• Derniers oiseaux de Guadeloupe

     

    Avant de quitter la Guadeloupe pour d'autres cieux, voici quelques oiseaux rencontrés aux abords du Jardin des Colibris et un peu plus loin.

    Une petite friche borde le chemin d'accès au jardin, c'est le terrain de jeu favori du Tyran gris (Tyrannus dominicensis) : les buissons servent de perchoir et lui permettent de repérer les insectes qui vivent dans les herbes hautes. On peut aussi apercevoir des Tyrans gris en bordure d'un champ, sur les fils électriques ...

    La fiche espèce récemment rédigée vous donnera plus d'informations sur cet oiseau omniprésent en Guadeloupe : http://www.oiseaux.net/oiseaux/tyran.gris.html.

     

    Tyran gris - Deshaies

     

    Tyran gris - Deshaies

     

    Tyran gris - Deshaies

     

    Tyran gris - Deshaies

     

    La plupart des espèces de tourterelles et de pigeons aiment picorer de petits cailloux sur les chemins. C'est le cas de cette Tourterelle à queue carrée (Zenaida aurita), l'espèce de tourterelle la plus commune en Guadeloupe, que nous avons déjà rencontrée en bord de mer du côté de Pointe Noire et au Jardin botanique de Deshaies.

    Tourterelle à queue carrée - Deshaies

     

    Face à la friche, de l'autre côté du chemin, il y a une sorte de pépinière, avec plante en pots, serres, et plantations, peut-être une annexe du jardin botanique. C'est à cet endroit que nous avons pu observer un autre colombidés, la Colombe à queue noire (Columbina passerina), également commune mais beaucoup plus difficile à repérer. C'est probablement la plus petite colombe du monde : comme son nom latin l'indique, elle est de la taille d'un moineau domestique. Généralement observée en couple, elle passe son temps au sol, où sa petite taille et son plumage écailleux la font passer inaperçue. 

    Colombe à queue noire - Deshaies

     

    Colombe à queue noire - Deshaies

     

    Colombe à queue noire - Deshaies

     

    Dans les herbes non loin de là, des Sporophiles cici (Tiaris bicolor). Ce petit passereau granivore se reconnait à la teinte vert olive de son dos et à ses pattes roses. Bien que très commun comme son cousin le Sporophile rougegorge, le Sporophile cici s'observe moins facilement : plus farouche, il apprécie les zones herbeuses pourvues de buissons permettant de se cacher en cas de danger, tandis que le Sporophile rougegorge squattera votre cuisine à la recherche de miettes.

    Sporophile cici - Deshaies

     

    Pour terminer cette petite série, voici un Moqueur corossol (Margarops fuscatus) rencontré lors d'une halte sur le chemin de l'aéroport (on avait du temps, on a fait quelques détours) : visiblement préposé à l'accueil sur le parking de la Cascade aux écrevisses (route de la Traversée), il prenait la pause pour les photographes ...

    Autour du Jardin des Colibris

     

    Autour du Jardin des Colibris

     

    Ici se termine (pour l'instant) cette série d'articles sur la Guadeloupe, destination que je recommande vivement à cette saison si vous êtes en manque de soleil et de chaleur. Sinon, moins loin, il y a la Camargue, on en reparlera ... 


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 31 Janvier à 09:14

    Coucou Régine,
    Et bien tu nous aura offert une belle balade avec la faune au cours de tes articles.
    De superbes variétés dont pour la plupart, je ne me souvenais pas.
    Il faut dire qu'à cette époque, je ne photographiais pas encore beaucoup la faune, pas équipée du tout pour ça en argentique.
    Merci à toi.
    Bises et bonne journée

    2
    Mercredi 31 Janvier à 12:07

    Bonjour

    merci pour la balade au milieux de tout ses oiseaux que j'avais vu cette automne

    sans connaitre les noms

    bonne journée bises

    3
    Mercredi 31 Janvier à 14:28

    Bonjour Régine,

    Merci de nous avoir présenté autant d'oiseaux que pour grand nombre je ne connaissais pas. Le Tyran gris aurait besoin de limer son bec. :-)  Tu as fais de très belles observations. 

    Bon après-midi. 

    4
    Jeudi 1er Février à 17:09

    Bonsoir Régine. Ton encyclopédie s'enrichit pour notre plaisir. C'est sûr que grâce à toi, je n'observe plus de la même façons en déplacement.

    Tu parles de Camargue, j'ai eu la chance de visiter le Parc ornithologique de Pont de Gau et je me suis régalé. J'attends tes compte-rendus avec impatience !

    Bonne soirée.

    5
    Vendredi 2 Février à 11:58

    bonjour Régine

    toujours aussi beau, toujours aussi étonnant !!!

    bonne journée, bises, maurice

    6
    Vendredi 2 Février à 13:42

    Bonjour Régine,

    Des oiseaux magnifiques que je ne connais pas, et pour cause ... Passe une bonne journée, bises, Véro

    7
    JB
    Dimanche 4 Février à 19:47

    Magnifique photos ! si cela vous dit n'hésitez pas à faire un tour sur mon forum sur la faune sauvage :)

    Amicalement

    8
    Mardi 6 Février à 11:19
    Daniel

    Bonjour Régine,
    Bientôt tous ces oiseaux nous rappelleront le printemps...la nature est belle...
    Merci et bonne journée ! (Daniel)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :