• Passion bleue caraïbe

     

    Coincé entre Basse-Terre et Grande-Terre, la baie du Grand-Cul-de-Sac-Marin est le plus grand lagon des Petites Antilles. Bordé côté mer par une barrière de corail et coté terre par des mangroves et des marécages, c'est un véritable paradis pour la faune marine et pour les oiseaux. Plusieurs possibilités s'offre au visiteur pour le découvrir : excursion en bateau à moteur, balade en kayak ... Conseillés par nos hôtesses du Jardin des Colibris, nous avons choisi l'excursion proposée par Alex de Passion Bleu Caraïbe, à la demi-journée. Très bon choix que je recommande !

    Nous arrivons en fin de matinée sur le port de Sainte-Rose, départ de l'excursion. La météo n'est pas au beau fixe, mais normalement la sortie n'est pas annulée. Les Pélicans bruns (Pelecanus occidentalis) attendent tranquillement le retour des pêcheurs sur le port. Ils ne sont absolument pas farouches. Quelques Frégates superbes (Fregata magnificens) parcourent le ciel au dessus des quais. Comme nous avons un peu de temps avant l'heure du départ, nous allons déjeuner chez Mamie Geneviève, sur la place principale de Sainte-Rose : cuisine simple et copieuse, bon marché, service rapide et dans la bonne humeur ! Pour accéder à la place à pied depuis le port, on traverse le pittoresque cimetière qui surplombe la mer.

    Pélican brun - Sainte Rose

     

    Pélican brun - Sainte Rose

     

    Pélican brun - Sainte Rose

     

    Puis c'est l'heure de l'embarquement. Nous somme une dizaine à monter à bord avec Alex, qui fournit masque et tuba à ceux qui ne sont pas équipés. Le bateau comprend un compartiment étanche où l'on peut ranger le matériel photo pendant les trajets entre les différents sites. Prévoir maillot de bain, serviette et coupe-vent suivant la météo.

    Alex nous amène en premier dans la mangrove, où il nous explique les caractéristiques de cet écosystème si particulier et la nécessité de le protéger. Nous apprenons des tas de choses passionnantes sur les palétuviers rouges, les concombres de mer, les requins, le rôle protecteur de la mangrove contre les cyclones etc. Alex est une mine d'informations sur le sujet et sait sensibiliser son public sans l'ennuyer ni le culpabiliser.

    Après s'être assuré que nous sommes devenus incollables sur le palétuvier rouge, Alex nous emmène visiter les magnifiques îlets du lagon. Nous commençons par l'Îlet la Biche, un petit coin de paradis où subsiste une cabane de pêcheur. Des groupes de touristes viennent y partager des barbecues les pieds dans l'eau. Quelques mini-mangroves tentent d'y pousser. Tandis que certains recherchent éponges et oursins, nous repérons quelques Tournepierres à collier (Arenaria interpres) posés sur les tables du barbecue et sur les racines des palétuviers.

    Tournepierre à collier - Îlet la Biche

     

    Tournepierre à collier - Îlet la Biche

     

    Tournepierre à collier - Îlet la Biche

     

    Tournepierre à collier - Îlet la Biche

     

    Tournepierre à collier - Îlet la Biche

     

    Tournepierre à collier - Îlet la Biche

     

    Mini mangrove - Ilet la Biche

     

    Le deuxième îlet, c'est l'Îlet Caret. Sur les brochures touristiques, il apparaît encore souvent avec ses palmiers posés sur le sable blanc. Mais lorsque nous y sommes passé, il n'y avait plus que de la végétation rase. Ces îlets sont très fragiles, ils changent fréquemment de forme avec la houle. La fréquentation touristique n'arrange sans doute pas les choses, mais d'un autre côté cela permet de les faire connaître et donc de mieux les protéger. Ici l'eau est plus profonde et c'est un peu périlleux d'atteindre l'îlet avec l'appareil photo. Comme à la Biche, des Tournepierres à collier vaquent à leurs occupations. Une Sterne royale (Thalasseus maximus) prend la pose sur une structure en bois échouée près de l'îlet. Sur le rivage, quelques Bécasseaux sanderling (Calidris alba) font la course avec les vagues ou se cachent dans le sable.

    Tournepierre à collier - Îlet Caret

     

    Sterne royale - Île Caret

     

    Sterne royale - Îlet Caret

     

    Becasseau sanderling - Îlet Caret

     

    Becasseau sanderling - Îlet Caret

     

    Becasseau sanderling - Îlet Caret

     

    Becasseau sanderling - Îlet Caret

     

    Becasseau sanderling - Îlet Caret

     

    Les étapes suivantes sont consacrées à l'observation de la faune sous-marine, à la barrière de corail et à l'épave. Pas très courageux, nous sommes restés la plupart du temps sur le bateau pendant que d'autres passagers plongeaient dans l'aquarium d'Alex.

    Ici se termine la première partie de l'excursion, dans un prochain article nous irons à l'Île aux oiseaux et à l'Îlet Blanc.


    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 4 Novembre à 22:48

    Coucou Régine,

    Magnifique récit ! Ces pélicans bruns sont vraiment de toutes beautés et ta première photo où tu nous le montres de face est géniale ! Le jaune du bec ressort très bien devant la couleur brune du cou. Observer des espèces qui nous sommes communes dans des environnements différents est toujours plaisant, dans les mangroves encore plus. Je m'en régalais à Mayotte. Bon si la sterne a soif, elle sait quoi faire ^^ ;-) Quant à ces deux photos de sanderlings, parmi les 5, sur un sable immaculé sont magiques !

    Grand-Cul-de-Sac-Marin .... he lol

    Bonne soirée et bon dimanche. Bises. (mon souimanga à poitrine rouge n'a pris pris un mot de plus ....)

    2
    Samedi 4 Novembre à 23:18

    Bonsoir Régine,

    Magnifique série!! Je découvre le Pélican brun, vraiment très beau, et ton avant dernière photo de Bécasseau sur le sable blanc est magique! 

    Bonne soirée. 

    3
    Dimanche 5 Novembre à 09:11

    Bonjour Régine
    Très beau récit, le bec des pélicans est très long
    Vous avez fait une excellente excursion !
    Merci et bon dimanche
    Daniel

    4
    Dimanche 5 Novembre à 10:08

    Coucou Régine,
    Que de jolies photos, et gros coup de coeur pour ces magnifiques Pélicans.
    Quand je pense qu'à l'époque de mes voyages, je ne faisais pas de photos animalières, je te jure, avec le recul, je me mettrai bien des claques par grappes de 10 ;-)
    Très jolie série, et merci de me montrer ces lieux avec un autre regard que celui que j'avais emporté là-bas.
    Bises et bonnejournée

    5
    Dimanche 5 Novembre à 16:48

    Bonsoir Régine. C'est vrai qu'ils sont beaux ces pélicans bruns ! Mais toute la série est réussie, J'en retiens aussi le bécasseau sanderling, nouveau pour moi !

    Bonne soirée.

    6
    Lundi 6 Novembre à 08:19

    bonjour Régine

    je flashe sur ces pélicans bruns...un moment j'ai pensé qu'il s'agissait du pélican tage...mais non

    superbe série photographique..bravo

    passe une bonne journée, bises, marice

    7
    Vendredi 10 Novembre à 11:52

    bonjour , merci pour votre passage , et je découvre tous ces beaux oiseaux et photos si belles j'aime +++ !

    belle fin de semaine A +

    8
    Mardi 14 Novembre à 08:56

    j'adore ces pélicans bruns ils sont magnifiques

    et une très belle série pour un beau voyage

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :