•  

    Je vous souhaite à tous une très bonne année 2015 pleine de découvertes passionnantes.

     

    Bonne année 2015 !

     

    A venir sur ce blog en 2015 plein de projets (si j'en ai le temps) :

    - La fin de mon voyage en Islande

    - Un reportage sur les oiseaux de Central Park

    - Un inventaire des oiseaux et autres animaux observés dans mon refuge LPO à Grand-Rozoy dans l'Aisne

    - De nouveaux articles sur les Hautes-Alpes

    et je l'espère bien d'autres découvertes à partager ...

     


    votre commentaire
  •  

    Pour finir l'année, quelques unes de mes photos d'oiseaux préférées prises en 2014, par ordre chronologique :

     

    Rétrospective 2014

    1er février 2014 -  Étourneau sansonnet à vélo, à  Amsterdam au Pays-Bas.

     

    Rétrospective 2014

    5 mars 2014 - Rougegorge familier, au Jardin des Plantes (Paris).

     

    Rétrospective 2014

     26 mars 2014 - Canard siffleur, au Lac de St Mandé, Bois de Vincennes.

     

    Rétrospective 2014 

    7 avril 2014, Épervier d’Europe, au Jardin des Plantes (Paris).

     

    Rétrospective 2014

    15 juillet 2014 - Martin pêcheur d'Europe, à Grand-Rozoy (Aisne).

     

    Rétrospective 2014

     22 juillet 2014 - Pie-grièche écorcheur, au hameau de Glaise 
    (Veynes, dans les Hautes-Alpes)

     

    Rétrospective 2014

    10 août 2014 - Macareux moine, près de Vik en Islande.

     

    Rétrospective 2014

    10 août 2014 - Huîtrier pie, près de Vik en Islande.

     

    Rétrospective 2014

     14 août 2014 - Famille de grèbes esclavons, au lac Myvatn en Islande.

     

    Rétrospective 2014

    16 août 2014 - Barge à queue noire, près de Akureyri, en Islande.

     

    Rétrospective 2014

     3 octobre 2014 - Pipit maritime, à Saint Malo en Bretagne.

     

    Rétrospective 2014

    3 octobre 2014 - Aigrette garzette, à Saint Malo en Bretagne.

     

    Rétrospective 2014

    7 octobre 2014 - Torcol fourmilier, au Jardins des Grands-Moulins, Paris 13ème.

     

    Rétrospective 2014

    9 décembre 2014 - Canards colverts, au Lac des Minimes (Bois de Vincennes).

     

    A l'année prochaine !

     


    3 commentaires
  •  

    Joyeux Noël à tous !

    Même s'il ne neige pas encore, n'oubliez pas de remplir vos mangeoires, nos amis les oiseaux ont aussi le droit de réveillonner !

    Ci-dessous quelques images de saisons :

    Joyeux Noël !

     Bouvreuil pivoine, le 6 janvier 2013 à Beugneux (02).

     

    Joyeux Noël !

    Mésange à longue queue de type nordique, de passage au Jardin des Tuileries (75), 
    le 15 janvier 2011.

     

    Joyeux Noël !

    Tadorne casarca et Mouettes rieuses, le 6 février 2012, au Lac de Saint-Mandé (75).

     

    Joyeux Noël !

    Roitelet huppé, le 13 mars 2012, au Jardin du Luxembourg (75)

     

    Joyeux Noël !

    Pinson du Nord et Pinson des arbres, le 13 mars 2013, à Couvrelles (02)

     

    Joyeux Noël !

    Verdiers et Pinsons à la mangeoire, le 12 mars 2013 à Couvrelles (02).


    votre commentaire
  •  

    Un petit article en écho à la campagne actuelle de la LPO "Mobilisez-vous pour le Vautour fauve !" (suivre le lien : https://www.lpo.fr/actualite/avec-la-lpo-mobilisez-vous-pour-le-vautour-fauve).

    Les Vautours fauves sont des oiseaux fascinants, dont la mauvaise réputation est totalement infondée. En effet leur rôle d’équarrisseur naturel permet de débarrasser les alpages des cadavres d'animaux morts et d'éviter ainsi la propagation des maladies dans les troupeaux et la pollution des cours d'eau. Le Vautour fauve est incapable de tuer un animal en bonne santé, sa physionomie ne le permet pas. 

    J'ai eu l'occasion d'observer ces oiseaux impressionnants lors de quelques un de mes séjours en famille dans les Alpes du Sud.

    Mobilisez-vous pour le Vautour fauve !

     

    Le Vautour fauve (Gyps fulvus) a été ré-introduit avec succès dans les Baronnies provençales (Drome) en particulier sur la commune de Rémuzat. C'est l'espèce de Vautour la plus commune parmi les 4 espèces présentes en France.

    Pour les observer deux possibilités :

    - Soit participer à une sortie organisée par l'association "Vautours en Baronnies" (site Web http://www.vautoursenbaronnies.com/), conseillé pour une première visite car les ornithologues qui animent la sortie vous donneront des tas d'informations passionnantes sur les Vautours, et vous amèneront au site d'observation. La voiture est nécessaire, mais jumelles et longues-vues sont fournies.

    - Soit vous rendre par vos propres moyens sur le site d'observation du Rocher du Caire, en passant par le village de Saint-May (suivre les panneaux fléchés "Vautour"). Pour assister à l'envol des vautours, prévoir d'arriver vers 9h le matin les mois d'été.

    Si les conditions météo le permettent, le spectacle est alors saisissant : les vautours quittent la falaise et passent à quelques mètres des spectateurs. N'hésitez pas à amener vos enfants ils en garderont un souvenir inoubliable. Et n'oubliez pas les jumelles ça vous permettra de scruter les falaises si les vautours ont décidé de faire la grasse matinée.

    Voici maintenant quelques photos :

    Mobilisez-vous pour le Vautour fauve !

     

    Mobilisez-vous pour le Vautour fauve !

    On vérifie que les touristes sont bien vivants, au cas où on pourrait s'éviter de faire 100 km pour trouver à manger ...

     

    Mobilisez-vous pour le Vautour fauve !

     

    Mobilisez-vous pour le Vautour fauve !

     

    Mobilisez-vous pour le Vautour fauve !

    J'ai des démangeaisons, j'ai encore dû manger un truc pas frais !

     

    Mobilisez-vous pour le Vautour fauve !

     

     Et en repartant, vous pourrez profiter des champs de lavandes :

    Mobilisez-vous pour le Vautour fauve !

     

    Et observer des plantes grasses :

    Mobilisez-vous pour le Vautour fauve !

    Bonne visite !


    votre commentaire
  •  

    Depuis l'été 2003 nous avons régulièrement passé nos vacances d'été en famille à l'Aiglière, le chalet d'hôtes du Val de Glaise (à Veynes dans les Hautes-Alpes), toujours bien accueillis par Hermine et Christian qui nous ont fait découvrir leur belles montagnes.

    Malheureusement, ils ont été contraints de cesser leur activité en cette fin d'été 2014, victimes de l'instabilité fiscale de notre pays. 

    L'Aiglière, c'était là :

     

    L'Aiglière : la fin d'une aventure (2003-2014) 

    Le long de la route, le hameau de Glaise. Au fond, la tête de Charajaille.

     

    Parfois, le soir, un invité surprise nous rendait visite devant le chalet :

     

    L'Aiglière : la fin d'une aventure (2003-2014)

     

    Tout autour du hameau, les sentiers de randonnées nous menaient de découverte en rencontre (et on ne se perdait jamais, grâce aux topos rédigés par Hermine) :

     

    L'Aiglière : la fin d'une aventure (2003-2014)

    Graminées à contre-jour.

     

    L'Aiglière : la fin d'une aventure (2003-2014)

    Papillon sur la lavande sauvage.

     

    L'Aiglière : la fin d'une aventure (2003-2014)

    Pie-grièche écorcheur, dans son buisson épineux.

     

    L'Aiglière : la fin d'une aventure (2003-2014)

    Jeune renard, sur le chemin du col de Berthaud.

     

    Bientôt sur ce blog d'autres articles sur nos découvertes à Glaise et dans les Hautes-Alpes.

    En attendant toute la famille remercie Hermine et Christian pour toutes ces belles vacances que nous avons passés à l'Aiglière.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique