•  

    Le Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême se termine ce soir. Pour coller un peu à l'actualité, je vous présente ici quelques photos de cette ville que j'ai découvert il y a un peu moins d'un an. Photos prises entre avril 2018 et janvier 2019.

    Angoulême c'est d'abord une forteresse d'origine médiévale, idéalement située sur un promontoire au dessus de la Charente. La ville est aussi marquée par son passé industriel, en particulier la papeterie, alors que depuis une vingtaine d'année la filière image (BD, cinéma d'animation, jeux vidéo ...) se développe avec succès.

    L'Hôtel de ville d'Angoulême est un imposant bâtiment d'inspiration néo-gothique, construit au XIXe siècle par l'architecte Paul Abadie sur l'emplacement de l'ancien château fort, dont il ne reste qu'une tour et un donjon.

    A la découverte d'Angoulême

     

    A la découverte d'Angoulême

     

    Au bord de la Charente, des bâtiments industriels désaffectés attendent une nouvelle vie. Ci-dessous un ancien entrepôt d'import-export de textile, plus bas une fonderie devenue garage agricole. 

    A la découverte d'Angoulême

     

    A la découverte d'Angoulême

     

    A la découverte d'Angoulême

     

    A la découverte d'Angoulême

     

    Au pied des jardins qui entourent les remparts de la vieille ville, un étrange monument attire l’œil du visiteur. Cette gloriette fût offerte par un noble local à sa fille, au début du XXe siècle. C'est maintenant une propriété de la ville.

    A la découverte d'Angoulême

     

    A la découverte d'Angoulême

     

    Le quartier de l'Houmeau, entre la Charente et la gare, recèle aussi ses petits secrets, pour peu qu'on ouvre l’œil. C'est un des plus ancien faubourg d'Angoulême, où dès le Moyen Age s'est développée une intense activité portuaire.

    A la découverte d'Angoulême

     

    A la découverte d'Angoulême

     

    Au détour des ruelles du centre historique, dans une petite cour, on découvre l'Hôtel Saint-Simon, chef d'oeuvre de la renaissance, et unique bâtiment de la ville restant de cette période.

    A la découverte d'Angoulême

     

    A la découverte d'Angoulême

     

    A la découverte d'Angoulême

     

    A la découverte d'Angoulême

     

    A la découverte d'Angoulême

     

    Angoulême, c'est aussi les murs peints, au centre ville comme dans les quartiers. Plan téléchargeable sur le site de l'office du tourisme ici : un parcours de murs peints unique au monde. En descendant vers la gare, on tombe sur un des plus beaux, "Le fille au rempart".

    A la découverte d'Angoulême

     

    A la découverte d'Angoulême

     

    A la découverte d'Angoulême

     

    Retour dans la vieille ville, avec les vestiges des remparts dits "du duc d'Epernon", construits entre la fin du XVIe et au début du XVIIe siècle, pas très facile à observer car englobés dans des propriétés privées.

    A la découverte d'Angoulême

     

    L'église Saint-André, une des église paroissiale du centre historique, borde sur un de ses côtés le square auquel elle a donné son nom. A l'opposé, sur un pignon, un autre mur peint interpelle le visiteur. 

    A la découverte d'Angoulême

     

    A la découverte d'Angoulême

     

    Depuis les remparts de l'est de la ville, on peut admirer une belle vue sur l'Eglise Notre-Dame d'Obézine, surplombant de sa nef néo-gothique les toits de tuiles caractéristiques de la région, qui nous font réaliser qu'on est déjà dans le sud.

    A la découverte d'Angoulême

     

    Il me reste encore bien des choses à découvrir dans la capitale de la BD, qui maintenant n'est qu'à 2 heures de Paris en TGV. J'aurai certainement l'occasion d'y retourner prochainement, puisqu'une de mes filles y fait ses études depuis le mois de septembre.


    6 commentaires
  •  

    Situé à une vingtaine de kilomètres au sud-est d'Angoulême, en Charente, le village de Villebois-Lavalette mérite bien son label de petite cité de caractère. Ses ruelles bordées de maison de pierre aux volets de bois peint, recouvertes des toits de tuiles typique de la région, nous mène jusqu'à la forteresse médiévale qui surplombe le village, en passant par l'église Saint-Romain reconstruite au XIXe siècle. Un chemin bien entretenu permet de faire le tour de la forteresse et d'en admirer l'extérieur. Classé monument historique, le château bien que propriété privée se visite. On trouve les horaires sur le site internet officiel du Château de Villebois-Lavalette. Ci-dessous quelques photos prises lors d'un passage éclair en début de semaine. Ma fille s'installant à Angoulême pour ses études, j'aurai l'occasion de revenir.

    Villebois Lavalette

     

    Villebois Lavalette

     

    Villebois Lavalette

     

    Villebois Lavalette

     

    Villebois Lavalette

     

    Villebois Lavalette

     

    Villebois Lavalette

     

    Villebois Lavalette

     

    Villebois Lavalette

     

    Villebois Lavalette

     

    Villebois Lavalette

     

    Villebois Lavalette

     

    Villebois Lavalette

     

    Villebois Lavalette

     

    Dans un prochain article, je partagerai mes premières découvertes à Angoulême. A bientôt, en Charente ou beaucoup plus loin.


    7 commentaires
  •  

    De passage à Angoulême, début avril, une petite pause sur les bords de la Charente m'a permis d'observer un canard que l'on ne trouve pas dans les guides des oiseaux d'Europe, et pour cause, il s'agit d'un Canard de Chiloé (Mareca sibilatrix), une espèce originaire d'Amérique du Sud.

    Le spécimen que j'ai photographié s'est certainement échappé d'un élevage ou d'une collection, sur certaines photos on peut voir qu'il porte une bague. Aussi appelé Siffleur du Chili, c'est un canard facile à élever, proche de notre Canard siffleur européen. Comme lui il se nourrit de végétaux aquatiques et d'herbe qu'il broute à la manière des oies. Ses belles couleurs, le côté graphique de son plumage et son bec bleu clair explique son succès chez les amateurs d'anatidés d'ornement. 

    Canard de Chiloé - Angoulême

     

    Canard de Chiloé - Angoulême

     

    Canard de Chiloé - Angoulême

     

    Canard de Chiloé - Angoulême

     

    Canard de Chiloé - Angoulême

     

    Images printanières - à Angoulême

     

    Château d'Armentières-sur-Ourcq

     

    Canard de Chiloé - Angoulême

     

    Peut-être en fin de compte s'est-il échappé d'une bande dessinée, à Angoulême quoi de plus normal, le Musée consacré au neuvième art étant à deux pas de là ?  


    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique