• Le Cassenoix d'Amérique

     

    Le Cassenoix d'Amérique (Nucifraga columbiana) est un des oiseaux les plus faciles à observer à Crater Lake. Bruyant et peu farouche, il n'est pas très grand pour un corvidé (environ 30 cm). Il fréquente les forêts d'altitude de l'ouest des Etats-Unis et du sud-ouest du Canada. On l'observe en général en couple ou en petit groupe familial, surtout l'été lorsque les oisillons ne sont pas encore émancipés.

    Les Cassenoix d'Amérique - Crater Lake

     

    Les Cassenoix d'Amérique - Crater Lake

     

    Le bec pointu et légèrement recourbé du Cassenoix d'Amérique lui permet d'extraire avec adresse les graines des cônes de pins et autres conifères. Comme le Geai des chênes qui chez nous participe à la régénération de la forêt en cachant des glands pour faire des réserves, l'automne venu le Cassenoix d'Amérique fait des stocks de pignons de pins dépassant largement ses besoins et permet ainsi la pousse de nouveaux arbres. Les spécialistes pensent même que son rôle a été fondamental lors de la reconquête des pentes de Crater Lake par la végétation après l'éruption du Mont Mazama. Nous avons pu admirer la dextérité de quelques uns d'entre eux lors de notre montée à Garfield Peak.

    Les Cassenoix d'Amérique - Crater Lake

     

    Les Cassenoix d'Amérique - Crater Lake

     

    Les Cassenoix d'Amérique - Crater Lake

     

    Les Cassenoix d'Amérique - Crater Lake

     

    Les Cassenoix d'Amérique - Crater Lake

     

    Le Cassenoix d'Amérique bénéficie depuis plusieurs décennies d'un programme de suivi ici à Crater Lake : il n'est pas rare d'observer un individu portant jusqu'à 4 bagues de différents coloris. Cette espèce commune a en effet été identifiée comme une espèce clé dans le maintien des écosystèmes montagnards, en particulier pour la dispersion des graines du Pin à écorce blanche (Whitebark pine), un conifère dont les cônes ne s'ouvrent pas à maturité sans l'aide du Cassenoix d'Amérique ! Le rôle des espèces permettant la régénération des forêts est accentué de nos jours par l'apparition d'espèces invasives (champignons et insectes) et par le changement climatique. Les conifères montagnards sont de leur côté une source de nourriture indispensable lorsque vient l'automne, que ce soit pour les rongeurs, les oiseaux et même les ours qui s'en délectent avant d'entrer en hibernation.

    Les Cassenoix d'Amérique - Crater Lake

     

    Les Cassenoix d'Amérique - Crater Lake

     

    Les Cassenoix d'Amérique - Crater Lake

     

    Les Cassenoix d'Amérique - Crater Lake

     

    Les Cassenoix d'Amérique - Crater Lake

     

    Les Cassenoix d'Amérique nous montrent encore une fois que les corvidés souvent mal aimés sont pourtant un des maillons indispensables des écosystèmes. Et ils sont toujours là pour nous émerveiller par leur ingéniosité et leur intelligence.


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 28 Février à 09:44

    Coucou Régine,
    Il y a peu, j'ai vu un reportage sur les Cassenoix moucheté, c'était très intéressant de le voir évoluer et de voir sa manière de faire.
    Celui là est magnifique aussi et tes photos superbes.
    Bises et bonne journée 

    2
    Jeudi 28 Février à 10:13

    Il est magnifique cet oiseau, une découverte, j'ai peu être déjà vu dans des documentaires, mais je ne m'en souviens pas.

    Ce sera le cas, après tes photos et tes explications, mais si je ne me rappel plus du nom, l'oiseau, je m'en souviendrais grace a tes photos.

    Je ne comprendrais jamais pourquoi certaines espèces comme des corvidés sont si mal aimé.

    S'il était agressif, dangereux, je comprendrais que l'on ne les aime pas, mais ils sont utiles, alors les craintes ok, avoir peu, je comprends, mais pas plus.

    Tes photos sont très belles, comme l'oiseau, magnifique.

    3
    Jeudi 28 Février à 12:29
    Coucou Régine.
    Aller pour une fois je préfère le nôtre ;-) . Celui-ci est malgré tout très joli, surtout de dos avec ses deux rectrices blanches.
    Ta série est très belle, les bleus et les verts sont purs, l'oiseau au milieu de ses arbres est ravissant.
    Bises et bonne journée.
      • Samedi 2 Mars à 13:06

        Coucou Nath, 

        Le nôtre je ne le connais pas assez bien pour le préférer, aperçu furtivement une fois ou deux. On retourne dans les Alpes cet été, peut-être l'occasion ?

        Bises.

    4
    Jeudi 28 Février à 13:25

    bonjour régine

    magnifique tes portraits avec beaucoup de finesse et de détails

    et ta documentation me permet de le découvrir car il m'était inconnu

    amitié et belle journée à toi

    5
    Vendredi 1er Mars à 08:21

    bonjour Régine

    bravo pour cette série d'un oiseaux que l'on ne risque pas de voir chez nous, les attitudes sont excellentes.

    tu as réussi de superbes clichés aux beaux détails.

    bonne journée, bises, maurice

    6
    Vendredi 1er Mars à 11:09
    Daniel

    Bonjour Régine,
    Grâce à toi j'ai pu prendre connaissance sur cet oiseau biggrin
    En France, ça commence à pas mal gazouiller, c'est le signe que le printemps n'est pas loin !
    Bonne journée !
    Daniel

    7
    Samedi 2 Mars à 18:20

    Encore un très bel article avec des photos bien composées, un régal de (re)découvrir ton espace photo, merci Régine.

    8
    Dimanche 3 Mars à 18:51

    Coucou Régine,

    Une série somptueuse et très bien documentée ! 

    Un régal!

    Je te dis à bientôt 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :