• Visite d'un Pic noir au refuge

     

    Deux espèces de pic assez communes fréquentent notre refuge et y nichent chaque année, même si nous n'avons pas encore repéré la localisation de leur loge. En été il n'est pas rare de les observer en famille, parents et jeunes fraîchement envolés.

    La première espèce est le Pic vert (Picus viridis), que l'on observe souvent se nourrir au sol sur les pelouses (le Pic vert raffole des fourmis).

    Pic vert

     Un jeune Pic vert, reconnaissable à son plumage moucheté, photographié en juillet 2014.

     

    Pic vert

     A droite, la femelle adulte (sa moustache est noire contrairement à celle du mâle qui est rouge), et à gauche un jeune, toujours en juillet 2014.

     

    La deuxième espèce qui fréquente le parc en toute saison est le Pic épeiche (Dendrocopos major), le plus commun des pics bigarrés (blanc, noir et rouge) observables en France. Les Pics épeiche aiment chercher leur nourriture à la cime des arbres, ils sont ainsi moins faciles à observer que les Pics verts, mais on les repère assez aisément à leur cri. Lorsqu'il fait très froid, le Pic épeiche vient volontiers se nourrir à la mangeoire.

    Pic épeiche

     Jeune Pic épeiche tout juste envolé : le ventre duveteux n'est pas encore blanc pur, et la calotte est toute rouge (la femelle adulte a une calotte entièrement noire alors que chez le mâle adulte elle est noire avec une marque rouge à l'arrière de la tête). Photo prise en juin 2012.

     

    Pic épeiche

     Une partie de la famille Pic épeiche, août 2015.

     

    Cependant, depuis une dizaine de jour, nous avons un visiteur d'une espèce de pic plus rare, que l'on rencontre généralement en forêt : un Pic noir (Dryocopus martius). Le Pic noir comme son nom l'indique est tout noir, à l'exception de la calotte, toute rouge chez le mâle, et réduite à une tâche rouge à l'arrière de la tête chez la femelle. Le Pic noir est le plus grand des pics présents en France : 55 cm contre 33 cm pour le Pic vert et 24 cm pour le Pic épeiche.

    Notre hôte est une femelle. Nous l'observons presque tous les jours depuis le 19 décembre. Elle semble se plaire sur notre terrain ; en effet celui-ci comporte un certain nombre de marronniers morts ou malades, dont elle épluche l'écorce en la frappant de son bec, afin de déloger les insectes cachés derrière. Le Pic noir est essentiellement insectivore, et apprécie les boisements comportant des arbres morts ou affaiblis. 

    Sur certaines des photos ci-dessous, on voit bien le travail du Pic noir. Lorsqu'on l'observe dans les jumelles, on peut voir les copeaux de bois voler. Ses mets préférés sont les grosses fourmis et les coléoptères qui se nourrissent du bois mort.

    Pic noir

     

    Pic noir

     

    Pic noir

     

    Pic noir

     

    Pic noir

     

    Pic noir

     

    Pic noir

     

    Réussira-t-elle à attirer un mâle chez nous pour fonder une famille en 2016 ? Nul ne le sait, mais nous allons suivre l'affaire de près.

    A bientôt pour d'autres découvertes.  


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 30 Décembre 2015 à 17:30

    Bjr Régine,

    Oh oui, c'est une histoire qu'il faut suivre !!!! Le Pic noir traîne dans les bois autour mais n'est pas encore arrivé chez nous. Tes photos sont très belles, belle réussite et belle rencontre. Quant aux jeunes Picus viridis ils sont superbes.

    Bonne soirée et belle fin d'année. Bises

    2
    Vendredi 1er Janvier 2016 à 12:47

    Je découvre ton espaces par les participants d'oiseaux.net.

    J'y trouve de très belles pages, je reviendrai.

    Beaucoup de bonheur, de douceur et de sérénité pour la Nouvelle Année, ainsi que la réalisation des souhaits les plus chers !

      • Samedi 2 Janvier 2016 à 00:19

        Bonsoir Pascale,

        Je te souhaite une belle année 2016, pleine des petits bonheurs que nous apportent la Nature. Je suis allée faire un petit tour sur ton blog également, je me suis arrêtée au pélicans frisés, j'y retournerai !

    3
    Vendredi 1er Janvier 2016 à 17:37

    Bjr Régine.

    Très bonne année à toi ainsi qu'à ta famille (sans oublier vos petits protégés !!!!)

    Bises 

      • Samedi 2 Janvier 2016 à 00:21

        Très belle année 2016 à toi aussi Nathalie ainsi qu'à tes proches ! Je suis retournée voir tes Bernaches cravants ce matin, rafraîchissant après une soirée de réveillon.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :