• Les Caracaras chimangos

     

    Les Caracaras sont des rapaces diurnes apparentés aux faucons, que l'on trouve essentiellement en Amérique du Sud. Le Caracara chimango (Milvago chimango) est une des plus petites espèces de Caracara. On le trouve essentiellement au Chili et en Argentine.

    C'est un oiseau très commun sur l'Île de Pâques. Je l'ai d'abord aperçu en vol au dessus du site de Tahai puis brièvement posé à Orongo. Mais c'est à Anakena que j'ai vraiment pu le voir de près et obtenir de belles photos. Ici comme au Chili continental, le Caracara chimango occupe la niche écologique dédiée chez nous aux corvidés. Il cherche sa nourriture en petit groupe, souvent au sol. Il n'est pas farouche pour deux sous, pour vous donner une idée c'est un peu comme les Corneilles noires du Parc Montsouris à Paris, la distance de fuite est inférieure à 3 mètres.

    Les Caracaras chimangos

     

    Les Caracaras chimangos

     

    Les Caracaras chimangos

     

    Le Caracara chimango aurait été introduit à l'Île de Pâques entre 1910 et 1920, dans le but de lutter contre la prolifération des rats. J'ai pu constater par moi-même leur habileté à capturer ces rongeurs, en visitant le site de Te Pito Kura, toujours sur la côte nord, pas très loin d'Anakena. Le bilan écologique de l'introduction du Caracara chimango est cependant contrasté : certes il mange les rats, mais il consomme aussi des œufs d'oiseaux de mer, et a la fâcheuse habitude de se percher sur les moais, qui subissent déjà les assauts du vents, des embruns, des lichens et des touristes. Pas sûr que la fiente de ces charmants petits rapaces soit bénéfique pour la conservation des statues !
     

    Les Caracaras chimangos

     

    Les Caracaras chimangos

     

    Le lendemain, alors que nous explorons la côte sud de l'île, nouvelle rencontre avec un groupe de Caracaras chimangos sur le site archéologique de Vaihu. Ce matin là il faisait un peu humide, les Caracaras s'affairaient à rechercher des bestioles comestibles dans les herbes. Le Caracara chimango n'est pas très difficile sur la nourriture : insectes et autres arthropodes, rongeurs, œufs et oisillons, lézards, charognes, déchets ... ceci explique qu'il s'adapte très facilement à n'importe quel environnement.

    Les Caracaras chimangos

     

    Les Caracaras chimangos

     

    Les Caracaras chimangos

     

    Les Caracaras chimangos

     

    Les Caracaras chimangos

     

    Nous retrouverons les Caracaras chimangos sur le continent, du côté de Valparaiso. En attendant il nous reste pas mal de sites archéologiques à explorer sur Rapa Nui. 

     


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 15 Septembre à 16:15

    5* Magnifique série sur ce rapace Régine !! qualité des clichés, diverses attitudes et environnement, j'ajouterai le rendu des couleurs est très réussi, un grand bravo. A bientôt...

    2
    Dimanche 15 Septembre à 20:32

    Coucou Régine,

    Ah, c'est donc lui qui décore les moais ! Ce caracara est très attachant. Une petite tête de caracara dans un corps de crécerelle. Il me fait rire. 3 mètres de distance de sécurité.... Je suis en train de me demander quel rapace j'ai eu à cette distance sans affût et sans voiture. Il n'y a qu'en Afrique et en pirogue. Sur les dernières photos c'est comme si sa tête n'allait pas avec son corps. Il est vraiment atypique. Les rats sont de belle taille :-)

    Ta série est superbe. Sur l'herbe ou sur les rochers, j'adore. 

    Bravo pour ta dernière fiche ^^

    Bises et bonne soirée.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :