• Le col de Pierrefeu par Glaise et les Pascaux

     

    Nous ne sommes pas partis en vacances cet été, au départ ce n'était pas prévu comme ça mais les événements en ont décidé ainsi. Aussi lorsque j'ai appris que notre chalet préféré avait réouvert après changement de propriétaire, je n'ai pas hésité une seconde à réserver pour cet automne. Cette semaine au Chalet du Val de Glaise à Veynes, la deuxième semaine d'octobre, est assurément la meilleure idée que nous ayons eu cette année 2020 ! D'autant plus que deux semaine après nous étions reconfinés. Malgré le temps un peu frisquet le soleil était au rendez-vous.

    Nous allons régulièrement à Glaise, petit hameau dépendant de la commune de Veynes, au sud-ouest du département des Hautes-Alpes. La première fois c'était en 2003, notre petite dernière commençait tout juste à marcher.

    Pour commencer je vous propose une randonnée classique au départ du hameau, une boucle jusqu'au col de Pierrefeu et retour. Le départ se fait au parking de Glaise, situé au milieu du hameau. Glaise se trouve à 6 km du centre ville de Veynes, par une petite route de montagne qui franchit un défilé un peu impressionnant lorsque l'on ne connaît pas. Après on s'habitue !

    La randonnée décrite ici est assez facile. Le parcours fait 10 km avec l'option "Tête de Combe Rau", et 572 m de dénivelé. Compter environ 3 h de marche. Le balisage jaune est régulier, sur les arbres ou les rochers.

    Depuis le parking, on monte tout en haut du hameau par la route. On passe la petite chapelle de Glaise et on atteint les Garcins de Glaise, où l'on sera accueilli par des patous. Soyez vigilant, ces gros chiens sont là pour défendre leurs moutons ! A la fin de la route, tourner à droite vers le Col de Tourette par la route forestière. Peu après, avant la barrière, prendre à droite un sentier qui s'enfonce dans les bois - il y a un panneau indiquant le col de Pierrefeu
     

    Chapelle de Glaise

    On chemine dans les bois, à l'ombre des pins, c'est une des parties les plus agréables du parcours. Le secteur est très fréquenté par les Mésanges huppées. Puis on arrive sur un pierrier, suivi d'un autre plus grand. La première fois qu'on est arrivé là, on venait de l'autre côté, avec 3 enfants en bas âge, on ne connaissais pas alors on a fait demi-tour ! Et pourtant ces sentiers tracés dans les amoncellement de pierres sont étonnamment stable ! Aucun danger même avec des enfants.

    Le col de Pierrefeu par Glaise et les Pascaux

     

    Le col de Pierrefeu par Glaise et les Pascaux

     

    Le col de Pierrefeu par Glaise et les Pascaux

     

    Le col de Pierrefeu par Glaise et les Pascaux

     

    Arrivé au bout du pierrier, on se retourne pour admirer la vue. Au fond, le sommet de Charajaille qui domine le hameau de Glaise de ses 1800 m (je vous y emmènerai bientôt).

    Le col de Pierrefeu par Glaise et les Pascaux

     

    Après les pierriers, on monte encore un peu dans les bois jusqu'au col de Pierrefeu (1360 m d'altitude). Un panneau indique Combe Rau sur la gauche, c'est une petite option en aller-retour qui mène au sommet de la Tête de Combe Rau à 1521 m d'altitude. Ca monte encore alors vous pouvez la laissez de côté si vous êtes fatigué. Cependant la vue à 360° depuis le sommet vaut le coup d'œil : d'un côté le massif de Bure, de l'autre côté, Charajaille…

    Le col de Pierrefeu par Glaise et les Pascaux

     

    Le col de Pierrefeu par Glaise et les Pascaux

     

    On revient au col de Pierrefeu et on prend la direction du col de la Selle. C'est la partie plate du parcours, un sentier qui s'élargit bientôt en piste. On profite du panorama sur le massif de Bure. J'aime beaucoup cette zone herbeuse parsemée de pins qui se détachent sur le ciel bleu (et oui on est ici presque en Provence, le ciel est toujours bleu).

    Le col de Pierrefeu par Glaise et les Pascaux

     

    Le col de Pierrefeu par Glaise et les Pascaux

     

    Puis le sentier commence à descendre, devient plus étroit, il y a une partie vraiment pentue, et l'on traverse à nouveau un grand pierrier. Du col de la Selle (1160 m) on a une belle vue sur le hameau de Châteauvieux, un autre hameau de Veynes un peu moins paumé dans la montagne que Glaise (les 2 photos ci-dessous n'ont pas été prise cet automne, mais en août 2007). Arrivé au niveau de Châteauvieux, on prend le chemin qui descend sur la droite, indiquant les Pascaux et Glaise. On marche maintenant dans une partie plus agricole, en descente jusqu'au gué sur la Glaisette. Au début qu'on venait ici, il y avait un petit pont en bois mais il a disparu. Peu après le gué, on rejoint la route départementale qui monte à Glaise. On laisse sur notre droite le hameau des Pascaux. Un peu plus loin, un panneau Glaise indique un raccourci qui passe dans la garigue, plus agréable que le goudron de la route. En été, ça peut être l'occasion d'apercevoir des Pies-grièches écorcheurs
     

    Le col de Pierrefeu par Glaise et les Pascaux

     

    Le col de Pierrefeu par Glaise et les Pascaux

     

    Le col de Pierrefeu par Glaise et les Pascaux

     

    Le raccourci débouche sur la route au niveau de Chalet du Val de Glaise, première maison du hameau. Si vous y logez, vous êtes arrivé, sinon montez un peu plus haut pour retrouver votre véhicule sur le parking.


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 9 Novembre 2020 à 06:57

    bonjour Régine

    une belle balade, mais des sentiers parfois un peu pentus, mais les paysages sont super !!

    bonne journée, bises, maurice

    2
    Mardi 10 Novembre 2020 à 18:34

    BONJOUR

    C'est super et superbe !mais il faut être jeune pour faire ça

    traverser un pierrier j'ai jamais trop aimer ça ! les pierres qui roulent sous les godasse grrrr

    bonne soirée bisous

      • Mardi 10 Novembre 2020 à 18:39

        Coucou Zette,

        On n'est plus si jeune, on a plus d'un siècle à nous deux ;-). Ces pierriers là ce sont des pierres plates, elles ne roulent pas et tant mieux !

        Bises.

    3
    Lundi 16 Novembre 2020 à 05:05

    Bonjour Régine, ces paysages sont vraiment de toute beauté !! pas de montagne en Belgique, c'est très peu vallonné mais nous avons les terrils smile j'aime donc ce milieu où roches, pierres et végétation se marient... j'essaie de rester un "peu" sportif donc je crois que je vous aurais bien volontiers accompagné sur ces sentiers. J'ai du retard dans tes publications, je vais voir la suite... bise.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :