• Le rapace qui mangeait des serpents

     

    Lors de nos vacances à Glaise, petit hameau de Veynes dans les Hautes-Alpes, nous avons souvent observé des Circaètes Jean-le-Blanc (Circaetus gallicus), en vol au dessus du chalet ou du col de Berthaud, carrefour de plusieurs sentiers à 2 km de Glaise. Une belle découverte pour nous car en France ce rapace ne s'observe que dans la moitié sud du pays. C'est son régime alimentaire particulier qui explique qu'il ne remonte pas plus au nord : le Circaète Jean-le-Blanc se nourrit exclusivement de reptiles, essentiellement des couleuvres, mais aussi des lézards, vipères etc. Cependant, peut-être à la faveur du changement climatique, il est en expansion dans notre pays, et niche maintenant jusqu'en Forêt de Fontainebleau.

    Les premières photos de la série ont été faites au col de Berthaud, où l'on passe lorsque l'on va jusqu'au sommet de Charajaille. En montagne, les cols sont souvent de bons endroits pour observer les rapaces. Ici pas de capture de serpent, mais une interaction assez vive entre deux Circaètes, je n'ai pas compris ce qu'ils se disaient.

    Le rapace qui mangeait des serpents

     

    Le rapace qui mangeait des serpents

     

    Le rapace qui mangeait des serpents

     

    Le Circaète Jean-le-Blanc est un rapace de belle taille, il mesure jusqu'à 1,78 mètres d'envergure. De tous les rapaces que l'on rencontre dans les Alpes, seul l'Aigle royal et les Vautours sont plus grands. Le Circaète ci-dessous passait du côté du Chalet du Val de Glaise, par un bel après-midi de juillet.

    Le rapace qui mangeait des serpents

     

    Le plumage de notre mangeur de serpent est assez particulier : le dessous est très clair, alors que le dessus est d'un brun plus ou moins foncé (pas visible ici car on n'a réussi qu'à prendre des photos en vue de dessous). La tête est souvent plus foncée que le corps. La suite de la série a été prise à Eyguians dans le sud-ouest du département des Hautes-Alpes, alors que l'on revenait des Gorges de la Méouge. Je n'ai pas encore de photo de ce magnifique site parce qu'à chaque fois qu'on y est allé, il faisait très chaud et on a préféré se baigner !

    Le rapace qui mangeait des serpents

     

    Le rapace qui mangeait des serpents

     

    Le rapace qui mangeait des serpents

     

    Le rapace qui mangeait des serpents

     

    Le rapace qui mangeait des serpents

     

    Vous êtes peut-être déçu de ne pas avoir assisté à une dégustation de serpent, il faudra que l'on persévère lors de nos prochains séjours dans les Hautes-Alpes. Petite précision, on rencontre le Circaète en France seulement à la belle saison, car lorsque les températures descendent, les reptiles se cachent pour hiberner. Les Circaètes rejoignent alors l'Afrique subsaharienne et ne reviennent chez nous que fin mars, pour se reproduire. 


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 25 Novembre 2020 à 07:12

    Je n'ai jamais vu ce rapace. Il est majestueux ! 

    Une belle série de photos ! De belles prises de vue ! 

    Bonne journée. 

    2
    Mercredi 25 Novembre 2020 à 09:56

    bonjour Régine

    cette série est magnifique, toutes époustouflantes !!!! ce sont des prises qui marquent l'esprit

    je te souhaite une bonne fin d'année, une bonne santé a toute ta famille

    pour nous, un peu en queue de poisson, véhicule embouti par l'arrière, et divers soucis médicaux, je m'arrête donc jusqu’à janvier / février 2021

    bonnes fêtes, bises, maurice

    3
    Mercredi 25 Novembre 2020 à 17:42

    BONJOUR

    C'est une très belle série et des belles photos de oiseaux

    je ne crois pas en avoir vue chez nous ?

    bonne soirée bises

    4
    Vendredi 27 Novembre 2020 à 07:36

    Bonjour Régine, comme tu l'a si bien précisé, ce rapace n'est pas présent partout... je le vois uniquement sur les blogs, un grand bravo pour cette nouvelle belle observation. Bon vendredi, bise.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :