• Les Milans noirs du plan d'eau de Veynes

     

    Le plan d'eau de Veynes est le rendez-vous incontournables des vacanciers par les chaudes journées d'été dans ce coin des Hautes-Alpes si proche de la Provence. Les activités sont nombreuses, il y en a pour tous les goûts : camping, baignade (surveillée l'été), location de pédalo, plages ombragées sous les pins, restaurant et glacier, équitation etc.

    Même à la plage, les ornithologues que nous sommes restent observateurs. Les Mésanges huppées ne sont pas rares dans les pins autour du plan d'eau, cependant aujourd'hui je vais vous présenter des oiseaux bien plus grands, que nous avons eu le plaisir d'observer par de belles soirées de juillet non loin du plan d'eau et des rives du Petit Buëch : les Milans noirs (Milvus migrans).

    Les Milans noirs du plan d'eau de Veynes

     

    Les Milans noirs du plan d'eau de Veynes

     

    Le Milan noir est un rapace de taille moyenne, d'envergure intermédiaire entre la Buse variable et le Circaète Jean-le-Blanc. Ce n'est pas spécialement un rapace montagnard, puisqu'il niche dans une grosse moitié sud de la France (au sud de la Loire) et dans le Nord-Est. Seule les régions proches de la Manche ne sont pas occupées par l'espèce. Après un déclin jusqu'aux années 1980 l'espèce est maintenant en expansion dans l'ouest de l'Europe, même si la consommation de rongeurs empoisonnés reste toujours une menace. Le Milan noir est un rapace opportuniste qui se nourrit de proies variées (poissons, insectes, petits mammifères etc.) et surtout de charognes, de poissons morts et de déchets. 

    Ici entre plan d'eau, rivière, petite ville et forêt de montagne, il est tout à fait dans son milieu, y compris pour se reproduire. Le Milan noir construit son nid dans un arbre assez haut, en lisière de forêt ou au cœur de celle-ci si elle se situe sur une pente montagneuse. Dès le retour de leur migration (le Milan noir hiverne en Afrique) les Milans s'attellent à la construction du nid, qu'ils peuvent réutiliser d'une année sur l'autre. Les jeunes prennent leur envol début juillet, c'est ainsi que nous avons pu observer une famille composée de 2 adultes et d'au moins deux jeunes pas encore complètement autonomes.

     Les Milans noirs du plan d'eau de Veynes

     

    Les Milans noirs du plan d'eau de Veynes

     

    Le Milan noir a un plumage globalement sombre, présentant les même motif que son cousin le Milan royal, en beaucoup moins contrasté cependant. Comme chez le Milan royal, la queue est échancrée, mais de manière moins prononcée. Un des critère déterminant est l'absence de roux à la queue chez le Milan noir. Par ailleurs un Milan observé en hiver est presque sûrement un Milan royal, puisque les Milans noirs passent la mauvaise saison au sud du Sahara.

    Les Milans noirs du plan d'eau de Veynes

     

    Les Milans noirs du plan d'eau de Veynes

     

    Contrairement aux adultes, qui ont le dessous du corps uniformément brun, les juvéniles présentent un plumage moucheté sur le dessous (et aussi le dessus, mais lorsqu'on les photographie en vol au dessus de nos têtes, c'est moins évident à voir). Leurs yeux sont sombres et entourés d'un masque paraissant noir, alors que chez les adultes les yeux sont clairs tout comme les plumes de la tête. C'est ainsi que nous avons pu déterminer que nous avions affaire à une famille et non un groupe d'individus (la question peut se poser car le Milan noir est assez grégaire).

    Les Milans noirs du plan d'eau de Veynes

     

    Les Milans noirs du plan d'eau de Veynes

     

    Puisque c'est la saison, je vais faire un vœux pour l'année qui arrive : puissions-nous comme les Milans noirs redevenir libre de circuler comme bon nous semble en 2021 !

    Bonnes Fêtes de fin d'année à tous !


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 30 Décembre 2020 à 17:10

    Bonne fête de fin d'année a toi aussi et merci du partage de ses photos tout au long de l'année

    et que 2021 soit meilleur pour tout le monde

    bisous

    2
    Mercredi 30 Décembre 2020 à 20:50

    Superbes prises de vue ! J'dore ! 

    Bravo pour ces clichés, pas faciles à réaliser ! 

    3
    Vendredi 1er Janvier à 10:55
    Une bonne et heureuse année a vous tous, que 2021 apportent enfin une solution pour mettre fin à ce virus. En attente de jours meilleurs, prenez soin de vous et des autres.
      • Vendredi 1er Janvier à 13:22

        Bonne année à toi aussi Rony ! 

    4
    Vendredi 1er Janvier à 15:45
    Red Sierra

    Et bien ! que de monde dans les airs ! Ici dans le sud-ouest, ils sont nicheurs et assez nombreux sur le bassin d'Arcachon. Nous pouvons donc les observer (et les photographier) relativement facilement.

    5
    Dimanche 3 Janvier à 13:23

    Coucou Regine,
    Superbes photos de ce très bel oiseau.

    Le meilleur pour toi et les tiens en cette nouvelle année.

     

    Bises et bonne journée

    6
    Vendredi 8 Janvier à 19:19

    Ces "cerf-volants" sont si beaux. Quand on les au-dessus de nous on attrape vite mal au cou ;-) C'est une belle série.

    Tu parlais des milans du Teich..... ce bel oiseau devient moins sympathique après des années de harcèlement sur les caugeks. L'a intérêt à comprendre la leçon avant qu'on lui tire dessus ! 

    Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :