• Les Cormorans du Pont d'Austerlitz

     

    Le Grand Cormoran (Phalacrocorax carbo) est assez facile à observer dans Paris pour qui sait où et quand le chercher. Le meilleur coin que je connais se situe au niveau de la Brigade Fluviale près du Pont d'Austerlitz (rive gauche), et la meilleure période s'étend d'octobre à février, en dehors de la saison de nidification et d'élevage des jeunes.

    Les Cormorans ne vivent pas à l'année à Paris, ils n'y dorment même pas la nuit : leurs dortoirs et leurs colonies de reproduction se trouvent en banlieue plus ou moins éloignée, les plus proches étant en Seine-Saint-Denis. Ces grands oiseaux noirs ne viennent à Paris que pour se nourrir de poissons pêchés dans la Seine. Le menu est varié : grâce aux efforts réalisés pour réduire la pollution du fleuve, de 20 à 30 espèces de poissons vivent actuellement dans la partie parisienne de la Seine, contre seulement 4 ou 5 il y a 50 ans. Ici il y a peu de concurrences et de conflits avec les pêcheurs, les poissons de la Seine étant encore interdit à la consommation humaine (à cause de leur trop forte teneur en PCB). Entre les parties de pêches, le temps se partagent entre sieste et toilette, en compagnie des Mouettes rieuses (Chroicocephalus ridibundus).

    Ci-dessous des photos prises ces dernières années, des adultes (tout noir) et des juvéniles (brun foncé avec le devant plus clair).

    Les Cormorans du Pont d'Austerlitz

     

    Les Cormorans du Pont d'Austerlitz

     

    Les Cormorans du Pont d'Austerlitz

      

    Les Cormorans du Pont d'Austerlitz

     

    Les Cormorans du Pont d'Austerlitz

     

    Les Cormorans du Pont d'Austerlitz

     

    Les Cormorans du Pont d'Austerlitz

     

    Les Cormorans du Pont d'Austerlitz

     

    Les Cormorans du Pont d'Austerlitz

     

    Les Cormorans du Pont d'Austerlitz

     

    Les Cormorans du Pont d'Austerlitz

     

    Les Cormorans du Pont d'Austerlitz

     

    Les Cormorans du Pont d'Austerlitz

     

    Les Cormorans du Pont d'Austerlitz

     

    Les Cormorans du Pont d'Austerlitz

     

    Les Cormorans du Pont d'Austerlitz

     

    D'ici un mois, en février, les adultes auront revêtu leur plumage nuptial, une belle occasion de faire des portraits avec un look différent :
     

    Les Cormorans du Pont d'Austerlitz

     

    Je profite de cet article pour vous parler de la campagne "Nuisible, mon amour !" du Corif (Centre Ornithologique d’île de France) qui a pour but de financer des actions en justice contre des arrêtés illégaux de destruction d'espèces dites "nuisibles" telle que le Grand Cormoran, le Renard roux, la Pie bavarde ou la Martre. Ci-dessous la carte de vœux du Corif présentant la campagne, et le lien pour y participer. Merci d'avance pour eux !

    Les Cormorans du Pont d'Austerlitz

    https://www.helloasso.com/associations/corif/collectes/soutenir-les-mal-aimes-de-la-biodiversite

     A bientôt pour un article sur les rats volants de Paris ...

     


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 7 Janvier à 22:47

    Coucou Régine,

    Superbe ta série de cormorans, avec de la neige en plus parfois ? trop fort !!!! Je me souviens bien oui, au parc départemental du Sausset, nous allions y faire nos sorties ornithos et tous les soirs les grands arbres de l'îlot central voyaient arriver leurs locataires nocturnes. Un seul restait la journée, je l'appelais le Hollandais volant ^^. Un adulte bagué au nid en 1992 aux Pays-Bas. Bague verte,  SK, patte droite. Il revenait tous les ans, dès le mois d’août. Je me demande bien s'il est toujours vivant, en 2013 il l'était.  C'est amusant comme tous ces détails sont ancrés en moi. Merci pour ces photos qui font resurgir tout ça ;-)

    Très bonne initiative du Corif !

    Bises et bon dimanche

    2
    Dimanche 8 Janvier à 06:09

    Belles images et bonnes intentions. Merci

    3
    Jean Henon
    Dimanche 8 Janvier à 09:56
    Superbes photos. Le Grand Cormoran sous toutes ses coutures.On en redemande.
    4
    Dimanche 8 Janvier à 10:48

    Juste à titre d'info, l'ouvrage servant de reposoir aux perles noires est un Duc-d'Albe.

    bon dimanche.

    5
    Dimanche 8 Janvier à 13:25

    Bon jour Régine,
    Une très belle série sur ce magnifique oiseau malheureusement mal aimé et qui subit les foudres des pêcheurs et aussi des chasseurs qui bien souvent sont les mêmes.
    Aucun animal n'est nuisible, seul l'Homo sapiens sapiens l'est et se donne le droit de tout détruire.
    Sommes nous des monstres ?
    Bise à toi et bonne journée

    6
    Dimanche 15 Janvier à 09:29

    bonjour Régine

    très belle série sur ces beaux cormorans....un oiseau que j'adore pour son esthétique !!! mais je suis frustré, je ne les croise jamais (ou jamais dans de bonnes conditions)..!! son oeil émeraude m'attire toujours !!

    bon dimanche, amitiés, bises, maurice

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :