naturalistes permet d'échanger facilement même s'ils ne viennent pas du même pays et qu'ils ne parlent pas la même langue. Cela permet aussi de s'en sortir avec des guides d'identification en anglais (pour beaucoup de région du monde, aucun guide ornithologique n'est disponible en français), et de trouver facilement des informations sur le Web au sujet d'une espèce. En particulier, je me sers du nom latin de l'espèce pour rechercher des sources documentaires sur les oiseaux du Pérou lorsque je rédige des fiches pour le site oiseaux.net. C'est beaucoup plus efficace que l'utilisation des noms locaux. En effet, en Amérique du Sud, suivant les régions, le nom d'un oiseau en espagnol varie énormément : par exemple la Sarcelle tachetée (Anas flavirostris) se nomme en principe Cerceta barcina en espagnol, mais au Pérou on l'appelle Pato barcino, alors qu'au Chili c'est Pato jergon chico.

     

    Orthographe et Noms d'Oiseaux

    Sarcelle tachetée - http://www.oiseaux.net/oiseaux/sarcelle.tachetee.html

     

    Pour finir cette article, je voudrais vous parler de ma méthode de nommage des photos, qui me permet de les classer facilement et surtout de les retrouver (je ne suis pas très organisée, alors il faut bien avoir des méthodes). Pour cela je me suis inspirée d'un article paru dans la revue d'astronomie Ciel et Espace il y a quelques années. Chaque photo que je souhaite conserver est nommée de la façon suivante : Objet_Lieu_Date_XXXX où l'objet est par exemple le nom de l'espèce d'oiseau photographiée (en français, je ne parle pas couramment la nomenclature binomiale de Linné), le lieu indique l'endroit où a été prise la photo, la date est la date de la prise de vue au format AAAAMMJJ, et les 4 derniers caractères correspondent au 4 derniers chiffres du fichier original, ce qui permet de retrouver ce dernier en cas de besoin.

    Par exemple la photo ci-dessous se nomme  ChevecheAthena_ArcySteRestitue_20120616_1445.jpg :

    Noms d'Oiseaux

     Chevêche d’Athéna, photo prise à Arcy Sainte Restitue (02) le 16 juin 2012

     

    J'espère que ces digressions sur les noms d'oiseaux en partant de l'importance de l'orthographe comme langage commun vous auront intéressé.

    Pour lire les autres participations de la semaine à l'événement #CoulissesDuBlog, allez sur ce lien : http://www.trucsdeblogueuse.com/coulissesdublog3 .

    Vous pouvez également participer à cet événement, voici les conditions : http://www.trucsdeblogueuse.com/evenement-coulisses-du-blog-2017

     


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique