• La Ferté-Milon, patrie de Jean Racine

     

    Le dimanche 17 mai, pour notre première sortie post-confinement, à moins de 100 km de la maison, nous sommes allées visiter La Ferté-Milon, petite ville située dans le sud du département de l'Aisne, dans l'ancien Pays du Valois. Nous sommes ici à moins de 70 km de Paris à vol d'oiseau, à 10 km de Villers-Cotterêts et à 30 km de Château-Thierry. La Ferté-Milon s'est fait connaître des téléspectateurs en représentant la région des Hauts-de-France pour l'émission "Le Village préféré des Français" en 2019. 

    Nous laissons notre véhicule dans la partie haute de la ville et partons à la découverte de son histoire. En arrivant on note les vestiges des remparts érigés par Philippe Auguste au XIIIe siècle, peu de temps après qu'il eut annexé le Valois au domaine royal. Il reste encore 14 tours et 2 portes, dans un état de conservation variable.

    La Ferté-Milon, patrie de Jean Racine

     

    La construction de l'église Notre-Dame commença au XIIe siècle. Elle fut agrandit par Catherine de Médicis, alors reine-mère et duchesse de Valois. Le clocher entouré de 4 tourelles date de 1563.

    La Ferté-Milon, patrie de Jean Racine

     

    Le château de la Ferté-Milon, qui attire maintenant de nombreux visiteurs, n'est en fait constitué que d'une grandiose façade. Ce beau projet ne fut jamais achevé. C'est Louis d'Orléans, frère du roi Charles VI, duc d'Orléans et de Valois, qui entreprit sa construction vers 1395. En 1407, Louis d'Orléans est assassiné sur ordre de son cousin Jean sans Peur, duc de Bourgogne. Ce décès brutal mit fin au projet de château à La Ferté-Milon.

    De nos jours le site est en accès libre. En plus de l'aspect architectural et historique, les passionnés d'ornithologie pourront y observer Choucas des tours, Pigeons domestique, Faucons crécerelle, Martinets noirs etc. Nous sommes restées un moment à les regarder, assises dans l'herbe au soleil.
     

    La Ferté-Milon, patrie de Jean Racine

     

    La Ferté-Milon, patrie de Jean Racine

     

    La Ferté-Milon, patrie de Jean Racine

      

    La Ferté-Milon, patrie de Jean Racine

     

    En descendant vers le bas de la ville et les bords de l'Ourcq, on passe près du petit musée consacré à Jean Racine, aménagé dans la maison de la grand-mère du célèbre dramaturge. Très tôt orphelin, c'est ici qu'il passa son enfance. Lorsque nous y sommes passées, le musée était fermé, il a dû rouvrir depuis. Un peu plus loin, nos pas croisent à nouveau Jean Racine, sous la forme d'une statue.

    La Ferté-Milon, patrie de Jean Racine

     

    Nous voici maintenant au bord de l'Ourcq, qui n'est pas qu'un canal parisien : la rivière Ourcq prend sa source près de Fère-en-Tardenois dans l'Aisne, et s'écoule doucement vers la Marne qu'elle rejoint à Mareuil-sur-Ourcq. Une grande partie de son eau est détournée vers Paris via le Canal de l'Ourcq, peu avant son confluent avec la Marne. A La Ferté-Milon, il s'agit encore de la rivière proprement dite, bien qu'elle soit déjà canalisée. On admire ici une grande roue à aube, vestige d'un moulin, et un peu plus loin une petite tour bien conservée, dominée par les ruines du château.

    La Ferté-Milon, patrie de Jean Racine

     

    La Ferté-Milon, patrie de Jean Racine

     

    La Ferté-Milon, patrie de Jean Racine

     

    La Ferté-Milon, patrie de Jean Racine

     

    La promenade au bord de l'eau est très agréable. On y croise des Canards colverts, des Gallinules poule-d'eau et même un Grèbe castagneux. Un peu plus loin, une passerelle métallique récemment restaurée mérite le détours : en effet, elle a été conçue et construite par Gustave Eiffel, celui-là même qui quelques années plus tard construisit à Paris la Tour qui le rendit célèbre dans le monde entier.

    La Ferté-Milon, patrie de Jean Racine

     

    La Ferté-Milon, patrie de Jean Racine

     

    La Ferté-Milon, patrie de Jean Racine

     

    La Ferté-Milon, patrie de Jean Racine

     

    La Ferté-Milon, patrie de Jean Racine

     

    La balade au bord de la rivière touche à sa fin, les cafés et les terrasses n'ont pas encore ré-ouvert, nous décidons donc de rentrer et rejoignons notre véhicule après avoir retraversé l'écluse et la passerelle Eiffel. Un banc attend le promeneur fatigué. Le bourg dans son ensemble est très bien entretenu et fort agréable.

    La Ferté-Milon, patrie de Jean Racine

     

    La Ferté-Milon, patrie de Jean Racine

     

    La Ferté-Milon, patrie de Jean Racine

     

    Sur le chemin du retour, nous nous arrêtons à Passy en Valois pour admirer la petite église reconstruite après la Grande Guerre dans un style art déco. 

    La Ferté-Milon, patrie de Jean Racine

     

    A bientôt pour d'autres idées de balades non loin de chez nous, profitons-en puisque cette année il n'est pas question d'aller bien loin.


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 26 Juin à 11:32

    BONJOUR

    Très beau reportage ,il y a de très beaux vestiges en France ,

    il suffit d'aller les chercher

    un peut partout

    passe une bonne fin de semaine bisous

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Samedi 27 Juin à 12:09
    Daniel

    Bonjour Régine,
    C'est un plaisir de découvrir ce bel article
    Je ne connaissais pas et c'est très joli !
    Si un jour je passe dans les parages, j'irais voir
    Bravo pour ton article, la France est belle, il suffit de fouiner pour y trouver de belles choses
    Bon weekend, amicalement,
    Daniel

    3
    Dimanche 28 Juin à 10:22

    Quelle belle région !! bonjour Régine, encore un article qui démontre parfaitement que l'on peut trouver le bonheur à deux pas de chez nous... je te souhaite un beau dimanche, bise.

    4
    Lundi 6 Juillet à 09:32

    Bonjour Régine,

    Malgré une présence discrète ces dernières semaines sur ta page (je cours après le temps), toujours le même plaisir à te suivre, à découvrir tes articles illustrés de belles photos et parfaitement documentés. J'ignorais le lien entre La Ferté-Milon et Racine. Tu cites également Villers-Cotterêts et Château-Thierry : la région fut patrie d'illustres gens de plume !! 

    L'histoire du château de Louis d'Orléans -qui n'y mit pas un orteil pour cause de lutte fratricide entre cousins- est intéressante. Un "château" jamais achevé, une simple façade, imposante, avec les choucas en maîtres des lieux...

    La balade photographique nous entraîne ensuite sur les bords de l'Ourcq, avec la passerelle Eiffel. Là encore, de jolies photos, dans un cadre agréable et verdoyant. 

    A l'unanimité des commentaires, la France est belle et riche dans son histoire et sa diversité géographique. Profitons-en.

    Bonne journée à toi :-) Bises.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :