• Le Jardin Botanique de Deshaies

     

    Le Jardin Botanique de Deshaies est un jardin de 7 hectares situé sur les hauteurs de la commune de Deshaies à Basse-Terre en Guadeloupe. Ancienne propriété de Coluche, il a depuis été réaménagé par son ami paysagiste Michel Gaillard afin de permettre aux visiteurs de découvrir la flore tropicale. C'est en 2001 que le jardin a ouvert au public. Le Jardin Botanique de Deshaies est ouvert toute l'année, tous les jours de la semaine de 9 h à 16 h 30.

    Lors de notre visite, nous avons bien sûr admiré les magnifiques plantes exotiques, les carpes koï et les perroquets, mais vous ne serez pas étonné si je vous dis que nous avons passé la majeure partie de notre temps à scruter les arbres et les buissons à la recherche d'oiseaux sauvages. Si vous souhaitez en faire de même lors de votre visite, je vous conseille d'arriver dès l'ouverture, vous aurez plus de chance d'en observer. Et profitez de votre passage à l'accueil pour réserver une table au restaurant panoramique, avec vue sur la cascade.

    C'est ici que nous avons aperçu pour la première fois le Héron vert (Butorides virescens), assez furtivement je dois dire, mais on retrouvera cette espèce plus longuement quelques jours plus tard au Parc Aquacole. La fiche espèce existe depuis cet été ici : http://www.oiseaux.net/oiseaux/heron.vert.html. Où l'on apprend que les spécialistes ne sont pas tous d'accord sur le fait que le Héron vert est une espèce distincte du Héron strié - que nous avons eu la chance d'observer en Amazonie péruvienne, voir l'article : 20 août 2015 : Pêche à la mouche en Amazonie péruvienne.

    Jardin botanique Deshaies - Héron vert

     

    Les Quiscales merles (Quiscalus lugubris) sont bien moins furtifs. Opportunistes, ils ont trouvé le bon plan pour se nourrir sans trop de fatigue, en chapardant les croquettes distribuées aux Flamants roses que le Jardin Botanique présente au public. Ci-dessous 2 juvéniles, reconnaissables à leurs yeux encore sombres (les adultes ont les yeux très clairs). Le premier, au plumage noir orné de reflets, est un mâle, le 2ème avec son plumage gris-brun est une femelle.

    Jardin botanique Deshaies - Quiscale merle

     

    Jardin botanique Deshaies - Quiscale merle

     

    En approchant du secteur boisé entourant le village des Perroquets, nous entendons un son bien caractéristique : à n'en pas douter c'est un Pic ! Et le seul Pic présent en Guadeloupe est ... le Pic de la Guadeloupe (Melanerpes herminieri), ainsi nommé parce qu'il est endémique strict de cette île. Après l'avoir entendu, nous l'apercevons enfin et réussissons même quelques photos. Nous en reverrons dans de meilleures conditions au Jardin des Colibris. 

    Jardin botanique Deshaies - Pic de la Guadeloupe

     

    Le village des Perroquets est un endroit très fréquenté par des oiseaux de toute sortes qui profitent de la nourriture donnée aux Aras en semi-liberté présentés au public. On y retrouve la Tourterelle à queue carrée (Zenaida aurita) déjà vue sur la plage, voir l'article En bord de mer du côté de Pointe-Noire. Ci-dessous un adulte puis un juvénile.

    Jardin botanique Deshaies - Tourterelle à queue carrée

     

    Jardin botanique de Deshaies - Tourterelle à queue carrée

     

    Les Trembleurs bruns (Cinclocerthia ruficauda), que nous avons déjà observé au Jardin des colibris (voir Jo, Bernard et les autres ...), profitent eux aussi de la cantine des perroquets. Ces oiseaux ont vraiment des attitudes très drôles, on ne se lasse pas de les observer.

    Jardin botanique de Deshaies - Trembleur brun

     

    Jardin botanique de Deshaies - Trembleur brun

     

    Jardin botanique de Deshaies - Trembleur brun

     

    Il y a aussi des Sporophiles, sur le coup on n'y avait pas fait attention, on pensait à des Sporophiles rougegorge, l'espèce la plus commune, qui partageait régulièrement notre petit-déjeuner au Jardin des colibris, mais les photos ci-dessous font finalement partie de la série "Nouvelles espèces découvertes sur la carte mémoire au retour des vacances". En effet la teinte olive du dos et les pattes roses ne correspondent absolument pas au Sporophile rougegorge. Il s'agit ici du Sporophile cici (Tiaris bicolor), également très commun aux Antilles mais moins familier que son cousin rougegorge.

    Jardin botanique de Deshaies - Sporophile cici

     

    Jardin botanique Deshaies - Sporophile cici

     

    En essayant de revoir le Pic dans les arbres autour du coin des perroquets, nous avons la chance d'observer les 2 espèces de Moqueur déjà observées au Jardin des colibris, le Moqueur grivotte (Allenia fusca) sur la première photo, et le Moqueur corossol (Margarops fuscatus) sur la deuxième. Comme le Pic, ils se régalent de gros fruits à chair jaune, vraisemblablement des mangues.

    Jardin botanique de Deshaies - Moqueur grivotte

     

    Jardin botanique de Deshaies - Moqueur corossol

     

    Avant d'arriver au village des perroquets, j'avais aperçu dans la pénombre une tourterelle différente des espèces déjà rencontrées, mais impossible de faire une photo correcte, tant pis l'oiseau était identifiable, ça faisait une espèce de plus, que je me souvenais avoir vu dans le guide Les oiseaux des Antilles. Oiseau forestier théoriquement très discret, la Colombe à croissants (Geotrygon mystacea) puisque c'est d'elle qu'il s'agit, semble avoir un peu perdu de sa discrétion au contact des visiteurs du Jardin Botanique et surtout des mangeoires des Perroquets : une bonne heure plus tard alors qu'on désespérait de revoir un Pic de la Guadeloupe, voilà que notre Colombe à croissants arrive tranquillement pour prendre son déjeuner. Les photos n'ont pas été très difficile à réussir cette fois, malgré la forte concentration de familles avec enfants dans le secteur, l'heure de midi approchant.

    Jardin botanique de Deshaies - Colombe à croissant

     

    Jardin botanique de Deshaies - Colombe à croissants

     

    Jardin botanique de Deshaies - Colombe à croissants

     

    Jardin botanique de Deshaies - Colombe à croissants

     

    Devant l'affluence, nous décidons nous aussi d'aller déjeuner et de profiter de la terrasse du restaurant panoramique au dessus de la cascade, avec vue sur la mer. Coluche avait bon goût en définitive. Au menu acras de morue, langouste et bien sûr planteur maison. Nos acras ayant pris un peu de retard, nous avons eu le droit à un deuxième verre de planteur. Du coup il y a eu peu de photos l'après-midi. Heureusement que nous étions venus à pied ! 

    Le jardin botanique de Deshaies

     

    Les oiseaux les moins farouches ont eux aussi repéré le restaurant, parmi eux les Quiscales merles et les Sporophiles rougegorge (Loxigilla noctis) dont on peut voir un mâle ci-dessous.

    Jardin botanique de Deshaies - Sporophile rougegorge

    Et qui est-ce qui vient finir les verres des clients ? On s'en doutait, c'est le Sucrier à ventre jaune (Coereba flaveola) que je vous ai présenté dans l'article Les Sucriers à ventre jaune.

    Jardin botanique de Deshaies - Sucrier à ventre jaune

     

    Je profite de cet article pour remercier toute l'équipe du Jardin Botanique de Deshaies, et je leur souhaite beaucoup de courage pour remettre tout en ordre suite au passage de l'ouragan Maria qui a bien mis le bazar dans le jardin.

    Le Jardin Botanique de Deshaies rouvrira au public le 16 octobre 2017. Les dernières infos sur leur page : https://www.facebook.com/jardinbotaniquedeshaies/.

     


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 6 Octobre à 08:33

    bonjour Régine

    un vrai plaisir de te suivre a la découverte de ces oiseaux des antilles....un vrai florilège...fabuleux de voir une telle diversité et tant de beauté...merki !!!

    bon WE , bises, maurice

    2
    Vendredi 6 Octobre à 08:43

    Bon jour Régine,
    De fort beaux oiseaux dans ce jardin botanique. Merci de nous avoir entraînés dans cette belle balade en ta compagnie, et comme toujours des explications bien complètes.
    Bises et bonne journée

    3
    Vendredi 6 Octobre à 13:15

    Bonjour Régine,

    Je découvre le Trembleur brun, un très bel oiseau je trouve. Ce jardin a l'air magnifique, j'aime beaucoup la cascade qui s'y trouve. Merci pour cette balade et la présentation de ces amis ailés.

    Bises et bon après-midi. 

    4
    Vendredi 6 Octobre à 14:12

    Bonjour Régine.

    Je découvre la presque totalité des espèces présentées dans ton article. Quel inventaire ! Quand je pense que lors de mon passage en Guadeloupe, j'avais visité le jardin botanique et n'y avais vu que des plantes accompagnées de flamants roses, des perroquets et la volière des colibris...

    Bonne soirée

    5
    Vendredi 6 Octobre à 21:57

    Bonsoir Régine,

    Magnifique série. Je ris car j'ai eu droit aussi à la série "nouvelles espèces qu'on découvre sur la carte mémoire" ;-) À plusieurs reprises même. C'est ce qui me confirme qu'à l'étranger, il faut toujours prendre les oiseaux en photos ! 

    J'adore la Tourterelle à queue carrée, une petite merveille avec ses couleurs. Les sporophiles me font penser aux capucins avec leur gros bec. Je crois que mes préférés pour cette séries sont les Trembleurs bruns, bel œil, belle forme de bec, et super jizz, surtout la queue en l'air ;-))

    Mon adresse c'est n.santamaria sur free. Je ne pourrai peut-être pas te répondre car nous sommes très occupés ce week end avec nos arbres. Mais je serai curieuse de savoir ce que t'as écrit Didier ;-)

    Je t'embrasse. 

    6
    Lundi 9 Octobre à 11:13

    Bonjour régine

    de magnifiques photos, pour beaucoup de diversités dont je ne connaissais pas certaines espèces

    amitié et belle journée à toi

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :