• 7 août 2015 : Les couleurs d'Arequipa

     

    Après une matinée à faire la queue à l'aéroport de Lima et un vol d'un peu plus d'une heure nous voici à Arequipa, la capitale du Sud du Pérou et la 2ème ville du pays. Nous n'avons qu'une journée à passer ici, aussi après le déjeuner nous décidons d'aller visiter directement le célèbre couvent de Santa Catalina, l'endroit qu'il faut avoir vu à Arequipa.

    La ville est surnommée "Arequipa la blanche" car la plupart des bâtiments du centre historique sont construit en pierre volcanique de couleur claire, appelée "sillar". Mais ce qui frappe surtout en arrivant de "Lima la grise" c'est le ciel bleu et la lumière exceptionnelle. Ici nous ne sommes plus au niveau de la mer mais à 2300 m d'altitude, ce qui peut expliquer la pureté du ciel. Et dès l'entrée dans le couvent de Santa Catalina, nous sommes enchantés par les couleurs des murs et des fleurs qui ornent les différentes ruelles.

    Santa Catalina est un véritable village dans la ville. Je conseille la visite guidée (possible en français), c'est très instructif. Et l'on peut rester ensuite se promener librement dans le couvent.

     Il y a plusieurs cloîtres dans le couvent, ici celui en version "bleue" : 

    Santa Catalina - Arequipa

     

    En marchant autour du cloître on peut admirer les décors fleuris peints au dessus des colonnes :

    7 août 2015 : Arequipa

     

    Fondé en 1540, le couvent abritait à son apogée 400 carmélites, généralement les filles cadettes des familles aisées de la région. Elles ne sortaient jamais du couvent mais leur proches finançaient en général la construction d'un logement individuel pour chacune d'entre elle. Certains de ces logements étaient très confortables. 

    C'est ainsi que les différentes ruelles du couvent ont vu le jour, au fur et à mesure des constructions. Ci-dessous une vue de la rue de Tolède :

    Santa Catalina - Arequipa

     

    Ces logements ne sont plus habités de nos jours, les 40 religieuses encore au couvent vivent dans un bâtiment moderne construit à côté.

    7 août 2015 : Arequipa

     

    L'église du couvent domine les places et les rues. Elle possède une terrasse d'où l'on peut observer toute la ville. Les sœurs se rendent à l'église chaque matin pour assister à la messe avant l'ouverture du couvent aux touristes.

    7 août 2015 : Arequipa

     

    Les acanthes se marient bien avec le bleu des murs ; dans les ruelles aux couleurs rouges, on trouve plutôt des géraniums.

    7 août 2015 : Arequipa

     

    Depuis la terrasse de l'église, vue sur le volcan Misti, situé à une quinzaine de kilomètres de la ville :

    Volcan Misti - Arequipa

     

    Arequipa est entourée de montagnes, quelque soit la direction où le regard se porte :

    7 août 2015 : Arequipa

     

    Après la visite guidée, nous nous attardons à l'extrémité du couvent, où quelques oiseaux profitent de la tranquillité des lieux. On observe facilement les Bruants chingolos (Zonotrichia capensis), des passereaux peu farouches et communs (on en verra à plusieurs endroits pendant notre périple, c'est en quelque sorte le "moineau" local, répandu dans toute l'Amérique Latine ). 

    7 août 2015 : Arequipa

     

    7 août 2015 : Arequipa

     

    Les minuscules Colombes à bec jaunes (Columbina cruziana) sont beaucoup plus difficiles à détecter. Elles sont aussi petites qu'un moineau, et ont un cri ressemblant à celui d'un crapaud, ce que nous ignorions lors de notre visite. C'est ainsi qu'on a passé un peu de temps à rechercher des batraciens dans les parterres de fleurs, en vain. 

    7 août 2015 : Arequipa

     

    Mais la star de l'endroit est incontestablement le Colibri Cora (Thaumastura cora). Très difficile à prendre en photo, il ne tient pas en place. Ci-dessous nos meilleures prises de vue de l'oiseau, un mâle reconnaissable à la longue traîne qui prolonge sa queue.

    7 août 2015 : Arequipa

    A contre-jour il n'est pas mal non plus :

    7 août 2015 : Arequipa

     

    Bien plus tranquille, voici deux portraits de Tourterelle oreillarde (Zenaida auriculata), espèce très commune que l'on verra un peu partout :

    7 août 2015 : Arequipa

     

    7 août 2015 : Arequipa

     

    Et pour terminer le merle local , appelé Merle chiguanco (Turdus chiguanco), aussi facile à observer que le Merle noir de nos parcs et jardin. 

    7 août 2015 : Arequipa

     

    7 août 2015 : Arequipa

     

    7 août 2015 : Arequipa

     

    Au retour, on retraverse les ruelles colorées avant de quitter le couvent pour nous rendre à la Place d'Armes, passage obligé dans toute les villes du Pérou.

    7 août 2015 : Arequipa

     

    La place est dominée par la cathédrale, entièrement construite en pierre de "sillar" : 

    7 août 2015 : Arequipa

     

    Les détails architecturaux sont magnifiés par la lumière du soleil couchant (il fait nuit tôt, nous sommes près de l'équateur et ici c'est l'hiver) : 

    7 août 2015 : Arequipa

     

    7 août 2015 : Arequipa

     

    Sur le chemin du retour vers notre hôtel, on longe le couvent de Santa Catalina, au fond on aperçoit les montagnes.

    7 août 2015 : Arequipa

    Ici s'arrête le récit de cette journée. La prochaine étape sera le Canyon de Colca.

    Pour plus d'information sur les espèces d'oiseaux rencontrés à Santa Catalina, rendez-vous sur Oiseaux.net, en particulier :

     

    A bientôt pour la suite du voyage. 


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 18 Octobre 2015 à 15:51

    Voilà un merle qui s'apparente facilement à un bulbul n'est ce pas ?! Le colibri est tout simplement magnifique, mais le bruant est formidable. Avec un nom formidablement drôle. 

    Un voyage qui a du se solder par de merveilleuses rencontres.

    À bientôt

    2
    Lundi 19 Octobre 2015 à 21:26

    Merci Nathalie pour les commentaires. 

    Sur 17 jours de voyage je n'en suis qu'au 2ème sur ce blog, il y a encore plein d'articles à venir, et également de nouvelles photos et fiches sur Oiseaux.net.

    Vous pouvez vous abonner à la newsletter pour être prévenue des nouveaux articles.

    A bientôt.

    3
    Vendredi 13 Novembre 2015 à 10:17

    Bonjour,

    je vois que nous sommes passés aux mêmes endroits.

    Dans deux jours, départ pour la Polynésie (4 ième séjour...)

    Cdt

      • Vendredi 13 Novembre 2015 à 22:32

        Pas encore fait la Polynésie, ça doit être sympa. J'irai voir sur votre blog.

    4
    Samedi 14 Novembre 2015 à 08:27

    Sympa oui, surtout je fais de la plongée, mais j'ai peur que notre voyage soit compliqué vu que nous faisons escale à Los Angeles et avec les évènements les américains sont intraitables, ils ont déjà fermé leur ligne American Express, d'ici qu'ils ferment carrément les liaisons aériennes... Nous partons avec Air Tahiti Nui.

    Par contre comme je vois que vous (tu) es une passionnée d'ornithologie, pour moi le Costa Rica est le top, et soi disant que le Nicaragua est même supérieur. Au C.R. et Panama, je ne me souviens plus, mais je crois  que sans faire de l'ornithologie, j'avais photographié plus d'une centaine d'oiseaux différents, dont une grande majorité "postables" sur le blog pour leur qualité correcte et une grande partie dont j'ai trouvé le nom (et je ne suis absolument pas un ornithologue...)

    En plus le Costa Rica est un pays où voyager tout seul ne pose aucun problème, voiture de location, un GPS pour se balader dans les forêts, les hôtels réservés de France, et ce fut super. Le seul problème est que ma femme a la phobie des serpents, et ça n'a pas été gagné pour arriver à la faire suivre lors des balades, par contre la nuit elle a jamais voulu me suivre...

    La partie Amazonie du Pérou par contre a été un peu décevante, heureusement j'ai pu observer quelques perroquets dont un ou deux rares.

    Combien de temps es-tu partie au Pérou ? Nous ça été 18 nuits je crois dont 3 en Amazonie.

    Cdt

      • Samedi 14 Novembre 2015 à 11:31

        En effet vu les tragiques événements de cette nuit, ça risque d'être plus compliqué de voyager dans les prochains jours. J'espère que vous pourrez atteindre la Polynésie sans encombre.

        Le Costa-Rica on y pense, c'est clair que si le pays est suffisamment sûr pour voyager de manière autonome c'est l'idéal, en particulier pour découvrir la faune.

        Avant on retournera sûrement dans l'Ouest des Etats-Unis, certes moins dense en oiseaux que les pays tropicaux mais les animaux y sont bien moins farouche qu'en France. Même à Central Park à New-York j'ai pu photographier pas mal d'espèces typiquement américaines qu'on ne rencontre pas ici (à venir des articles sur ce blog).

        Pour le Pérou on est resté 17 jours, dont seulement 2 nuits en Amazonie. Vu qu'on a fait pas mal de bus, train et bateaux en groupe c'est clair que c'est un peu frustrant au niveau ornitho car j'ai identifié dans les 80 espèces mais beaucoup de photos sont juste suffisantes pour identifier l'espèce ;-(. Mais ce n'est pas évident de voyager de façon indépendante dans ce pays qui vaut quand même le détour ! 

    5
    Samedi 14 Novembre 2015 à 18:32

    Bonsoir

    au Pérou nous avons voyagé en individuel, la majorité en voiture avec chauffeur, avion seulement pour Cuzco/ Puerto Maldonado aller retour, et bus Puno / Cuzco. Lima simplement visite du centre historique juste avant de prendre l'avion du retour, une bonne matinée jusqu'à 15 heures, moi les grandes villes je n'aime pas trop mais là ce fut très bien et suffisant.

    Je regrette de ne pas avoir pris l'option "voiture" pour Puno Cuzco car en bus on perd un temps fou et j'ai été bien content d'avoir fait le reste en voiture vu les distances à parcourir, à deux en plus pas de temps perdu, on rentabilise un max, on fait ce qu'on veut, on zappe les visites inintéressantes,  on s'attarde dans celles qui nous intéressent,  on mange quand on veut, on s'arrête quand on veut où on veut, il n'y a pas la lourdeur d'un groupe, on choisit les hôtels qu'on veut alors qu'en groupe on est obligé de subir le programme, et par exemple dans ce cas, on a choisi toujours des hôtels en centre ville , ah le grand plaisir de Cuzco et Arequipa! (sauf au Costa Rica où on n'a pas mis le pied dans une ville sauf pour les traverser...)

    Au Costa Rica, c'est un plaisir de conduire, personnellement j'ai pris mon pied, les costaricains sont des calmes du volant, pas de klaxon, pas de barjos, des routes impeccables (en dehors des pistes, car il y en a).

    Si tu fais surtout de l'ornithologie, tu auras beaucoup de plaisir à visiter ce pays. Nous on avait pris 10 jours + une semaine au Panama, dont deux jours à Panama City car je voulais quand même voir le canal, j'avais prévu de louer un hélico pour le survoler, mais ce que je n'avais pas prévu c'est que nous y étions en fin de semaine, et là impossible de trouver quelqu'un qui bossait ! Même pas trouver un bateau, on en a été réduit à prendre des taxis et aller à une écluse et visiter la ville... Mais quand même on a pu voir des oiseaux en bordure du canal en plein Panama City... 

    6
    Vendredi 28 Avril à 17:15

    Bonjour Régine. Jolie visite colorée d'Arequipa.

    Tu me fais découvrir des oiseaux que je ne connais pas ! Et bravo pour le colibri !!!

    En 2014, j'avais trouvé Arequipa intéressante et dynamique, mais ma ville préférée restera Cusco !

    Bonne soirée.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :