• Chevalier guignette en halte migratoire

     

    Île Saint-Louis, un de mes coins préférés quand je suis à Paris, fin août de cette année. C'est la rentrée, les Cygnes tuberculés me semblent bien plus nombreux qu'au printemps, presque une dizaine. Je décide d'aller faire une petite série de photos mais je ne suis pas très satisfaite du résultat, les cygnes sont entassés les uns derrière les autres ... trop près, trop gros. C'est à ce moment là que mon œil est attiré par un petit oiseau qui parcourt frénétiquement la berge. Non ce n'est pas une Bergeronnette des ruisseaux, habituée des lieux, mais un Chevalier guignette (Actitis hypoleucos), petit limicole de la taille d'une bergeronnette justement.

    D'après l'Atlas des oiseaux nicheurs de Paris, paru en 2010, le Chevalier guignette est le seul limicole observé régulièrement à Paris lors de ses haltes migratoires. Ses apparitions sont loin de provoquer l'effervescence que l'on a connu avec l'Avocette élégante qui avait passé la journée du 19 mars 2015 sur la même île Saint Louis.

    J'avais déjà observé le Chevalier Guignette à l'Île Saint Louis plusieurs fois mais seulement lors de la migration pré-nuptiale autour de la mi-mai. Cet oiseau niche dans l'arctique à la fin du printemps, et commence à rejoindre ses quartiers d'hiver au milieu de l'été dès que les jeunes sont élevés. Plutôt solitaire, on l'observe à l'unité, par paire ou en petit groupe.

    Les photos ci-dessous ont été prises les 29 et 30 août dernier. Il s'agit probablement du même individu d'un jour sur l'autre mais rien n'est sûr. 

    Chevalier guignette - Île Saint Louis

     

    Chevalier guignette - Île Saint Louis

     

    Chevalier guignette - Île Saint Louis

     

    Chevalier guignette - Île Saint Louis

     

    Chevalier guignette - Île Saint Louis

     

    Chevalier guignette - Île Saint Louis

     

    Chevalier guignette - Île Saint Louis

     

    Chevalier guignette - Île Saint Louis

     

    Chevalier guignette - Île Saint Louis

     

    Chevalier guignette - Île Saint Louis

     

    Chevalier guignette en halte migratoire

     

    Après quelques jours passés à se reposer et à déguster les délicieux crustacés des bords de Seine, les Chevaliers guignettes s'en sont allés rejoindre l'Afrique et l'automne est arrivé. Les Cygnes eux sont encore là, il faudra que j'y retourne.


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 11 Octobre à 09:07

    Bon jour Régine,
    Une petite halte Parisienne ne peut pas faire de mal, cette ville a tout de même une belle notoriété bien méritée ;-)
    Très belle série Régine et de belles attitudes saisies.
    Et aussi, toujours un plaisir de te lire.
    Bon voyage à eux, et à l'année prochaine.
    Bises et bonne journée

    2
    Mercredi 11 Octobre à 11:09

    bonjour Régine

    une bien belle série....donc si je comprends bien, c'est un égaré...et en tout cas un équilibriste...moins facile à Paris que dans les marais LOL !!!!

    Bonne journée, bises, maurice

    3
    Mercredi 11 Octobre à 13:14

    Bonjour Régine,

    C'est un très bel oiseau que pour ma part je n'ai jamais vu. J'adore ta série (coup de coeur pour celles ou il est sur le béton, c'est très harmonieux et doux). 

    Merci pour le partage et à bientôt. 

    4
    Mercredi 11 Octobre à 14:49

    Bonjour Régine, ce joli limicole a bien fait de se reposer un peu à la capitale avant son long voyage... j'aime ses différentes attitudes dans ta brillante série de clichés, merci.

    5
    Jeudi 12 Octobre à 18:29

    j'ai pensé à la chanson "Saint louis en l'île" de Brigitte Fontaine. Charmant petit piou

    6
    Jeudi 12 Octobre à 22:36

    Bonsoir Régine,

    C'est un gambette qui nous a bien occupé à l'automne 2013 au parc de la Courneuve. Le décor état un peu le même que ta série (avec des déchets en plus) Il est mignon comme tout ce chevalier. 

    Bonne soirée et bon WE

    7
    Vendredi 13 Octobre à 18:15

    Bonsoir Régine. Je connaissais le gambette mais pas le guignette !

    Très joli reportage, j'aime bien les images où il est en équilibre précaire sur la pente.

    8
    Samedi 14 Octobre à 15:26
    Noushka

    Bonjour Régine,

    Très sympa ta série... je me trompe peut-être, mais j'y vois plutôt un Chevalier cul-blanc?!!!
    Plumage plus sombre, arcade sourcilière blanche plus marquée, bec plus long...
    Tu me dis ce que tu en penses ;-)
    Bisous et bon weekend!

      • Samedi 21 Octobre à 18:36
        Noushka

        Bonsoir Régine,Merci pour ta réponse!
        Comme tu veux, c'est on piaf! LOL!
        Mais j'y vois quand même un cul blanc!!
        Bises et belle soirée ;-)

      • Hier à 13:11

        Confirmation par 2 ornithologues confirmés de mon association préférée le CORIF, c'est bien un Chevalier guignette.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :