• Catalina Island

     

    Les Channel Islands forment un archipel de 8 îles au large de Los Angeles. Elles sont connues pour leur biodiversité unique et constituent un havre de nature et de paix face à la mégalopole californienne. Santa Catalina, appelée familièrement Catalina Island par les américains, est la plus accessible et la seule qui possède une population humaine permanente. On peut s'y rendre à la journée, depuis Long Beach, avec la compagnie Catalina Express. 

    Catalina Express

     

    Après environ une heure de traversée, on débarque sur le petit port d'Avalon. J'abandonne rapidement les touristes occupés à faire des selfies sur le port pour m'enfoncer à l'intérieur de l'île. Ici pas de voiture, il est cependant possible de louer une voiturette de golf ou un vélo si l'on veut découvrir l'île sans trop marcher. Il y a aussi des sorties organisées en véhicule tout terrain. Pour ma part j'avais repéré quelques sentiers pas trop longs, me permettant de ne pas rater le dernier bateau du soir.
     

    Catalina Island - Avalon

     

    Avant d'arriver vraiment dans la nature, on longe un terrain de golf. Qui dit terrain de golf, dit grandes étendues d'herbe, l'habitat rêvé des écureuils terrestres ! Et oui aux Etats-Unis les trous d'un terrain de golf ne sont pas forcément ceux prévus sur le parcours. Pas sûr que les gestionnaires du golf apprécient ces charmants rongeurs ! L'espèce présente ici est le Spermophile de Californie (Otospermophilus beecheyi) aussi appelé plus simplement Ecureuil terrestre de Californie. Il s'agit plus spécialement d'une sous-espèce, plus grande que celle présente sur le continent, comme on peut le lire ici : The squirrels get bigger...

    Catalina Island - California ground squirrel

     

    Catalina Island - California ground squirrel

     

    Après avoir longé le golf, on peut s'arrêter au Nature Center at Avalon Canyon, pour s'informer sur les sentiers et les richesses naturelles de l'île. Renseignement pris, je quitte la route après avoir traversé le camping et bifurque sur le Hermit Gulch Trail qui grimpe dans la montagne. Un panneau indique que l'endroit n'est pas très bien fréquenté, il est conseillé d'être vigilant.

    Catalina Island - Rattlesnakes

     

    En fin de compte, le sentier ne semble pas fréquenté du tout à cette période là de l'année, un lundi de la fin mai. En plusieurs heures de marche, je ne rencontrerai que 5 personnes dont un responsable de l'entretien des sentiers, équipé d'une cisaille et d'une hache.

    Catalina Island

     

    Catalina Island

     

    Niveau reptile c'est aussi assez calme, aucune trace des Serpents à sonnettes signalés au départ du sentier, mais seulement de gentils petits Lézards.

    Catalina Island - Lizard

     

    Le climat de Catalina island est de type méditerranéen, plutôt aride. On marche dans la garrigue, l'ombre est rare, il est donc prudent de prévoir chapeau, crème solaire et beaucoup d'eau. En mai les cactus sont en pleine floraison, les papillons sont de sortie.

    Catalina Island - Cactus

     

    Catalina Island - Cactus

     

    Catalina Island - Cactus

     

    Catalina Island - Butterfly

     

     Catalina Island - Flowers

     

    Sur la première partie de l'itinéraire, j'ai rencontré assez peu d'oiseaux. Pourtant je les entendais chanter, bien cachés dans les herbes et les buissons. Le seul que j'ai bien vu (mais pas très bien photographié, il était à contre jour) est ce petit Troglodyte de Bewick (Thryomanes bewickii) qui chantait au sommet d'un arbuste mort.

    Catalina Island - Bewick's Wren

     

    Du haut de la montagne, on a une belle vue sur le port d'Avalon. Un paquebot était amarré non loin, débarquant successivement des lots de touristes pour le selfie sur le port. Je n'ai pas l'impression que beaucoup d'entre eux s'aventurent plus loin dans l'île. Décidément la croisière, je crois que ce n'est pas le style de vacances qui me plairait. 
     

    Catalina Island

     

    Le sentier s'achève par un magnifique point de vue sur l'île. On est à plus de 300 m au dessus du niveau de la mer. Pour retourner vers Avalon, on prend ensuite une piste plus large, en direction du Jardin Botanique. Le trajet est moins bucolique mais les points de vue sont à couper le souffle.
     

    Catalina Island

     

    Catalina Island

     

    Catalina Island

     

    C'est sur cette partie de l'itinéraire que j'ai croisé le plus d'oiseaux. Le premier, un Tohi tacheté (Pipilo maculatus), chantait tranquillement au bord du chemin, et c'est là que mon appareil photo n'a pas voulu pas faire la mise au point ! Il n'a daigné déclencher que lorsque Monsieur Tohi s'est envolé (ça ennerve un peu quand même). Heureusement il s'est posé non loin, dans les herbes mais on fait avec. Les Tohis sont apparentés aux Bruants. Ils sont assez gros, de la taille d'une grive musicienne.

    Catalina Island - Spotted Towhee

     

    Catalina Island - Spotted Towhee

     

    En descendant, dans les virages qui mènent au Jardin Botanique, les buissons se font plus denses. De loin j'aperçois un passereau dans les tons bleus, il s'agit d'un Passerin azuré (Passerina amoena). J'en verrai un autre à l'entrée du Jardin Botanique, tout aussi furtivement. Photo très recadrée et pas très nette, mais c'est la première fois que j'observe l'espèce alors on ne fait pas les difficiles !

    Catalina Island - Lazuli Bunting

     

    J'ai un peu plus de chance avec les Chardonnerets mineurs (Spinus psaltria) déjà aperçu au Colorado Lagoon Park : toute une famille, avec Papa qui nourrit sa progéniture !

    Catalina Island - Lesser Goldfinch

     

    Catalina Island - Lesser Goldfinch

     

    Un petit dernier au détour du virage suivant, que je n'ai pas identifié tout de suite (de loin le bleu m'a fait penser au Merlebleu mais il est bien plus petit). Il s'agit d'un Gobemoucheron gris-bleu (Polioptila caerulea).

    Catalina Island - Blue-gray Gnatcatcher

     

    J'arrive ensuite à la grille du Jardin Botanique. Petite frayeur car de loin elle semble fermée, et il n'y a pas d'autre itinéraire pour rejoindre le port d'Avalon. En approchant, je vois un panneau indiquant de refermer derrière soit, ouf, on peut passer. Mais l'inquiétude m'a fait rater le Passerin indigo qui sautillait près de la grille.

    Le Jardin Botanique de Catalina Island présente une belle collection de Cactus de toutes les tailles et de toutes les formes, ainsi que d'autres plantes des milieux arides. En théorie l'entrée est payante, mais quand on arrive du sentier côté montagne il n'y a pas de guichet... Une fois dans le jardin j'essaie de retrouver le Passerin aperçu à l'entrée, sans succès. Je me console avec un Moqueur polyglotte (Mimus polyglottos) perché sur un magnifique cactus. 

    Catalina Island - Northern Mockingbird

     

    Nouvelle frayeur en voulant sortir par l'entrée officielle pour rejoindre la route : là aussi une grille barre le passage, il faut dire que le jardin ferme à 17h (ce que j'ignorais) et il est déjà 17h15. Heureusement elle est juste posée devant les tourniquets... Sous un banc devant l'entrée, un Tohi tacheté termine les miettes laissées par les visiteurs de la journée. 

    Catalina Island - Spotted Towhee

     

    En passant près du Nature Center où je m'étais arrêtée à l'allée, j'aperçois une tourterelle qui me semble différente des Tourterelles turques et des Tourterelles tristes communes en Californie. Et pour cause, il s'agit d'une Tourterelle tigrine (Spilopelia chinensis), une espèce originaire du sud-est asiatique. Elle fut introduite dans la région de Los Angeles au début du XXe siècle, mais contrairement à sa cousine européenne (la Tourterelle turque), la Tourterelle tigrine est ici en déclin depuis plusieurs décennies et ne représente donc pas une menace pour les espèces locales.

    Catalina Island - Spotted Dove

     

    Catalina Island - Spotted Dove

     

    La journée se termine, le soleil se couche sur le petit port d'Avalon. Il fait bien frais pour une fin mai en Californie, c'est sans hésitation que je commande un café dès qu'on embarque sur le bateau pour Long Beach.
     

    Catalina Island

     

    J'ai gardé pour le prochain article un autre oiseau bien sympathique découvert à Catalina Island, il s'agit d'un petit Pic au comportement original. Si vous avez une idée de son identité vous pouvez l'indiquer en commentaire. 


  • Commentaires

    1
    Mardi 9 Juillet à 08:25

    bonjour Régine

    un bel article, avec une belle variétés, d'oiseaux et ...il faut bien l'admettre...qui me sont totalement inconnus.

    tu as fais un beau voyage, (mais tu es une habituée), et une belle moisson de shootings..

    passe une bonne journée, bises, maurice

    2
    Mardi 9 Juillet à 09:05
    Salut Régine.
    Ah ça non les croisières gros bateaux ne sont pas pour nous non plus.
    Se coltiner la foule sur le bateau autant rester en ville !
    En solo au moins tu vas où tu veux et tu en decouvres bien plus. La preuve encore ici.
    Géniale série de passereaux. Le tohi est vraiment superbe. Son oeil rouge au milieu de son plumage noir est fabuleux. Ton passerin et ton gobemouche me plaisent bien aussi !
    Il est amusant de voir la petite différence de couleur de la tourterelle avec celle présente en Australie. La poitrine est lègerement plus rouge.
    Ton pic ne serait-il pas le glandivore ? ;-)
    Je te souhaite une bonne journée. Bises
      • Mardi 9 Juillet à 09:47

        Coucou Nath,

        Je crois que tu as trouvé pour le pic ;-) 

        Bravo !

      • Nath
        Mardi 9 Juillet à 17:19

        Côté comportement original on ne peut trouver mieux ! Là tu as du te régaler petite veinarde :-)

        J'ai vraiment hâte que tu nous racontes ça.

        Bises

    3
    Mardi 9 Juillet à 10:32

    Bon jour Régine,
    Pas pour nous non plus ce genre de croisière.
    Comme Nath, nous sommes trop indépendant pour aller se coller avec de la foule sur un espace fermé.
    Très jolie série de photos et de très très belles rencontres. Ils sont vraiment craquants ces oiseaux de toutes plumes. 
    Tu as saisi de chouettes attitudes également.
    Bises et bonne journée

    4
    Mardi 9 Juillet à 17:51

    Bonjour Régine, tu as fait de très jolies rencontres lors de cette balade et puis tant mieux si les serpents ne se sont pas montrés ! merci pour l'évasion, je te dis à bientôt. Bise

    5
    Mercredi 10 Juillet à 10:18

    BONJOUR

    C'est un beau paysage ,attention ou on met les pieds mais a part cela c'est superbe

    quand a la faune il y a de tout pour le plaisir des yeux

    c'est une joli promenade merci du partage

    bonne journée bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :