• Une soirée à Portland

     

    Près de 400 km sépare Crater Lake de Portland, la ville la plus peuplée de l'état de l'Oregon. En quittant Crater Lake par sa sortie nord (seulement ouverte en été), on traverse d'abord une zone semi-désertique, le Pumice Desert, puis on s'enfonce dans la forêt. De temps à autre, la monotonie est rompue par quelques bourgades tout droit sorties d'un film de Far-West. La route s'élève, toujours dans la forêt de conifères, longe le lac Odell, passe le col de Willamette qui franchit la chaîne des Cascades. Finalement, on rejoint l'interstate n°5 près de Eugene, pour filer vers notre destination du jour. 
     

    Une soirée à Portland

     

    Pascal était déjà venu à Portland à plusieurs reprises dans un cadre professionnel, et l'ambiance de la ville lui avait bien plus. C'est donc sur ses conseils que je l'ai incluse dans notre itinéraire. Portland fait partie des quelques villes américaines où il est agréable de se promener à pied ou à vélo (quoique je préfère quand même San Francisco et New-York). La ville a une politique environnementale très volontariste, qui se remarque même dans les statistiques : les automobilistes y sont 20% moins nombreux que dans les autres villes américaines de taille similaire. Construite au confluent de la Columbia River et de la Willamette River, c'est au bord de cette dernière que se trouve le centre ville. Avant l'arrivée du chemin de fer, la ville s'est développée grâce à son activité portuaire, le fleuve Columbia lui donnant un accès à l'Océan Pacifique. Les ponts sur la Willamette sont ainsi une des curiosités de Portland. On les admire depuis la rive, transformée en espace vert dans les années 1960 (en remplacement d'une autoroute urbaine, ça vous rappellera peut-être quelque chose).

    Une soirée à Portland

     

    Une soirée à Portland

     

    Une soirée à Portland

     

    Une soirée à Portland

     

    La promenade piétonne est cependant coupée par une voie ferrée. Quand un train passe, il faut être patient : ici les trains de marchandise comportent couramment jusqu'à une centaine de wagons.

    Une soirée à Portland

     

    Avant d'aller dîner, petite pause dans un square du centre ville. Un Ecureuil gris (Sciurus carolinensis) nous tient compagnie. Ce rongeur originaire de l'est des Etats-Unis a été introduit dans de nombreuses villes de l'Ouest. Très opportuniste il a aussi malheureusement envahit le Royaume-Unis, où il a pratiquement supplanté l'Ecureuil roux. Qu'on l'aime ou qu'on le déteste (et oui dans son pays d'origine cet animal est loin de faire l'unanimité, un peu comme les Rats chez nous) l'Ecureuil gris ne laisse pas indifférent. Personnellement je le trouve très amusant à observer, comme tous les rongeurs.

    Écureuil gris - Portland

     

    Ecureuil gris - Portland

     

    Écureuil gris - Portland

     

    Ecureuil gris - Portland

     

    Ecureuil gris - Portland

     

    Ecureuil gris - Portland

     

    Ecureuil gris - Portland

     

    Dans le prochain article, je vous présenterai quelques oiseaux observés à Portland, du côté du Jardin des Roses, des espèces déjà vues et d'autres toutes nouvelles.


  • Commentaires

    1
    Vendredi 26 Avril à 09:20

    Coucou Régine,
    Merci pour le partage de ton circuit, et ces Écureuils gris, qu'ils sont mignons ! Et ils ne semblent pas farouches pour deux ronds.
    Tu as du bien t'amuser pour ces photos.
    Bises et bonne journée

    2
    Vendredi 26 Avril à 09:38

    bonjour Régine

    il est tout mignon ton écureuil, ceux de mon jardin, ce sont des flêches...impossible a prendre !!!

    je reviens sur la photo 1.....j'ai peut être pas bien compris...le direction indiquée, c'est pour se rendre au restaurant ""chez Eugène"" !!!!

    bonne journée, bises, maurice

      • Mardi 30 Avril à 21:42

        Bonsoir Maurice,

        D'après Wikipedia, Eugene est la deuxième plus grande ville de l'État de l'Oregon, aux États-Unis (après Portland, donc). Sa population s’élevait à 156 185 habitants lors du recensement de 2010, estimée à 168 916 habitants en 2017. On ne s'y est pas arrêté, mais ça a l'air très joli. Le panneau, c'est aussi un clin d'oeil à mon père, dont c'est le prénom.

        A bientôt.

    3
    Vendredi 26 Avril à 17:42

    BONJOUR

    Superbe ses petits écureuils

    quand un train passe ,je vois qu'on a le temps de prendre l'apéro

    bon je m'en vais ! bisous

    merci du partage

    4
    Mardi 30 Avril à 07:36

    Bonjour,

    Je vois que l'écureuil gris est bien présent, il me rappelle mes photos à Londres dans les parcs… bonne semaine Régine.

    5
    Mardi 30 Avril à 13:38

    Coucou Régine,

    Portland, on devait y aller en Australie, à l'Ouest de Melbourne, mais le temps passe trop vite.

    Tous ces ponts sont fabuleux. Et oui, il fallait bien amuser les gens des parcs Londoniens à une époque où on faisait n'importe quoi ! Aujourd'hui, on les extermine. Quel monde étrange. Il a une tête d'écureuil africain hihihi.

    Adorable sur les dernières photos.

    Bonne journée, bises.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :