• Gardiner, aux portes de Yellowstone

     

    Lorsque l'on arrive à Yellowstone par le nord, que l'on ait visité le Montana avant ou que l'on ait atterri à Bozeman, on fait forcément étape à Gardiner (on peut d'ailleurs aussi y loger pendant plusieurs jours pour visiter le parc, si l'on s'y est pris trop tard pour réserver un hébergement à l'intérieur de Yellowstone). Gardiner est une bourgade de 850 habitants, typique de l'Ouest Américain, fournissant des services aux nombreux touristes qui visitent le parc : supermarché, essence, restauration, hébergement etc. L'entrée du Parc National de Yellowstone se trouve juste au sud de la ville. Nous avons logés au Comfort Inn Yellowstone North, un établissement que je recommande, sauf si vous êtes allergique aux animaux empaillés. Les spécimens présentés dans le hall permettent de se rendre compte de la taille des animaux sauvages qui vivent dans la région, en particulier les Grizzlis. Après, on comprend facilement pourquoi il faut rester à distance de ces (très) gros nounours équipés de pattes très puissantes et d'immenses griffes.

    A Gardiner, il est tout à fait normal de rencontrer des Wapitis (Cervus canadensis) dans la rue (du coup ils n'ont pas besoin d'employer quelqu'un pour tondre les pelouses). Inoffensifs comparés aux Grizzlis, il vaut mieux quand même respecter une distance de sécurité, car même les biches peuvent peser plus de 200 kg et n’apprécient pas forcément les familiarités.

    Gardiner, aux portes de Yellowstone

     

    Gardiner, aux portes de Yellowstone

     

    Gardiner, aux portes de Yellowstone

     

    Les Wapitis ne sont pas les seuls cervidés à se balader en ville : on y trouve également le format en dessous, le Cerf mulet (Odocoileus hemionus), ici une biche et un faon. 

    Gardiner, aux portes de Yellowstone

     

    Gardiner, aux portes de Yellowstone

     

    La petite faune est aussi présente à Gardiner. Après avoir exploré le parc de Yellowstone en journée, une dernière petite sortie au coucher de soleil nous permet de revoir ou de découvrir des espèces qui profitent de cet environnement favorable. Les Hirondelles à face blanche (Tachycineta thalassina) se perchent sur les fils pour passer la nuit. Nous aurons l'occasion de les observer sur leur site de nidification à Mammoth Hot Springs à l'intérieur du parc.

    Gardiner, aux portes de Yellowstone

     

    Comme partout ailleurs aux Etats-Unis, un Merle d'Amérique (Turdus migratorius) vaque à ses occupations de merle. On verra aussi des Quiscales de Brewer, et même des Tourterelles turques !

    Gardiner, aux portes de Yellowstone

     

    La journée s'achève, c'est l'heure où les lapereaux s'aventurent à l'extérieur. Autant en France identifier les lapins et lièvres est plutôt simple, puisque nous n'avons qu'une espèce de chaque, le Lapin de garenne et le Lièvre d’Europe, autant aux Etats-Unis c'est une autre histoire : on dénombre près de 20 espèces de Lagomorphe en Amérique du Nord. La répartition géographique des différentes espèces permet de faire un premier tri, puis on se base sur la taille, la longueur des oreilles et des pattes etc. pour affiner. Les lapereaux que nous avons vu à Gardiner étaient très probablement des Lapins de Nuttall (Sylvilagus nuttallii) appelé en anglais Mountain Cottontail. En tout cas ils étaient très mignons.

    Gardiner, aux portes de Yellowstone

     

    Gardiner, aux portes de Yellowstone

     

    Dans les prochains mois, au fur et à mesure du tri des photos, nous retournerons aux Etats-Unis, de Yellowstone au Grand Canyon du Colorado, et même à New-York. 


  • Commentaires

    1
    Nath
    Samedi 25 Juillet à 22:48
    Coucou Régine.
    Bon si on retourne aux US tant mieux parce qu'il y a vraiment des coins où ça vaut vraiment le coup d'aller et où je n'irai jamais.
    C'est incroyable de voir des animaux comme ça en plein village ! Mais JC me parle des wallabies que nous voyions en Tasmanie en pleine ville et finalement c'est pareil.
    Je fonds devant le faon et sa maman, c'est trop beau.
    Tu me mets ce joli lapinou devant les yeux et je te dis que ton Garenne est trop mignon ;-)
    Bon dimanche et bonne soirée. Bises
      • Dimanche 26 Juillet à 21:30

        Coucou Nath,

        Quand je vois la carte du monde avec les pays où on peut aller en ce moment, à cause de ce fichu virus, je me dis que même en voulant y retourner on n'est pas prêt d'y aller. Que ce soit en Amérique du Nord ou du Sud ! Les lapinous, j'ai eu un doute aussi, je pense que ce ne sont pas des garennes (qui existent aussi à l'état introduit aux US) parce qu'ils ont l'intérieur des oreilles poilu ;-). Après ça pourrait aussi être des Lapins d'Audubon, les 2 existent dans la région.

        Bonne soirée.

         

    2
    Dimanche 26 Juillet à 11:14

    Bonjour

    C'est super de voir tout ses animaux qui se balade en ville ,les voitures doivent rouler au pas !!

    si non gare a la casse

    Gardinier ...j'ai connu une famille Gardinier ils étaient propriétaire d'un château de Louvois dans la Marne

    je me demande s'il y a un rapport avec la ville ?

    passe un bon bon dimanche bises

    3
    Dimanche 26 Juillet à 14:34

    Bonjour Régine,

    Petite et grande faune de Gardiner, plus ou moins familière des habitants. La cohabitation semble bien se passer (avec les réserves de distance que tu rappelles toutefois). Étonnantes ces photos de wapitis et autres cervidés déambulant tranquillement dans les rues du village et sur la route. J'aime bien aussi le merle au ventre orange, droit comme un "i". Et les adorables lapereaux. Merci pour le partage de ces beaux portraits de groupe !!

    Bonne fin de journée à toi :-) Bises.

    4
    Lundi 27 Juillet à 06:16

    Bonjour Régine, les parcs américains offrent beaucoup de possibilités de rencontres et de photos... j'aime la proximité avec les animaux en ville, et ces oiseaux que tu as brillamment photographiés, vivement la suite. Bonne semaine, bise.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :