• Le nid du Balbuzard pêcheur

     

    La première fois que nous avons observé un nid de Balbuzard pêcheur (Pandion haliaetus) c'était en 2010 lors d'un voyage dans l'Ouest américain avec nos 3 filles. Le nid était construit sur une plate-forme artificielle au sommet d'un poteau, quelque part entre Yellowstone et Salt Lake City, dans le sud de l'état du Wyoming. N'ayant pas identifié immédiatement l'espèce, avec les enfants on les surnomma "aigles de poteau". L'individu visible dans le nid est un jeune, reconnaissable à son œil orange.

    Le nid du Balbuzard pêcheur

     

    Le nid du Balbuzard pêcheur

     

    Le Balbuzard pêcheur est bien plus commun en Amérique du Nord qu'en Europe de l'Ouest. Lorsque nous sommes retourné aux Etats-Unis en 2018, l'espèce figurait bien sûr dans la liste de celles que nous souhaitions voir à nouveau. On peut dire que l'on a été gâté puisque nous avons pu observer plusieurs nids, même si les conditions de luminosité n'étaient pas toujours parfaites. Le mois de juillet est idéal pour ces observations, les jeunes sont déjà grands mais encore au nid. La femelle du Balbuzard pond entre 1 et 4 œufs, le plus souvent 3. 

    Le premier nid se situait en bordure de la route entre le National Bison Range et Missoula, dans le Montana, malheureusement à contre-jour et sans possibilité de se placer de l'autre côté. A nouveau, le nid est construit sur une plate-forme mise à disposition des rapaces. Il est fait de branchage mais aussi de matériaux moins naturels. Dans le nid, un adulte qui semble un peu énervé (pourtant nous sommes resté au bord de la route près de notre voiture) et deux poussins.

    La nidification des Balbuzards pêcheurs

     

    La nidification des Balbuzards pêcheurs

     

    La nidification des Balbuzards pêcheurs

     

    Quelques jours plus tard, plus au sud, dans la célèbre Lamar Valley du Parc National de Yellowstone, nous découvrons un deuxième nid, cette fois construit sur un support naturel. Un des adultes se perche non loin du parking où nous sommes rassemblés avec d'autres visiteurs pour les observer.

    La nidification des Balbuzards pêcheurs

     

    La nidification des Balbuzards pêcheurs

     

    La nidification des Balbuzards pêcheurs

     

    La nidification des Balbuzards pêcheurs

     

    Le troisième nid, observé le dernier jour de notre séjour en 2018, se trouvait lui aussi dans le Montana, entre Gardiner et Bozeman, juste au nord de Yellowstone. Là aussi, une plate-forme artificielle, plantée à l'intersection de la route et du chemin d'accès à un ranch. Un bel emplacement qui nous a donné la possibilité de faire le tour du nid pour avoir un meilleur éclairage. Les 2 parents s'activaient autour du nid, où se trouvaient 3 jeunes déjà grands.

    La nidification des Balbuzards pêcheurs

     

    La nidification des Balbuzards pêcheurs

     

    La nidification des Balbuzards pêcheurs

     

    La nidification des Balbuzards pêcheurs

     

    La nidification des Balbuzards pêcheurs

     

    La nidification des Balbuzards pêcheurs

     

    La nidification des Balbuzards pêcheurs

     

    La nidification des Balbuzards pêcheurs

     

    La nidification des Balbuzards pêcheurs

     

    Non loin de ce nid de Balbuzard pêcheur, nous observerons d'autres grands oiseaux emblématiques d'Amérique du Nord, ce sera pour le prochain article.


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 14 Juillet à 09:28

    Coucou Régine,
    Magique, de superbes observations et en prime avec des jeunes. Quel bonheur !
    J'imagine qu'il a été difficile de quitter.
    J'espère que vous avez pu assister à quelques retours de pêche ?
    Bises et bonne journée

    2
    Mardi 14 Juillet à 15:46

    Un bien bel oiseau que le balbuzard pêcheur !! J'aime beaucoup les photos en vol, ainsi que les photos de famille avec les petits au nid.

    L'espèce a été réintroduite avec succès sur les bords de Loire et en Sologne (où se trouvent de nombreux étangs) au début des années 2000. Il y aurait plusieurs couples qui nicheraient dans le département du Loiret. Je n'en ai malheureusement encore jamais observés...

    Bises.

    3
    Mardi 14 Juillet à 18:41

    5* de toute beauté ta publication ! bonjour Régine, tu as photographié un rapace que l'on voit peu ici et souvent de très loin car craintif... l'opportunité de le photographier au nid, de voir les jeunes et d'en ramener de beaux souvenirs, quel plaisir ! bonne semaine, bise.

    4
    Samedi 18 Juillet à 07:48

    bonjour Régine

    superbe article, et les petits au nid, c'est du grand art....j'en ai croisé un dans le marais breton, mais trop loin et au 3/4  dans la végétation...raté !!!

    bonne journée, bises, maurice

    5
    Samedi 18 Juillet à 11:03

    BONJOUR

    Ils sont tous beaux ses aigles du poteau (rire)

    c'est une bonne définition en plus il y a une belle famille

    passe une bonne journée bises

    6
    Lundi 20 Juillet à 15:12

    Coucou Régine,

    Quelle belle rencontre et merveille série de photos ! Quand je vois ce rapace, avec ses grands yeux et ses bec fort, j'ai toujours l'impression qu'il est pouilleux tellement sa tête paraît petite.

    Le nid sur la dernière plateforme semble assez petit ? Quand on connait la taille des nids des balbuzards ça fait tout drôle, comme le nid naturel dans ce vieil arbre. Rien à voir ;-)

    Il n'y a qu'en Australie où j'ai pu en voir de près. C'est un super bel oiseau. Tu t'es régalée avec toutes ces nichées.

    Bises

      • Mardi 4 Août à 22:27

        Coucou Nath,

        Pour la taille des nids, ça se trouve ils font comme les Pigeons ramiers, à l'économie, si le support est fiable ils en mettent moins (les ramiers que j'avais dans mes jardinières à Paris, il ramenait une brindille histoire de dire "on construit notre nid" et puis c'était fait).

        Bises.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :