• Les Sucriers à ventre jaune

     

    Lors de notre arrivée au Jardin des Colibris à Deshaies en Guadeloupe, ce ne sont pas les colibris que l'on a vu et entendu en premier, mais les Sucriers à ventre jaune (Coereba flaveola). Ces passereaux incontournables aux Antilles sont bruyants, toujours en mouvement et très voyants : ventre jaune contrastant avec le dessus noir, sourcil blanc et marque rouge à la base du bec. De plus, alors que les colibris sont plutôt solitaires, les sucriers aiment être en groupe. Peu farouches, ils attendent que l'on garnissent les mangeoires d'eau sucrée et de fruits biens mûrs dont ils se régalent.

    Le Sucrier à ventre jaune se nourrit essentiellement de nectar et de fruit, mais contrairement aux colibris il ne participe pas à la pollinisation des fleurs. En effet son bec étant trop court, il chaparde le nectar en perçant la base des fleurs (de la même façon que les Percefleurs dont je vous ai parlé ici : 10 août 2015 : Alpagas, percefleur et flamants). Présent dans toutes les Antilles, en Amérique centrale et du Sud, il est bizarrement absent de Cuba.

    Leur ventre jaune et leur espièglerie ont ensoleillé notre séjour même les jours de pluie. Il suffisait que l'on dépose quelques morceaux de banane dans la demi noix de coco suspendue sur la terrasse pour assister à une cohue digne des heures de pointe dans le métro.

    Je vous laisse profiter des photos, et consulter la fiche de l'espèce sur Oiseaux.net si vous souhaitez en savoir plus : http://www.oiseaux.net/oiseaux/sucrier.a.ventre.jaune.html.

    Les Sucriers à ventre jaune

     

    Les Sucriers à ventre jaune

     

    Les Sucriers à ventre jaune

     

    Les Sucriers à ventre jaune

     

    Les Sucriers à ventre jaune

     

    Les Sucriers à ventre jaune 

     

    Les Sucriers à ventre jaune

     

    Les Sucriers à ventre jaune

     

    Les Sucriers à ventre jaune

     

    Les Sucriers à ventre jaune

     

    Les Sucriers à ventre jaune

     

    Les Sucriers à ventre jaune

     

    Les Sucriers à ventre jaune

     

    Les Sucriers à ventre jaune

     

    L'actualité récente avec le passage du cyclone Irma sur les Antilles cette semaine nous a bien sûr frappé d'autant plus que nous avons visité cette région il y a seulement quelques mois. Les nouvelles de la Guadeloupe sont plutôt bonne heureusement.

    Un ouragan de cette force est un drame humain mais aussi une épreuve pour la nature locale. Les Colibris et Sucriers sont en particulier très sensibles aux cyclones car ils se nourrissent essentiellement de nectar et leur métabolisme très rapide ne leur permet pas de rester sans manger plus de 24h. Bien souvent suite à un cyclone destructeur, les populations d'oiseaux se reconstituent à partir d'individus venues d'îles proches moins frappées par l'ouragan. Un article intéressant à ce sujet : http://www.faune-guadeloupe.com/article-5345387.html.

    Je termine en souhaitant beaucoup de courage à tous nos amis Antillais et en particulier aux habitants de Saint-Martin et de Saint-Barthélémy, ainsi qu'à tous les secours qui se rendent sur place.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 9 Septembre à 06:37

    Magnifique série de portraits mais aussi des compositions dans leur milieu tout aussi intéressantes... j'ai également une pensée pour tous les habitants et ceux qui se trouvaient sur toutes ces îles situées sur le passage de ce terrible ouragan. Bon week-end Régine.

    2
    Samedi 9 Septembre à 11:23

    Bonjour Régine,

    Une magnifique série d'un oiseau que bien sûr je ne connais pas. Là encore une belle découverte. Je suis allée lire l'article que tu as mis en lien, c'est sûr qu'on pense tout d'abord aux hommes dans pareillles catastrophes, mais les animaux eux aussi sont touchés. Pensées donc pour les hommes mais aussi pour les animaux. 

    Bises et bon week-end. 

    3
    Samedi 9 Septembre à 17:22

    bonjour Régine

    très belle série, seul ou en groupe, c'est top !!! bien entendu une belle découverte pour moi

    bon WE, bises, maurice

    4
    Samedi 9 Septembre à 20:42
    marialis

    Quelle beauté....Merci pour ce précieux partage!cool j'espère que la nature aura su résister à toutes ces forces déchaînées! Les populations se retrouvent démunies et en colère...Quelle tristessefrown Bises

    5
    Dimanche 10 Septembre à 12:18

    Merci pour cet article très bien documenté comme toujours ! Quelques nouvelles du jardin des colibris après les passages de Irma et José : tout va bien !!! Nous avons la chance d'avoir été totalement épargné, les oiseaux ont repris leur ballet quotidien pour notre plus grande joie. Nous pensons très fort à nos iles soeur qui n'ont pas eu la même chance que nous ...

    6
    Mardi 12 Septembre à 15:20

    Bon Jour Régine,
    Tes photos sont superbe et ces petits oiseaux sont vraiment extraordinaires.
    Merci pour cette découverte.
    Bisous et bonne journée

    7
    Mardi 12 Septembre à 17:56

    Bonsoir Régine. Cette série sur un oiseau que je ne connaissais pas, est magnifique. C'est pris dans la volière ?

    Bien sur, comment ne pas penser aux cyclones qui ont traversé les Antilles ! Même si la Guadeloupe semble avoir été épargnée, on frémit en lisant les nouvelles. Les gens, comme la faune et la flore ont souffert, on ne peut l'oublier.

      • Mardi 12 Septembre à 19:04

        Merci Michel pour ton commentaire. Je remets la réponse à ta question ici pour ceux qui passent. Non ils n'étaient pas dans une volière, ce sont de vrais oiseaux sauvages mais ils sont habitués à l'homme et accro au sucre. En moyenne on pouvait les approcher à 2 - 3 mètres et même moins quand ils étaient dans la mangeoire "noix de coco".

    8
    Mardi 12 Septembre à 18:17

    bonsoir , je suis sous le charme de ces beaux oiseaux et il y en a beaucoup  ! le rêve de les voir comme ça !

    une magnifique série de photos et portraits ! belle semaine  a+  j'ai vu ton com chez Michel  (Hacheme) et ...

    oui une pensée à tous les sinistrés et les autres ...  des iles ... ! 

    9
    Mardi 19 Septembre à 21:18

    Bonsoir Régine,

    J'avais loupé cet article, quel dommage.

    ces petits oiseaux sont superbes et les photos de la fin de l'article (6 photos en partant de la dernières) sont vraiment fabuleuses. Le décor est superbe et les attitudes du sucrier aussi. Ce petit groupe est tout joli. Je me serai régalée autant que toi !

    Ces épreuves de la nature sont très dures pour tous, mais (cela paraît étrange aux yeux des autres) je pense toujours aux animaux en premier. Incendies, tempêtes, ouragans, quel malheur pour la nature. J'ai appris, suite aux incendies dans le Sud de la France cet été, que les Pigeons ramiers pouvaient foncer dans un feu si leur dortoir y était installé. C'est fou ça !!!

    Je t'embrasse. Bises.

    L'Islande  nous tente bien, un jour peut-être je te demanderai des infos ;-)

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :