• Randonnée au Vallon des Aiguilles

     

    Cette randonnée est une de mes préférées dans notre coin des Hautes-Alpes. Le départ se situe au Col de Festre, que l'on atteint depuis Veynes ou Gap en prenant la route départementale qui donne aussi accès aux stations de ski du Dévoluy. Au Col de Festre, un parking très pratique permet de laisser son véhicule. Le café-restaurant de la Maison du Col de Festre vous offrira glaces et rafraichissements au retour de la randonnée. Il faut compter environ 4h pour le trajet aller-retour (je conseille le pique-nique au Col des Aiguilles, la vue est superbe), 560 m de dénivelé pour un total d'une dizaine de km.

    Le départ se fait de l'autre côté de la route, en empruntant le GR 94 en direction du Col des Aiguilles. On commence par une piste d'alpage (on prendra garde de bien refermer les barrières qui séparent les différents pâturages). Quelques conifères nains et des amas de pierres rompent la monotonie des étendues herbeuses. C'est par ici que nous avons, un été, rencontré une famille de Traquets motteux.

    Randonnée au Vallon des Aiguilles

     

    La pente augmente progressivement, la piste se transforme en sentier. Il y a un passage dans les alpages où le balisage n'est pas très clair, le mieux est de suivre les autres randonneurs si on a un doute (le secteur est assez fréquenté l'été quand il fait beau, sans que ce soit la foule quand même, sinon ça ne ferait pas partie de mes coins préférés). Depuis que le loup est présent dans la région, il arrive que le parcours soit coupé par un enclos à moutons qu'il faudra contourner.

    On arrive ensuite au seul passage un peu délicat de la randonnée, un verrou glaciaire qui surplombe la cascade de Saute Aure. On fera bien attention de suivre les marques sur les rochers et de pas s'approcher du bord ! Cependant par beau temps ça se négocie très bien même avec des enfants. Le panorama sur le Dévoluy est tout simplement époustouflant !

    Randonnée au Vallon des Aiguilles

     

    Randonnée au Vallon des Aiguilles

     

    Randonnée au Vallon des Aiguilles

     

    Randonnée au Vallon des Aiguilles

     

    On atteint alors le Vallon des Aiguilles proprement dit. C'est une prairie humide d'altitude enneigée jusque tard dans l'année. Au fond du vallon serpente un ruisseau qui nous tiendra compagnie presque jusqu'au Col des Aiguilles.

    Randonnée au Vallon des Aiguilles

     

    Randonnée au Vallon des Aiguilles

     

    Randonnée au Vallon des Aiguilles

     

    Au printemps, ce milieu particulier mêlant prairie humide et rocaille est très prisés des férus de botanique. En été, les floraisons sont moins abondantes et moins variées, mais il y a quand même moyen de se faire plaisir en observant et en photographiant les fleurs (attention, éviter absolument d'en cueillir, la montagne abrite nombre de plantes rares et intégralement protégées). J'ai essayé d'identifier quelques une d'entre elles, les fleurs je trouve ça bien plus compliqué que les oiseaux, alors si je me suis trompée, n'hésitez pas à corriger les noms sous les photos !

    Randonnée au Vallon des Aiguilles

    Pissenlit (espèce exacte indéterminée…)

     

    Randonnée au Vallon des Aiguilles

    Géranium des bois (prairie) 

     

    Randonnée au Vallon des Aiguilles

    Adénostyle (rocaille humide) 

     

    Randonnée au Vallon des Aiguilles

    Séneçon doronic (rocaille, alpage)

     

    Randonnée au Vallon des Aiguilles

    Campanule alpestre (rocher et éboulis calcaire)

     

    Randonnée au Vallon des Aiguilles

    Joubarbe à toile d'araignée (rochers, éboulis)

     

    Randonnée au Vallon des Aiguilles

    Potentille à grande fleur (prairie et rocaille)

     

    En approchant du col des Aiguilles, la pente devient plus forte. Peu à peu les roches se font plus présentes que la végétation. Dans les éboulis, si l'on y fait un peu attention, on pourra observer des familles de passereaux qui passe l'été ici pour y fonder une famille. Parmi les espèces rencontrées, certaines que l'on trouve aussi en plaine comme la Linotte mélodieuse (Linaria cannabina) ou le Rougequeue noir (Phoenicurus ochruros), et puis des espèces plus spécifiques comme le Traquet motteux dont je vous ai déjà parlé et le Venturon montagnard (Carduelis citrinella) dont c'était ma première et seule observation à ce jour. En plus c'était une femelle ou un jeune, je dois avouer que j'ai eu du mal à l'identifier. Le Venturon montagnard est un passereau granivore au plumage jaune verdâtre, de la taille du Tarin des aulnes. Comme son nom l'indique, on ne le trouve qu'en montagne (dans les Pyrénées et les Alpes pour la France).

    Randonnée au Vallon des Aiguilles

    Mâle de Linotte mélodieuse, visible de loin grâce à sa poitrine rouge

     

    Randonnée au Vallon des Aiguilles

    Venturon montagnard femelle

     

    Randonnée au Vallon des Aiguilles

    Rougequeue noir

     

    Nous voici maintenant arrivé au but de la randonnée : le Col des Aiguilles. On est ici à la limite des départements des Hautes-Alpes et de la Drôme. Entre les 2 sommets qui encadrent le col s'ouvre une vue vers la station de ski de la Jarjatte et le village de Lus-la-Croix-Haute. Il est possible de redescendre par ce côté là mais il faut prévoir que quelqu'un vienne vous chercher une fois arrivé en bas !

    Randonnée au Vallon des Aiguilles

     

    Randonnée au Vallon des Aiguilles

     

    Randonnée au Vallon des Aiguilles

     

    Si comme nous, votre véhicule vous attend sagement au Col de Festre, le parcours en aller-retour est plus raisonnable et ne nécessite pas de logistique particulière. C'est l'occasion de profiter de ces magnifiques paysages avec un point de vue différent. Aucune difficulté à part le passage un peu délicat au dessus de la cascade de Saute Aure (souvent à sec en été). On descend en pente douce, c'est vos genoux qui vous remercierons.

    Randonnée au Vallon des Aiguilles

     

    Lors de notre séjour d'octobre dernier, nous n'avons pas tenté l'aventure, le Dévoluy était totalement recouvert de brouillard le jour où nous y sommes allés. Vivement l'été prochain qu'on y retourne !


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 2 Décembre 2020 à 07:47

    Ooh que la montagne est jolie ! bonjour Régine, je suis épaté par ces paysages peu ordinaires, habitant le plat pays, je suis très admiratif de ce que l'on peut voir mais aussi trouver en cet endroit. Belle semaine, bise.

    2
    Mercredi 2 Décembre 2020 à 21:12

    Fleurs, oiseaux, nature intacte, c'est le paradis ! J'adore ! 

     

    3
    Jeudi 3 Décembre 2020 à 09:23

    Bon jour Régine,
    Merci pour ta visite.
    Comment ne pas être séduits par de tels paysages ?
    Les photos sont superbes.
    Les Pyrénées et les Alpes de Haute Provence faisaient aussi partie de nos choix pour notre nouvelle demeure, ce sont les Cévennes qui l'ont emporté, moins hautes certes, mais si belles aussi.
    La France à encore de bien beaux endroits préservés.
    Bises et bonne journée à toi en espérant que tout va bien.

    4
    Jeudi 3 Décembre 2020 à 17:25

    BONJOUR

    Comme ça fait du bien ses balades en montagne ..

    c'était mon plaisir il  y a encore quelques années en arrière ,maintenant c'est fini pour moi !!

    mes jambes ne suivent pas ,alors je râle ....

    je ne vais plus que dans les endroits accessible en voiture

    pour faire de photos de fleurs de montagne,tu nous en a fait des belles

     

    bonne fin de semaine bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :