•  

    Ce jeudi 19 mars 2015 en milieu d'après-midi un message reçu sur la liste de diffusion du CORIF (Centre Ornithologique Ile-de-France) annonce "Avocette à Paris !" et précise que celle-ci se trouve à la pointe amont de l'île Saint-Louis. L'un des découvreurs, Olivier Laporte, précise que l'avocette est visible depuis les quais Nord.

    Comme je n'habite pas loin et que j'ai la chance de travailler à la maison, je me saisis vite fait des jumelles et de l'appareil photo, direction le pont Sully. Côté rive gauche, on ne voit rien. Je traverse donc l'île et je m'arrête sur le pont Sully, puis je pointe les jumelles en direction des 3 oiseaux gris-blanc que l'on distingue vaguement au bout de l'île. Situation assez habituelle, car c'est un endroit où se posent régulièrement les goélands et les mouettes. Mais là dans les jumelles, apparaît un oiseau plus frêle, perché sur de longues pattes grises, blanc avec quelques motifs noirs caractéristique sur la tête et le dos : je n'en crois pas mes yeux, c'est bien une Avocette élégante (Recurvirostra avosetta).

    Une Avocette élégante à Paris !

    Vue depuis le pont Sully, les 2 Goélands argentés juvéniles et l'Avocette élégante.

     

    Je rejoins alors d'autres observateurs sur le quai rive droite, face à la pointe de l'île. On est alors un peu plus près de l'oiseau et cela permet de belles observations, même si le manque de lumière de cette journée froide et nuageuse, et la largeur du petit bras de la Seine, compliquent la photographie.

    Mais cette distance d'observation permet aussi à notre avocette de se reposer tranquillement ; elle doit en avoir bien besoin, probablement en migration vers son lieu de nidification, elle s'est accordée une pause à cause de la météo qui s'est subitement refroidie en cette fin de semaine. Le site est bien choisi car le square à la pointe de l'île est fermé pour travaux jusqu'à fin avril (dommage pour les oiseaux nicheurs locaux) et l'accès piéton aux quais où stationne l'avocette est impossible (par contre j'ignore si l'endroit est fréquenté par des visiteurs nocturnes, ou si les poubelles n'ont pas été vidées depuis le début des travaux).

    Une Avocette élégante à Paris !

    L'avocette et les poubelles de Paris.
    Belle photo d'un oiseau en environnement urbain.

     

    Une Avocette élégante à Paris !

    Petit clin d’œil ornithologique : Calimero et l'Avocette.

     

    De loin sans jumelles l'Avocette peut être confondue avec les mouettes rieuses en raison de sa blancheur et du noir de la tête, comme on peut le voir ci-dessous :

    Une Avocette élégante à Paris !

    La mouette du milieu a presque son plumage d'été (tête noire). Les oiseaux étant debout on voit bien que l'avocette a de plus longues pattes, mais couchés la tête dans les plumes ce ne serait pas si simple (Voir les illustrations dans l'indispensable "Guide ornitho" des oiseaux d'Europe).

     

    L'Avocette élégante fréquente essentiellement les milieux humides du littoral (par exemple la côte Picarde). Ses pattes palmées et son long bec retroussé sont particulièrement adapté à ce milieu, où elle se nourrit de petits animaux aquatiques en écumant l'eau à l'aide de son bec entrouvert. 

    Une Avocette élégante à Paris !

    Sur cette photo on distingue le bec recourbé et les pattes palmées de l'avocette.

     

    Les berges empierrées de l'île St Louis paraissent peu favorable à un stationnement prolongé de notre avocette qui aurait du mal à s'y nourrir, même si de nombreux invertébrés vivent dans la Seine. J'ai par exemple pu observer, toujours sur les berges de l'île Saint Louis, un Chevalier guignette qui se nourrissait d'une sorte de crustacé (voir photo ci-dessous).

    Une Avocette élégante à Paris !

    Chevalier guignette, île Saint Louis, mai 2010.

     

    L'avocette est aussi capable de nager, ici celle observée jeudi à Paris : un moment agacée par les goélands, elle a fait un petit tour en vol au dessus du site, s'est brièvement posée sur la Seine puis est revenue à son point de départ.

    Une Avocette élégante à Paris !

     

    Cette observation exceptionnelle (d'après les spécialistes, c'est la première fois qu'une observation d'Avocette élégante est enregistrée à Paris) n'aura durée qu'une journée. En effet vendredi matin elle n'était plus là. 

    Pour voir des photos d'avocettes dans leur milieu naturel, n'hésitez pas à suivre le lien : http://www.oiseaux.net/oiseaux/avocette.elegante.html.

    A bientôt pour d'autres découvertes.


    1 commentaire
  •  

    Je vous souhaite à tous une très bonne année 2015 pleine de découvertes passionnantes.

     

    Bonne année 2015 !

     

    A venir sur ce blog en 2015 plein de projets (si j'en ai le temps) :

    - La fin de mon voyage en Islande

    - Un reportage sur les oiseaux de Central Park

    - Un inventaire des oiseaux et autres animaux observés dans mon refuge LPO à Grand-Rozoy dans l'Aisne

    - De nouveaux articles sur les Hautes-Alpes

    et je l'espère bien d'autres découvertes à partager ...

     


    votre commentaire
  •  

    Pour finir l'année, quelques unes de mes photos d'oiseaux préférées prises en 2014, par ordre chronologique :

     

    Rétrospective 2014

    1er février 2014 -  Étourneau sansonnet à vélo, à  Amsterdam au Pays-Bas.

     

    Rétrospective 2014

    5 mars 2014 - Rougegorge familier, au Jardin des Plantes (Paris).

     

    Rétrospective 2014

     26 mars 2014 - Canard siffleur, au Lac de St Mandé, Bois de Vincennes.

     

    Rétrospective 2014 

    7 avril 2014, Épervier d’Europe, au Jardin des Plantes (Paris).

     

    Rétrospective 2014

    15 juillet 2014 - Martin pêcheur d'Europe, à Grand-Rozoy (Aisne).

     

    Rétrospective 2014

     22 juillet 2014 - Pie-grièche écorcheur, au hameau de Glaise 
    (Veynes, dans les Hautes-Alpes)

     

    Rétrospective 2014

    10 août 2014 - Macareux moine, près de Vik en Islande.

     

    Rétrospective 2014

    10 août 2014 - Huîtrier pie, près de Vik en Islande.

     

    Rétrospective 2014

     14 août 2014 - Famille de grèbes esclavons, au lac Myvatn en Islande.

     

    Rétrospective 2014

    16 août 2014 - Barge à queue noire, près de Akureyri, en Islande.

     

    Rétrospective 2014

     3 octobre 2014 - Pipit maritime, à Saint Malo en Bretagne.

     

    Rétrospective 2014

    3 octobre 2014 - Aigrette garzette, à Saint Malo en Bretagne.

     

    Rétrospective 2014

    7 octobre 2014 - Torcol fourmilier, au Jardins des Grands-Moulins, Paris 13ème.

     

    Rétrospective 2014

    9 décembre 2014 - Canards colverts, au Lac des Minimes (Bois de Vincennes).

     

    A l'année prochaine !

     


    3 commentaires
  •  

    Joyeux Noël à tous !

    Même s'il ne neige pas encore, n'oubliez pas de remplir vos mangeoires, nos amis les oiseaux ont aussi le droit de réveillonner !

    Ci-dessous quelques images de saisons :

    Joyeux Noël !

     Bouvreuil pivoine, le 6 janvier 2013 à Beugneux (02).

     

    Joyeux Noël !

    Mésange à longue queue de type nordique, de passage au Jardin des Tuileries (75), 
    le 15 janvier 2011.

     

    Joyeux Noël !

    Tadorne casarca et Mouettes rieuses, le 6 février 2012, au Lac de Saint-Mandé (75).

     

    Joyeux Noël !

    Roitelet huppé, le 13 mars 2012, au Jardin du Luxembourg (75)

     

    Joyeux Noël !

    Pinson du Nord et Pinson des arbres, le 13 mars 2013, à Couvrelles (02)

     

    Joyeux Noël !

    Verdiers et Pinsons à la mangeoire, le 12 mars 2013 à Couvrelles (02).


    votre commentaire
  •  

    Un petit article en écho à la campagne actuelle de la LPO "Mobilisez-vous pour le Vautour fauve !" (suivre le lien : https://www.lpo.fr/actualite/avec-la-lpo-mobilisez-vous-pour-le-vautour-fauve).

    Les Vautours fauves sont des oiseaux fascinants, dont la mauvaise réputation est totalement infondée. En effet leur rôle d’équarrisseur naturel permet de débarrasser les alpages des cadavres d'animaux morts et d'éviter ainsi la propagation des maladies dans les troupeaux et la pollution des cours d'eau. Le Vautour fauve est incapable de tuer un animal en bonne santé, sa physionomie ne le permet pas. 

    J'ai eu l'occasion d'observer ces oiseaux impressionnants lors de quelques un de mes séjours en famille dans les Alpes du Sud.

    Mobilisez-vous pour le Vautour fauve !

     

    Le Vautour fauve (Gyps fulvus) a été ré-introduit avec succès dans les Baronnies provençales (Drome) en particulier sur la commune de Rémuzat. C'est l'espèce de Vautour la plus commune parmi les 4 espèces présentes en France.

    Pour les observer deux possibilités :

    - Soit participer à une sortie organisée par l'association "Vautours en Baronnies" (site Web http://www.vautoursenbaronnies.com/), conseillé pour une première visite car les ornithologues qui animent la sortie vous donneront des tas d'informations passionnantes sur les Vautours, et vous amèneront au site d'observation. La voiture est nécessaire, mais jumelles et longues-vues sont fournies.

    - Soit vous rendre par vos propres moyens sur le site d'observation du Rocher du Caire, en passant par le village de Saint-May (suivre les panneaux fléchés "Vautour"). Pour assister à l'envol des vautours, prévoir d'arriver vers 9h le matin les mois d'été.

    Si les conditions météo le permettent, le spectacle est alors saisissant : les vautours quittent la falaise et passent à quelques mètres des spectateurs. N'hésitez pas à amener vos enfants ils en garderont un souvenir inoubliable. Et n'oubliez pas les jumelles ça vous permettra de scruter les falaises si les vautours ont décidé de faire la grasse matinée.

    Voici maintenant quelques photos :

    Mobilisez-vous pour le Vautour fauve !

     

    Mobilisez-vous pour le Vautour fauve !

    On vérifie que les touristes sont bien vivants, au cas où on pourrait s'éviter de faire 100 km pour trouver à manger ...

     

    Mobilisez-vous pour le Vautour fauve !

     

    Mobilisez-vous pour le Vautour fauve !

     

    Mobilisez-vous pour le Vautour fauve !

    J'ai des démangeaisons, j'ai encore dû manger un truc pas frais !

     

    Mobilisez-vous pour le Vautour fauve !

     

     Et en repartant, vous pourrez profiter des champs de lavandes :

    Mobilisez-vous pour le Vautour fauve !

     

    Et observer des plantes grasses :

    Mobilisez-vous pour le Vautour fauve !

    Bonne visite !


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique