• Vautour fauve et Fauvette pitchou au Rocher du Caire

     

    Les Vautours fauves (Gyps fulvus) ont été réintroduit dans les Baronnies provençales (sud-est du département de la Drôme) à partir de 1996. L'opération est un succès puisqu'on dénombre actuellement environ 150 couples de Vautours fauves dans ce secteur, une des populations les plus importantes des Alpes.

    Nous les avons découverts en 2011, en participant à une sortie organisée par l'association Vautours en Baronnies. Depuis nous retournons les observer à chaque fois que nous séjournons dans les Alpes du Sud. Le Rocher du Caire, qui surplombe le village de Rémuzat, est un des meilleurs site pour observer les vautours. Comme je l'ai déjà indiqué dans un précédent article : Mobilisez-vous pour le Vautour fauve !, pour s'y rendre il faut prendre la direction du village de Saint-May et traverser le plateau de Saint-Laurent en suivant les panneaux "Vautour" jusqu'au parking (où est installé un panneau explicatif sur les différentes espèces de Vautour vivant en France : Vautour fauve, Vautour moine, Vautour percnoptère et Gypaète barbu). A partir de là, continuer à pied jusqu'à la falaise. A faire plutôt le matin avant 9h en été, pour ne pas rater le départ des Vautours.

    Lors de notre visite de l'été dernier, nous avons été accueillis à l'entrée du site par un Rougequeue noir (Phoenicurus ochruros) juvénile. Le site du Rocher du Caire convient très bien aux Vautours, qui nichent sur les corniches des falaises, mais aussi à de nombreux passereaux rupestres comme les Rougequeues noir ou les Martinets (noir ou à ventre blanc) qui nichaient dans les anfractuosités des rochers bien avant de coloniser les bâtiments de nos villes et de nos villages. Ces petits oiseaux n'ont rien à craindre des majestueux Vautours, ceux-ci se nourrissant exclusivement d’animaux déjà morts.

    Rémuzat - Rougequeue noir

     

    Ce matin là, les Vautours fauves ont mis un peu de temps à se lever, mais quand ces oiseaux de près de 2,80 m d'envergure passent à quelques mètres de nous c'est toujours un spectacle inoubliable. La proximité permet de distinguer facilement les adultes au plumage plus uniforme, et les immatures aux ailes traversées par une bande pâle et irrégulière. En contrebas, le village de Rémuzat et ses toits de tuiles.

    Rémuzat - Vautour fauve

     

    Rémuzat - Vautour fauve

     

    Rémuzat - Rougequeue noir

     

    Rémuzat - Vautour fauve

     

    Rémuzat - Rougequeue noir

     

    Rémuzat - Vautour fauve

     

    Rémuzat - Rougequeue noir

     

    Rémuzat - Vautour fauve

     

    Rémuzat - Vautour fauve

     

    Rémuzat - Vautour fauve

     

    Rémuzat - Vautour fauve

     

    La Drôme provençale se trouve à la limite nord de la zone méditerranéenne, une visite au Rocher du Caire peut aussi être l'occasion d'observer des passereaux typiquement méditerranéens, comme cette Fauvette pitchou (Sylvia undata) :

    Rémuzat - Fauvette pitchou

     

    Rémuzat - Fauvette pitchou

     

    Rémuzat - Fauvette pitchou

     

    Le Rocher du Caire, une visite à ne pas manquer si vous passez dans la région. Allez-y avec vos enfants s'ils sont en âge de comprendre les risques d'une promenade en bord de falaise, ils seront enchantés de voir de près de vrais Vautours sauvages.  

     


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 12 Février à 23:20

    J'adore les vautours, je ne peux donc qu'aimer ton article qui est un guide pour ceux qui veulent rencontrer les animaux. J'apprécie tes photos et tes indications. 

    Bonne fin de soirée. 

    2
    Lundi 13 Février à 11:47

    Bon jour Régine,
    Quelle magnifique billet, que du bonheur ces Vautours.
    Je comprends ta joie, car nous avons la chance de les compter aussi dans l'Hérault (avec un couple de Percnoptère qui se reproduit sur le site), en Lozère également. Je ne parle même pas des Pyrénées et Hautes-Pyrénées ou je me rends chaque année en pèlerinage. 
    Les rencontrer est quelque chose de fantastique. 
    Très jolie aussi ta petite Pitchou.
    Merci pour ce partage très enthousiaste.
    Bises et bonne journée

    3
    Lundi 13 Février à 15:48

    Bonjour Régine,

    Ah j'adore ! Et connais bien ;-) Saint May, le Plateau de Saint Laurent et ses fauvettes mais surtout Monticoles de roches. On essaie aussi d'y aller tous les ans, mais cette année ce sera moins sûr.

    Tes photos de vautours sont superbes, j'aime bcp l'immature croisant les pattes, c'est amusant.

    Tu n'as pas vu de F. mélanocéphale ni de passerinette présentes sur le site ? Au cas où, pour cette année, Il faut descendre sur la droite du plateau, au niveau de la croix, dans le verger. Derrière l'abri en bois également, au même niveau. 

    Tu as fait de belles photos. 

    Bonne journée. Je t'embrasse. 

      • Lundi 13 Février à 21:56

        Et bien non, ni Monticole de roches, ni d'autres Fauvettes. Je ne sais pas quand on y retournera mais je retiens les conseils ;-).  Une fois, une Fauvette orphée mais c'était à Glaise (commune de Veynes dans les Hautes-Alpes). J'avais lu tes billets sur le plateau de St-Laurent et espérait voir plus d'espèces ; se sera pour une autre fois. Bises.

    4
    Jeudi 16 Février à 08:39

    bonjour Régine

    toujours un beau spectacle de les voir voler..pour la localisation je ne connais pas ce coin..perso, je vais dans les gorges du Tarn, ou les Py....et mignon le petit que je ne connaissais pas...merci

    bonne journée, bises, maurice

    5
    Jeudi 16 Février à 22:03
    Pastellle

    De très belles prises sur les vautours, bravo ! J'en ai vu dans les Pyrénées Atlantiques, mais je n'ai pas l'objectif adéquat pour les oiseaux, rien qui aille au delà de 135. 

    Depuis deux mois, comme des milliers de gens, je regarde régulièrement via une caméra fixée en permanence sur le nid de vautours à tête blanche. J'ai suivi l'éclosion, puis l'évolution du petit, qui a 47 jours à présent. Hâte de le voir faire son premier vol ! 

    http://www.dickpritchettrealestate.com/eagle-feed.html#

    Et merci pour la visite chez moi.  :)

     

     

    6
    Mercredi 26 Avril à 16:59

    Bonjour Régine. Je découvre ton blog suite à ta visite sur mes articles sur le Pérou. Et je t'en remercie.

    En arrivant sur ton blog, j'ai été interpellé par tes deux articles sur le Rocher du Caire, où j'ai des passages réguliers. Tu peux retrouver mes randonnées  ici

    Tu es plus orientée que moi sur les oiseaux et j'ai pris plaisir à parcourir tes photos voyages et oiseaux.

    Je reviendrai régulièrement. Bonne soirée.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :