• Les écureuils du parc Łazienki

     

    Petit retour à Varsovie et plus spécialement au parc Łazienki dont je vous ai déjà parlé dans un précédent article (Varsovie, paradis des moineaux friquets). Lors de ma première visite, le 9 novembre 2016, il tombait de la neige fondue, les oiseaux étaient peu visibles, mis à part les corvidés et quelques mésanges aux mangeoires.

    Par contre, dès mon arrivée au parc, j'ai pu faire la connaissance des Écureuils roux (Sciurus vulgaris) qui sont ici très nombreux. Malgré la lumière assez mauvaise et le froid j'ai passé un bon moment à les photographier. Peu farouches, ils sont habitués à la présence humaine, profitent de la nourriture apportée par les promeneurs, et se servent dans les mangeoires des oiseaux ... Un vrai bonheur de les observer.
     

    Les écureuils du parc Łazienki

     

    Les écureuils du parc Łazienki

     

    Les écureuils du parc Łazienki

     

    Les écureuils du parc Łazienki

     

    Les écureuils du parc Łazienki

     

    Les écureuils du parc Łazienki

     

    Les écureuils du parc Łazienki

     

    Les écureuils du parc Łazienki

     

    Les écureuils du parc Łazienki

     

    Les écureuils du parc Łazienki

     

    Les écureuils du parc Łazienki

     

    Les écureuils du parc Łazienki

     

    Le lendemain, 2ème visite au parc Łazienki, cette fois avec le soleil. Beaucoup plus d'oiseaux (Sittelles torchepot, Pic vert ... que vous avez pu voir dans le précédent article) et bien sûr les écureuils, transformés par le soleil en véritables petits monstres en peluche : dès que je me baissais pour les prendre en photo, ils accourraient vers moi, grimpaient sur mes jambes voire sur mes épaules (et pourtant je n'avais pas apporté de nourriture). Difficile dans ces conditions d'utiliser un zoom 100 x 400 !

    Varsovie - Parc Łazienki

     

    Les Écureuils roux ne sont pas les seuls rongeurs à vivre dans ce parc : ci-dessous une Siciste des bouleaux (Sicista betulina), petit rongeur de la taille d'une souris, reconnaissable à sa longue queue et à la rayure noire qui orne son dos. La Siciste des bouleaux vit dans les steppes d'Europe de l'Est (Pologne, Russie etc.) et hiberne à partir d'octobre. Une chance d'en apercevoir une début novembre !

    Siciste des bouleaux

     

    Pour finir, une petite carte postale de la capitale polonaise sous la neige, le 1er décembre. Photo prise par mon mari, Pascal, qui est retourné début décembre à Varsovie.

    Noël à Varsovie

    Je vous souhaite à tous de joyeuses fêtes de fin d'année et j'espère que vous avez passé un bon Noël, entouré de ceux que vous aimez.

     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 26 Décembre 2016 à 10:41

    Bon jour Régine,
    Trop mignons ces petits rongeurs, et pas toujours facile de les photographier dans leur biotope souvent très ombragé.
    Une belle série et de jolies attitudes.
    Je te souhaite une très belle journée
    Bises

    2
    Lundi 26 Décembre 2016 à 17:12

    Bonsoir Régine,

    Excellents tous tes petits écureuils. C'est une chance qu'ils soient plus nombreux qu'en France. Les oreilles ne sont-elles pas plus poilues que chez nous ? Ils sont trop mignon tout comme ton petit rongeur. Je ne connaissais même pas de nom.

    Jolie carte postale pour la fin en effet, un peu de neige fait du bien aux yeux pour avoir la magie de Noël.

    Gros bisous Régine, bonne soirée. 

      • Lundi 26 Décembre 2016 à 17:48

        Bonsoir Nath, pour les oreilles je ne sais pas trop, à vrai dire c'est la première fois que je vois des écureuils roux de si près, même ceux du bois de Vincennes sont plus sauvages ;-). Le petit rongeur, sans Google image je n'aurai pas trouvé son nom non plus ! Bonne soirée à toi aussi.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :