• L'observatoire de "Los Pimpollos"

     

    Les observatoires de la Laguna el Peral possèdent chacun leur nom, généralement en rapport avec les oiseaux que l'on peut y observer. L'observatoire "Los Pimpollos" est nommé d'après le nom espagnol d'un petit grèbe, le Grèbe de Rolland, que nous avions aperçu au lac Titicaca lors de notre voyage au Pérou en 2015. A certaines période de l'année, les Pimpollos sont ici en assez grand nombre, pourtant ils sont en général largement battus par les Blanquillos, je veux parler des Grèbes aux belles joues (Podiceps occipitalis), la version blanche et argentée du mini-grèbe sud-américain. Je pense n'avoir jamais vu autant de Grèbes rassemblés au même endroit. Sur la photo ci-dessous il y en a au moins 60 mais ce n'est qu'une partie du groupe. Le record enregistré pour l'espèce à El Peral est de 300 d'après le site eBird.

    L'observatoire de "Los Pimpollos"

      

    Dans le groupe, quelques oiseaux se distinguent : un Grèbe à bec bigarré (qui n'est pas sur les photos, j'en ai fait de bien meilleures à San Francisco) et de petits canards à l'allure plutôt rigolote, avec leur queue formée de quelques plumes raides dressées vers le haut. Il s'agit d'Erismatures ornées (Oxyura vittata). Le mâle arbore un magnifique bec bleu rehaussant son plumage roux foncé. Il y en avait un ou deux mais ceux qui se sont rapprochés étaient des femelles ou des immatures, au plumage brun foncé et au bec sombre.

    L'observatoire de "Los Pimpollos"

     

    L'observatoire de "Los Pimpollos"

     

    Le groupe de Grèbes aux belles joues évoluaient tranquillement sur le plan d'eau sans direction précise. Il a fallu s'armer de patience pour obtenir quelques plans rapprochés exploitables, le contre-jour ne facilitant pas les choses.

    L'observatoire de "Los Pimpollos"

     

    L'observatoire de "Los Pimpollos"

     

    L'observatoire de "Los Pimpollos"

     

    En attendant le moment favorable pour photographier les grèbes, j'ai pu faire connaissance avec les foulques locales, qui elles évoluaient assez près du rivage. Au Chili, à basse altitude, coexistent 3 espèces de Foulques. J'ai pu en observer 2 à El Peral. La première est la Foulque à jarretières (Fulica armillata) que l'on reconnaît à son bec tricolore, marqué par un motif pourpre à la base de la plaque frontale.

    L'observatoire de "Los Pimpollos"

     

    L'observatoire de "Los Pimpollos"

     

    L'observatoire de "Los Pimpollos"

     

    L'observatoire de "Los Pimpollos"

     

    Plus petite, la Foulque leucoptère (Fulica leucoptera) a elle le bec tout jaune, et une plaque frontale en général peu développée, arrondie et de d'une couleur proche de celle du bec. Sur le coup je n'avais pas trop remarqué la différence, cependant en examinant de près les photos je me suis bien rendue compte qu'il y avait 2 espèces.

    L'observatoire de "Los Pimpollos"

     

    L'observatoire de "Los Pimpollos"

     

    A El Peral il y a le plan d'eau, mais aussi tous les buissons environnants, plutôt riches en passereaux. C'est ce que nous découvriront dans le prochain épisode.


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 20 Février 2020 à 07:45

    bonjour Régine

    il y a du monde sur ton étang....ah ! je découvre une autre espèce de foulque que je ne connaissais pas !!!

    les grèbes sont super (de  même que les érismatures)...bravo

    Bonne journée, bises, maurice

    2
    Jeudi 20 Février 2020 à 09:44

    Coucou Régine,
    Ah oui, il me semblait bien avoir repéré quelques Grèbes dès la première photo.
    Magnifique ta série et dans une très jolie lumière.
    Ils sont tous beaux, impossible de faire un choix.
    Bises et bonne journée

    3
    Nath
    Lundi 24 Février 2020 à 23:39
    Coucou Régine.
    Extraordinaire ce spot avec tous ces petits grèbes. J'ai l'impression que quand il n'y en a plus il y en a encore et avec ça ils sont vraiment très jolis.
    Lorsque j'ai vu tes canards et leurs plumes de queue en l'air j'ai bien compris qu'il s'agissait des érismatures. Celui-ci a une jolie petite tête.
    Quant à la foulque c'est vrai qu'on pourrait la voir un peu plus petite que sa cousine européenne même sans qu'elle soit à côté. La plaque frontale est très belle.
    Bises
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :