• Arrivederci Venezia

     

    Présenter des photos datant d'il y a plusieurs années, en fin de compte c'est un bon exercice pour la mémoire. A la question "Pourquoi voit-on plusieurs drapeaux italiens dans cette série ?" j'ai fini par trouver la réponse. Nous étions le 25 avril 2009, or le 25 avril pour les Italiens c'est la Fête de la Libération, qui commémore la fin de la seconde guerre mondiale en Italie. En effet c'est le 25 avril 1945 que les villes de Milan, Turin et Gênes furent libérée de l'occupation nazie par les alliés.

    Pour ce dernier jour à Venise, on flâne dans les différents quartiers ici appelé sestiere. A nouveau j'ai essayé de retrouver les lieux, plutôt avec succès (et les yeux qui piquent à force de scruter les photos et les cartes en 3D sur le Net).

    On commence la journée par les quartiers de Santa Cruce et San Polo, qui se trouvent tous deux dans la boucle du Grand Canal. San Polo, qui donne sur le pont du Rialto, est très animé et regorge de boutique de souvenirs, mais aussi de petites places un peu à l'écart encore fréquentées par d’authentiques Vénitiens. Ci-dessous un petit pont sur le canal de San Boldo, tout près de la place du même nom.

    Arrivederci Venezia

     

    Par dessus les toits de Santa Cruce, on aperçoit le clocher de l'église San Giacomo dall'Orio, qui date de 1225. On remarque que la plupart des places et placettes possèdent un puits, ce qui ne manque pas d'interpeller le visiteur puisque la ville de Venise est construite sur une lagune d'eau salée. Comment dans ces conditions alimenter les habitants en eau potable ? Le Vénitiens avait mis au point un système très astucieux : les puits sont placés à l'intersection de rigoles légèrement en pente, qui recueillent l'eau de pluie qui ruisselle sur la place. Sous le puits, se trouve un réservoir de sable qui filtre l'eau et la rend propre à la consommation... De nos jours, le système n'est plus en usage, il a été remplacé par un aqueduc venant de la terre ferme.

    Arrivederci Venezia

     

    Arrivederci Venezia

     

    Arrivederci Venezia

     

    En ce jour de fête, la Basilique Saint Marc s'est parée du drapeau Italien et de celui de la ville de Venise, qui représente le Lion de Saint Marc. 

    Arrivederci Venezia

     

    Le Palais des Doges jouxte la Basilique. La magnificence de son architecture contraste avec l'austérité de la prison, que l'on visite en même temps. Le célèbre Pont des Soupirs qui relie le Palais des Doges à la prison n'est pas, contrairement à ce que l'on pourrait croire, un lieu romantique pour les amoureux : il tire son nom des soupirs poussés par les prisonniers lorsqu'on les déplaçait de leur cellule jusqu'aux salles de torture et aux tribunaux situés dans le Palais des Doges (et inversement). 

    Arrivederci Venezia

     

    Arrivederci Venezia

     

    Après cette visite fort instructive, on termine la journée dans le sestiere du Castello, à l'est de la place Saint-Marc. Un quartier que je recommande pour faire quelques achats, les boutiques étant plus authentiques qu'à San Polo. On repasse près de l'église San Giorgio dei Greci, puis on aperçoit en traversant le canal suivant le clocher blanc de l'église Sant'Antonin, avant de faire une pause goûter sur le Campo Bandiera e Moro, une agréable place entourée de cafés.

    Arrivederci Venezia

     

    Arrivederci Venezia

     

    Arrivederci Venezia

     

    Arrivederci Venezia

     

    Arrivederci Venezia

     

    Avant de rejoindre la gare de Venezia-Santa Lucia, on s'attarde près de l'église San Giovanni e Paolo pour admirer la façade de la Scuola Grande di San Marco, de nos jours transformé en hôpital. Les bas relief de marbre en trompe l’œil valent vraiment le détour.

    Arrivederci Venezia

     

    Arrivederci Venezia

     

    Arrivederci Venezia

     

    Ici s'achève cette visite de Venise. Il me reste encore des photos d'Italie, à Rome cette fois, mais ce sera pour plus tard. En attendant nous allons repartir outre-Atlantique (virtuellement bien sûr). Prenez soin de vous et restez chez vous !


  • Commentaires

    1
    Mercredi 1er Avril à 10:57

    bonjour Régine

    et ben dis donc, tu as fait un passage sans touriste...ça doit remonter...vas t'en savoir combien de condamnés mes grands pères ont envoyés dans les prisons....amusant, je chercherais !!!!

    bonne journée, bises, maurice

     

     

      • Dimanche 5 Avril à 17:56

        Il y avait quand même du monde, surtout vers la place St Marc et le Rialto (je crois même qu'on a fait la queue pour la visite de la Basilique). Par contre j'ai fait le tri dans les photos, pour conserver celles où la beauté de la ville et des bâtiments n'est pas éclipsée par les touristes. Et puis on a tourné un peu au hasard dans la ville ce qui nous a permis de découvrir quelques pépites en dehors des sentiers battus et des 10 lieux incontournables que l'on trouve en tête de liste dans les guides touristiques.

    2
    Mercredi 1er Avril à 14:33

    Coucou Régine,
    Une balade qui m'aura fait bien plaisir.
    Merci pour ces photos et pour les différentes explications.
    Cette période difficile nous aura permis de nous replonger dans nos photos en nous offrant du temps. Voyons les aspects positifs, même s'il faut se faire violence pour en trouver ;-(
    Bises et bonne journée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :