• 16 août 2015 : Chinchero, le village de l'arc-en-ciel

     

    Chinchero, le lieu de naissance de l'arc-en-ciel pour les Incas, est un des endroits que j'ai préféré dans la Vallée Sacrée. Ce village, situé à une vingtaine de kilomètres de Cuzco, est construit à 3700 m d'altitude en bordure du plateau qui surplombe la vallée de l'Urubamba. 

    Nous commençons la matinée par la visite d'un atelier de tissage, situé dans la cour d'une maison. Les villageoises de Chinchero se sont regroupées en association pour faire connaître leur artisanat aux touristes et préserver les techniques traditionnelles. Elles nous expliquent les différentes étapes de leur travail, en particulier la coloration de la laine, entièrement réalisée à partir de pigments naturels (plantes, cochenilles ...), et le tissage des différents motifs traditionnels. Pendant ce temps les enfants peuvent caresser des animaux domestiques locaux (cochons d'Inde, alpagas ...). Une visite passionnante, que l'on peut terminer en achetant des produits de l'atelier.

    Puis nous partons pour le centre du village et les ruines Incas. Le "Boleto turistico", billet donnant accès à une dizaine de sites de la vallée sacrée et de Cuzco, est nécessaire pour y accéder.

    Chinchero est un village charmant, on y découvre des bâtisses coloniales crépies de blanc ou de rose, construites sur des soubassements d'origine Inca. Ce dimanche là un mariage est célébré dans la petite église, nous apercevons les mariés et les invités alors que les cloches sonnent la fin de la cérémonie.

    Chinchero, village de l'arc-en-ciel

     

     Chinchero, village de l'arc-en-ciel

     

    En bordure du village, des terrasses datant de l'époque des Incas descendent profondément dans la vallée. Peu de visiteurs vont jusque là, c'est pourtant très beau. Nous restons un long moment assis sur les marches des escaliers qui desservent les terrasses. 
     

    16 août 2015 : Chinchero, village de l'arc-en-ciel

     

    16 août 2015 : Chinchero, village de l'arc-en-ciel

     

    Ces paysages grandioses servent aussi d'habitat à une faune variée, en particulier des rapaces. Ci-dessous un Caracara montagnard (Phalcoboenus megalopterus), la photo n'est pas extraordinaire mais c'est la seule que j'ai à vous montrer. Les caracaras font parties de la famille des faucons, cependant leur comportement est assez différent. Notre Caracara montagnard, par exemple, cherche sa nourriture essentiellement à terre, en marchant et en grattant le sol. Il se nourrit d'insectes, de petits animaux (rongeurs, oisillons), de charognes et de déchets. Il remplace en quelque sorte nos corneilles.
     

    16 août 2015 : Chinchero, village de l'arc-en-ciel

     

    Dans la falaise qui bordent les terrasses, on retrouve nos Crécerelles d'Amérique (Falco sparverius), espèce déjà observée à Raqchi (voir l'article : 13 août 2015 : La route du Soleil ) et que l'on retrouvera au Machu-Picchu. Ici il s'agit vraisemblablement d'un couple (le mâle est de dos, reconnaissable aux motifs de son plumage, en particulier la queue roux uni bordée de noir). Le mâle a attrapé un petit reptile qu'il offre à sa femelle. Peut-être sont-il posés à l'entrée de leur nid ?

    16 août 2015 : Chinchero, village de l'arc-en-ciel

     

    Crécerelle d'Amérique - Chinchero

     

    Après la visite du site archéologique, en descendant vers le marché,  nous observons une autre espèce déjà rencontrée à Chivay (voir l'article : 10 août 2015 : Alpagas, percefleur et flamants) : le Percefleur à gorge noire (Diglossa brunneiventris). Ce qui est amusant c'est qu'ils se nourrissent ici du nectar des mêmes fleurs qu'à Chivay, les fleurs de l'Inca ou Cantua buxifolia. La femelle (photo ci-dessous) a des coloris bien plus ternes que le mâle (photo suivante).
     

    Percefleur à gorge noire - Chinchero

     

    Percefleur à gorge noire - Chinchero

     

    Nous terminons la matinée à Chinchero par la visite du marché. C'est un vrai marché traditionnel où les habitantes des villages environnants viennent vendre leurs fruits et légumes, ainsi que quelques objets d'artisanat. Si vous avez un petit creux, un épis de maïs bouilli accompagné de fromage local vous aidera à marchander vos achats.  Bon à savoir : ce marché n'a lieu que le dimanche, pour le visiter il faut donc prévoir son circuit en conséquence.

    Avant de rejoindre Cuzco, une petite fleur en souvenir de Chinchero. Je n'ai pas réussie à l'identifier pour l'instant ...

    16 août 2015 : Chinchero, village de l'arc-en-ciel

     

    De retour à Cuzco, après un peu de repos à notre hôtel (on se fatigue vite en altitude) nous allons visiter l'église de la Compagnie de Jesus, qui fait concurrence à la Cathédrale sur la Place d'armes. Contrairement à la plupart des églises au Pérou, les statues sont ici plus classiques (elles ne ressemblent pas à des poupées). La riche décoration baroque de l'édifice permet de se rendre compte de la puissance des Jésuites du temps de la colonisation espagnole, d'ailleurs le roi d'Espagne les chassa de ses colonies en 1767. On ne manquera pas d'admirer les nombreux tableaux de l'école de Cuzco qui ornent les murs de l'église.

    Pour terminer cette journée, une petite pause sur une des nombreuses places de Cuzco, en compagnie des Bruants chingolo et des Tourterelles oreillardes ...

    Tourterelle oreillarde - Cuzco

     

    A bientôt pour la suite du voyage : notre dernière journée dans la vallée sacrée. 


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 26 Mai 2016 à 14:49

    Bon jour Régine,
    C'est un voyage que j'aimerai beaucoup faire, je suis très attirée par cette civilisation, par les coutumes, par l'artisanat...
    Je me suis donc autant régalée dans tes mots qu'au travers tes clichés.
    Merci pour tout cela, et peut être un jour... ou dans une autre vie ;-)
    Biz et bonne journée. 

    2
    Vendredi 27 Mai 2016 à 20:08

    Bonsoir Régine,

    Superbe visite. Les deux premières photos sont typiques c'est très beau. Le monde des tourterelles est immense et elles sont toutes aussi belles les unes que les autres. Bravo pour ce joli couple de faucon. 

    Dur dur chez nous, deux petites huppes sont mortes, je te passe les détails sordides.... :( Une est partie avec un adulte, la quatrième est encore sous le toit nourrie par l'autre parent. Elle ne semble pas vouloir partir.... 

    Grosses bises et bon WE

    3
    Dimanche 29 Mai 2016 à 01:24

    C'est toujours aussi plaisant de passer par là :)

    Bon dimanche !

    4
    Lundi 30 Mai 2016 à 16:50

    Merci pour cette invitation au voyage. Superbe reportage cette fois encore. Merci de ton partage

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :