• D'autres oiseaux, à Mount Rainier National Park

     

    Le Geai de Steller n'est pas le seul oiseau que nous avons observé dans le Parc National de Mont Rainier. Du côté de Longmire nous avons d'abord croisé de vieilles connaissances, mais aussi de nouvelles espèces.

    Dans les arbres couvert de lichen, on repère avec difficulté des Merles d'Amérique (Turdus migratorius), un adulte et un juvénile. Ce ne sont pas nos meilleures photos de cette espèce très commune en Amérique du Nord mais leur présence ici  mérite d'être notée.
     

    American Robin, Mount Rainier

     

    American Robin, Mount Rainier

     

    Autre espèce commune toujours agréable à rencontrer de l'autre côté de l'Atlantique, car elle est si rare et si farouche en Europe, il s'agit du Grand Corbeau (Corvus corax), oiseau typique des parkings des parcs nationaux américains.

    Common Raven, Mount Rainier

     

    Près de l'hôtel voici une autre vieille connaissance que l'on voit régulièrement depuis le début de notre périple à San Francisco en Californie : le Junco ardoisé (Junco hyemalis), comme à son habitude perché bien en vue pour chanter.

    Dark-eyed Junco, Mount Rainier

     

    De l'autre côté de la route, vers le "Trail of the shadow" et non loin de l'endroit où nous avons observé les petits faons et leur maman, voici une Grive solitaire (Catharus guttatus), posée sur un panneau d'information. C'est aussi une espèce commune, mais très discrète et pas évidente à identifier.  

    Hermit Trush, Mount Rainier

     

    Hermit Trush, Mount Rainier

     

    Dans le même secteur, le matin de notre départ, nous apercevons une troupe d'oiseaux semblable à des pigeons, qui se nourrissent au sol sur une mare asséchée. Trop loin et cachés par la végétation, j'ai du attendre que quelques individus se perchent sur un arbre mort pour arriver à faire des photos potables permettant au moins de les identifier : il s'agit de Pigeons à queue barrée (Patagioenas fasciata). De loin ce pigeon ressemble à un Pigeon ramier bien qu'il soit plus proche d'autres espèces de pigeons du Nouveau Monde comme le Pigeon tigré que nous avions rencontré à Pukara au Pérou.

    Band-tailed Pigeon, Mount Rainier

     

    Band-tailed Pigeon, Mount Rainier

     

    Que ce soit à Longmire ou à Paradise, les Hirondelles rustiques (Hirundo rustica) profitent de l'été pour nicher sous les toits des bâtiments servant à l'accueil des visiteurs et à la gestion du parc. Elle passeront l'hiver en Amérique centrale ou encore plus au sud. Malgré leur poitrine rousse, contrairement aux nôtres qui ont le dessous presque blanc, elles appartiennent bien à la même espèce que celles qui nichent dans nos granges.

    Barn Swallow - Mount Rainier

     

    Barn Sallow, Mount Rainier

     

    C'est aussi du coté de Paradise, dans les bois de conifères situés à la limite des alpages fleuris, que nous avons rencontré des Parulines d'Audubon (Setophaga auduboni), toutes affairées à récolter de la nourriture pour leur nichée. Une Paruline que nous avions déjà observée à Crater Lake quelques jours auparavant mais pas dans d'aussi bonnes conditions.

    Audubon Warbler

     

    Audubon Warbler, Mount Rainier

     

    Audubon Warbler, Mount Rainier

     

    Audubon Warbler, Mount Rainier

     

    D'autres oiseaux, à Mount Rainier National Park

    A bientôt pour d'autres rencontres au bord des sentiers de Paradise, toujours du côté de Mont Rainier. Je vous souhaite à tous de Joyeuses Fêtes, même si je repasserai certainement par ici pendant les vacances.


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 20 Décembre 2019 à 11:56

    Whaouw quel talent pour les identifications !! bonjour Régine, encore un très bel article, j'aime les différentes espèces présentes mais le grand corbeau (si difficile à observer ici) a ma préférence. Bon Week-end, bise.

    2
    Samedi 21 Décembre 2019 à 15:47

    Toujours un bonheur de découvrir ton texte et tes belles illustrations.

     

    Désolé de n'être plus très présent sur ton blog, depuis quelques semaines, le cœur n'y est plus, mon chien me manque énormément.

    Je publie encore de temps en temps sur mon blog selon le moral du jour.
    Je reviendrais plus souvent sur ton blog quand cela ira mieux.

    3
    Samedi 28 Décembre 2019 à 12:11
    David Gascoigne

    You had a great variety of species and your pictures are quite splendid. Makes me want to visit the west again. One of my wife's sisters lives on Vancouver Island, so maybe next spring we might make a trip there.

    4
    Mercredi 1er Janvier à 21:53

    Bon tu connais mon petit faible pour les parulines et les juncos mais quel bonheur d'avoir un Grand corbeau si proche. 

    Je me suis évadée à Yellowstone pendant les fêtes, c'était magique :-), merci la télé.

    Bises et bonne soirée.

    5
    Dimanche 5 Janvier à 08:26

    Bonjour Régine,

    Encore une superbe galerie d'oiseaux !!

    J'ai particulièrement aimé le junco ardoisé qui, telle une petite diva se "place" pour chanter et être vu ; l'hirondelle juvénile, au poitrail froufroutant de duvet roux ou encore les parulines d'Audubon à la livrée noire, grise, blanche et jaune. Celle qui te "regarde" de face est craquante !!

    Merci pour le partage de tous ces beaux portraits :-) 

    Je continue la visite de ton blog et des articles suivants...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :