• Brest, sous le soleil de février

     

    Aller faire un tour à Brest (au bout du monde, ou plutôt au terminus du TGV atlantique) en plein mois de février pour fuir la grisaille, quelle idée saugrenue me direz-vous ? En plus, Brest, c'est moche, la ville a entièrement été détruite en 1944 par les bombardements alliés et reconstruite dans les années 1950.

    Je vais essayer ici de vous faire changer d'avis. Brest, c'est d'abord un port, construit sur la rade du même nom à l'embouchure de la Penfeld, un fleuve côtier ne mesurant que 16 km. Le château médiéval de Brest, qui a survécu aux destructions de la 2nde guerre mondiale, domine l'embouchure de la Penfeld. Propriété de la Marine Nationale, il abrite aujourd'hui les collections du musée national de la Marine. 

    Brest - le Château

     

    Le pont de Recouvrance permet de traverser la Penfeld. C'est un pont levant, inauguré en 1954 et rénové en 2011. En amont du pont, depuis 2016, un téléphérique urbain  assure théoriquement le même service que le pont pour les piétons, mais suite à de nombreux problèmes techniques il est malheureusement devenu le sujet de blagues préféré des Brestois.

    Brest - le pont de Recouvrance

     

    Sur la rive opposée de la Penfeld, c'est le quartier de Recouvrance, historiquement peuplé de marins et d'ouvriers. Malgré les destructions et reconstructions, Recouvrance a gardé quelques bâtiments du passé et un aspect plus proche du vieux Brest que la rive droite de la Penfeld. Faisant face au château situé sur l'autre rive, la Tour Tanguy, une tour médiévale datant du XIVème siècle, marque l'entrée du quartier.

    Brest - la Tour Tanguy

     

    Brest - la Tour Tanguy

     

    En février les ajoncs sont déjà en fleurs. Ci-dessous le château et le port, vus du Jardin des Explorateurs. De ce côté de Brest, la côte est entièrement occupée par des bâtiments militaires, le promeneur ne peut pas accéder directement à la mer.

    Brest - le Château et le port

     

    Au détour des rues en pente, on tombe sur de veilles bâtisses comme la maison de la Fontaine, datant de la fin du XVIIe ou du début du XVIII siècle. 

    Brest - Recouvrance

     

    L'Église Saint-Sauveur de Recouvrance est aujourd'hui l'église la plus ancienne de Brest. Ci-dessous, elle apparaît entre les immeubles depuis le jardin des Explorateurs. Ne vous étonnez pas d'y voir un palmier, il ne gèle pratiquement jamais à Brest.

    Brest - Recouvrance

     

    Les eaux bleues turquoises de la Rade et ses rives escarpées n'ont rien à envier aux calanques de Marseille et de Cassis (c'est une Bretonne qui écrit, on n'est pas obligé d'être objectif non plus).

    Brest - la Rade

     

    Brest - la Rade

     

    Brest - la Rade

     

    Le Phare du Portzic, construit en 1848,  surveille l'entrée de la Rade au niveau du goulet de Brest, un bras de mer de seulement 1,5 km de large, qui relie la Rade à l'Océan Atlantique.

    Brest - Phare

     

    Nous voici maintenant dans le quartier de l'Université, où l'on a la surprise de trouver plusieurs des rues dont les maisons sont peintes de couleurs vives ou pastels. Contrairement à l'Irlande, dans ce quartier de Brest cette tradition est très récente puisqu'elle date de 1991. Au début, quelques habitants de la rue Félix-le-Dantec ont fait preuve d'originalité en repeignant leur maison, et depuis la pratique s'est répandue dans les rues adjacentes. Information trouvée ici : La rue Félix-Le Dantec, un éloge à la couleur (Ouest France)

    Brest - Maisons colorées

     

    Brest - Maisons colorées

     

    Brest - Maisons colorées

     

    Brest - Maisons colorées

    Si vous passez par Brest, ne manquez pas non plus la visite d'Océanopolis, aquarium et musée qui présente dans ses 3 pavillons (Tropical, Polaire et Bretagne) les merveilles de la vie sous-marine, le tout avec une approche scientifique (Brest est une ville à la pointe de la recherche dans ce domaine).

    Peut-être vous êtes vous demandé, et à Brest, il n'y a pas d'oiseaux ? Bien sûr que si, même si je n'étais pas là pour ça. Les cris des mouettes et des goélands forment dans bien des quartiers un fond sonore qui ne s'arrête qu'à la tombée de la nuit. A noter en bord de mer, une Bergeronnette de Yarell au dos bien noir (sous-espèce britannique de la Bergeronnette grise). Et sur une pelouse, un Goéland argenté qui piétinait le sol pour en faire sortir les vers de terre.


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 8 Mars à 09:44

    Coucou Régine,
    Très franchement, je n'avais pas besoin de tes arguments pour avoir un autre avis que celui qui dit que Brest est moche. Comme dans toutes les grandes villes, certains quartiers ne sont pas forcément attrayants de beauté, mais il faut savoir regarder et ne pas s'arrêter à une première impression. Et puis je crois aussi que cela dépend du regard de chacun.
    Une jolie série, et je n'ai pas trouvé ton idée si saugrenue, dommage pour moi qu'il me faille traverser la France dans toute sa longueur, car j'y ferais volontiers plus d'escapades.
    Bises et bonne journée.

    2
    Vendredi 9 Mars à 08:43

    Bonjour Régine 

    Je ne suis jamais allé à Brest mais j'ai visité les Côtes d'Armor et le sud Finistère et je peux dire sur ce que j'ai vu , que la Bretagne est une région magnifique ! 

    3
    Philippe Debiève
    Vendredi 9 Mars à 11:48

    Bon jour Régine, comme dans toute grande ville il fait savoir faire ressortir le beau côté des choses, merci aussi pour les jolies couleurs en fin d'article. A bientôt.

    4
    Samedi 10 Mars à 13:19

    Bonjour Régine,

    Je ne connais cette ville que de nom, mais ce que tu nous montres d'elle me plait bien. J'aime beaucoup la rue ou les maisons sont en couleurs, je trouve cela super! J'ignorai que dans le nord de la France, il pouvait y avoir des coins ou ça ne gèle jamais, c'est top pour ceux qui aiment les plantes médittéranéenes. 

    Bises et bon week-end. 

    5
    Samedi 10 Mars à 17:19

    BONJOUR

    Je ne connais pas Brest s'est une ville que nous avons traversé sans sans nous arrêter !

     merci du partage des photos qui me font découvrir cette ville

    bonne semaine bises

    6
    Dimanche 11 Mars à 17:26

    Bonsoir Régine.

    J'aime bien Brest, c'est une ville dynamique plutôt agréable... quand il ne pleut pas tongue

    Le quartier de Recouvrance vaut largement la visite. J'aime bien aussi la tour Tanguy qui abrite le musée du vieux Brest (qui vaut, lui aussi, la visite !)

    MAIS de là à comparer avec les Calanques entre Marseille et Cassis ...  oh

    Bonne soirée. Bises.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :